Fun : Coros, appelez-moi Madame l’Ambassadrice !

Je l’ai annoncé sur Instagram ce week-end mais je voulais aller un peu plus loin avec un petit article pour tout bien vous expliquer et que vous compreniez un peu le sens de ma démarche – Cécile

Vous le savez, je ne m’en cache pas, ma triple casquette de journaliste, auteure et bloggeuse m’offre régulièrement l’opportunité de tester de nombreuses nouveautés. Le souci c’est que pour des soucis d’objectivité, je me refusais depuis des années à envisager d’être officiellement associée à une marque. Vous me direz, j’avais la théorie mais en pratique, jamais aucune marque n’était non plus venue me voir ! Cela me simplifiait carrément les choses 😂.

Et puis un jour Coros est venue toquer à ma porte, suite aux tests que j’ai réalisé, enfin surtout je pense, suite à mes retours ultra positifs réalisés avant même qu’on commence la moindre discussion ensemble. J’ai longuement hésité avant d’accepter, je ne m’en cache pas. Parce qu’être ambassadrice, ça sous-entend tout de même que pendant une année, tu t’engages à ne porter qu’une seule et même marque, tout du moins à ne communiquer que sur celle-là. Ce qui peut être légèrement problématique dans mon activité professionnelle.

Votre mission, si vous l’acceptez… J’ai eu l’impression d’être James Bond ou Tom Cruise dans « Mission impossible » quand j’ai reçu ma mallette !!!

Alors voilà ce que j’ai négocié avec eux : on continue à publier ici certains communiqués de presse, comme on le fait régulièrement. C’est de l’info brute, ça n’engage que la marque et l’agence de presse qui les rédige. Pour les tests, ils seront confiés à mes deux collocs de blog que vous connaissez déjà, Céline et Fred, et qui vont assurer certainement mieux que je ne pourrais le faire. Pour mon métier de journaliste, la question ne se pose pas, les titres avec lesquels je collabore régulièrement ne me confiaient jamais ce genre d’articles donc tout va bien.

Ta dam !

Ce que j’avais refusé d’envisager pendant pas mal d’années, aujourd’hui je considère que je peux me le permettre parce que, j’ose espérer que vous tous, mes lecteurs, avez appris à me connaître. Vous savez que j’ai quand même bien souvent tendance à dire ce que je pense, en toute honnêteté. Si j’ai accepté ce rôle, ce n’est pas pour avoir un gps à tout prix, puisque justement vous savez que mon métier me permet dans l’absolu d’être toujours équipée de la dernière nouveauté. Mais j’avoue que j’ai eu le sentiment que je devenais « grande », comme si enfin on reconnaissait un peu ma légitimité dans cet univers qui est le mien depuis des années. Si j’ai accepté, c’est vraiment aussi parce que j’apprécie à titre perso ma Vertix et qu’elle correspond réellement à mes besoins propres. J’avoue que j’ai aussi totalement craqué pour sa couleur bleu marine, ce qui est un argument assez pathétique vous en conviendrez, surtout quand vous saurez que c’est pour l’assortir avec le superbe sac à main que mon homme m’a offert pour mes 50 ans !

PS : je vous remets les liens vers les tests que j’ai réalisé pour les autres modèles de la marque, pour la Pace 2 ici et pour l’Apex Pro là.

PSS : et moi j’ai donc choisi la Vertix qui a comme principale qualité une autonomie de dingo, une option alpi et une grande résistance au froid.

Running - Montres Connectées