Fit : l’aloé vera, la plante magique des mayas

L’aloé vera c’est un peu le truc à tout faire de notre vie, le couteau suisse de notre pharmacie mais aussi notre allié en cuisine et ça, dès le petit déjeuner ! On vous dit tout sur l’aloé vera, la plante miracle des mayas.

La théorie

l’aloe vera est considérée comme une vraie pharmacie miniature, et ça depuis des siècle. Que ce soit les égyptiens, les grecs ou les mayas, toutes les grandes civilisations connaissaient ses vertus. Minéraux, vitamines et autres bienfaits médicaux pour soigner entre autre les ulcères, les problèmes digestifs, réparer les petits bobos de la vie quotidienne mais aussi ralentir le vieillissement de la peau. Cléopâtre en usait et en abusait pour préserver sa légendaire beauté.

La pratique

1- Le jus pour booster son système immunitaire
En cette période quelque agitée, bon nombre de personnes se sont tout d’un coup penché sur une notion trop souvent négligée, à savoir le système immunitaire et surtout sa faiblesse qui peut nous rendre si faible face à un foutu virus. Que ce soit la covid ou tout simplement la grippe ou notre bon vieux rhume hivernal, on commence à réaliser (un peu tardivement hélas) que la prévention joue à jeu égal avec la vaccination. Une cure de jus est loin d’être une mauvaise idée grâce à multiples vertus. Il contient de l’eau végétale, mais aussi plus de 75 éléments nutritifs et 200 principes actifs parmi lesquels des minéraux (calcium, fer, potassium, chrome, sélénium, sodium), des vitamines (A, B, C, D, E), des fibres, des enzymes, des antioxydants…

2-Le jus stabilise l’appétit
Attention aux fausses promesses ! Boire un jus d’aloe vera ne vous fera pas perdre 5kg en une semaine non plus mais il a des vertus anti-grignotage reconnues qui peuvent être un soutien intéressant dans le cadre d’un sevrage en sucre par exemple.

3-Le meilleur allié de notre foie
Le jus contient un glucide complexe, l’acemannan qui a des actions anti-inflammatoire. Il aide également à la normalisation des constantes biologiques de base comme le cholestérol ou la glycémie. Il aide également au bon fonctionnement du foie, ce qui est loin d’être une mauvaise idée lorsqu’on est sportif et surtout pratiquant d’ultra où le foie morfle à chaque fois. Lui donner un petit coup de pouce ne peut pas faire de mal.

4-Attention, le naturel peut cacher de l’artificiel !
Evidemment vous pouvez cultiver et récolter vous même votre propre gel d’aloé vera mais il y a plus simple puisqu’aujourd’hui de nombreuses marques proposent une gamme complète de produits à base de cette plante miracle. Attention tout de même à bien lire la composition et à respecter les normes de conservation (souvent au froid) pour ne pas perdre les bienfaits.

5- Sur la peau ou les cheveux, l’aloe vera nous rend plus beau !
C’est pour sauver ma peau après des coups de soleil bien violents que j’ai découvert cette plante. J’avais oublié mon classique tube de biafine et j’ai du faire avec le local. Hydratant, anti-ride, du visage au corps en passant par les cheveux, cette plante est un vrai couteau suisse dans notre salle de bain !

Le test

J’ai eu la possibilité de tester plusieurs produits de la marque Forever, marque américaine qui a toute une gamme destinée aux sportifs. Je ne vais pas vous faire un retour produit par produit mais plutôt un top 3 de mes choix, pour ne pas tomber dans le catalogue qui serait bien ennuyeux à lire.

Le jus FOREVER FREEDOM : On va dire que c’est la base et finalement le plus simple à consommer. J’en prends tous les matins et tous les soirs, sachant qu’après plusieurs tests, j’ai trouvé que le mélanger dans de l’eau pétillante (sodastream chez moi) ça me faisait une boisson recup post training qui passait super bien. Le goût est loin d’être désagréable, je ne peux pas dire que ce soit délicieux, on va se calmer, mais franchement ça se boit sans aucun souci. Le truc est vendu comme étant une solution naturelle pour soulager les articulations et force est de constater que depuis plus d’une semaine je souffre nettement moins. Attention, c’est du jus enrichi ! Je n’avais même pas fait le rapprochement au début mais depuis plusieurs mois, voir année maintenant, je souffre d’arthrose aux mains et au dos. Je n’ai jamais rien pris pour soulager ces douleurs, prenant ça comme un peu une fatalité, même si j’ai fait attention à limiter dans mon alimentation autant que possible les aliments inflammatoires. Alors est-ce que ça marche vraiment ? Est-ce que c’est l’effet placébo ? Au jour d’aujourd’hui, je suis bien incapable de vous l’affirmer mais je n’ai rien changé d’autre du côté de mon alimentation. C’est surtout pour les mains que l’impact a été le plus rapide. A suivre donc !

Prix : 45€68 le bidon d’un litre (après 3 semaines de cure, il me reste facilement la moitié du bidon, pour vous donner une idée du coût journalier d’une cure)

La barre FOREVER FAST BREAK : une très bonne surprise dans cette gamme de produits. Pas trop sucrée, un goût de cacahuète juste suffisamment marqué, elle s’assimile super facilement avant ou après un training. Elle se mastique sans ce côté « je colle aux dents des plombes » comme certaines barres que je connais.

Prix : 51€25 les 12 barres

Le stick pour les lèvres ALOE LÈVRES : s’il y a bien un domaine dans lequel j’étais absolument convaincue de l’intérêt de cette plante c’est pour tout ce qui est soin du visage. Elle m’a déjà tellement de fois sauvé mes vacances ! Là c’est juste un produit qui ne me quitte plus, parce qu’avec le port du masque, je trouve que j’ai encore plus besoin d’un stick hydratant pour les lèvres et celui-là est vraiment très agréable et surtout très efficace.

Prix : 5€10 le stick

Pour conclure : clairement je vais continuer la cure de jus parce que franchement je ne m’attendais pas à une telle efficacité. J’ai d’autres produits en test, je complèterai prochainement cet article. Je tiens à vous rappeler, à toute fin utile, qu’il ne s’agit en aucun cas d’un test comparatif entre plusieurs marques, c’est la première fois que j’en consomme de façon aussi régulière, parce que c’est surtout la première fois qu’on me proposait de tester ce genre de produits, donc ne me demandez pas en commentaire si cette marque est meilleure qu’une autre, je n’en sais absolument rien 😉. Reste un point et non des moindres, le coût… loin d’être anecdotique ! Je compte finir ma cure et voir après l’arrêt si les douleurs reviennent. Si c’est le cas, j’avoue que je vais surement me laisser tenter parce que lorsque vous vous retrouvez comme moi à 50 ans, handicapée certains jours dans vos mouvements les plus basiques, ça file quand même un peu le bourdon… Evidemment je vous tiens au courant de la suite des aventures de Cécile au pays des Mayas !

Mon contact chez Forever : Céline Rubira, n’hésitez pas à la contacter directement pour plus d’information.

Running - Montres Connectées