Run & Fit : Apple Watch 7, le test

Difficile de nier le fait que bon nombre de débutants et même d’expérimentés font leurs débuts dans le running avec une Apple Watch au poignet. Le géant américain qu’on ne présente plus propose ici avec l’Apple Watch 7 une montre connectée et sportive qui a tout d’une grande.

Design

Soyons parfaitement honnête, la première qualité de cette montre, c’est qu’elle est vraiment belle ! Le nouvel écran, de forme rectangle, encore plus grand que le précédent, rend la navigation beaucoup plus confortable qu’on pourrait s’y attendre, surtout quand on voit l’offre d’applications et options qu’elle propose. J’avoue que, l’âge aidant, je ne m’attendais pas à pouvoir m’en servir aussi facilement sans avoir à sortir systématiquement mes lunettes ! Elle est aussi super légère et s’oublie totalement au poignet. Le bracelet sport en silicone se révèle lui aussi très confortable au quotidien, même la nuit. Autre bon point et amélioration par rapport aux modèles plus anciens, la norme IP6X qui rend son écran encore plus résistant et qui le protège des poussières.

Prise en main et fonctionnalités

Pas de doute, si Apple a su devenir leader dans les outils connectés c’est aussi qu’il y a une raison. Alors que je suis Android depuis toujours, en quelque minutes à peine je l’ai prise en main trouvant de façon instinctive les différentes options pour les activités sportives qui restent le premier usage que j’en fais à ce jour. On devient très vite accro à des options qui paraissent, sur le papier, totalement superficielles. J’avoue que j’adore le dictaphone qui me permet d’enregistrer une idée pour mes articles en quelques secondes pendant mes footings !

Suivi santé

Le suivi santé fait partie des points forts de cette Watch 7. Une des options (payante sur abonnement avec les 3 premiers mois offerts, c’est important de le préciser) les plus abouties à mon avis, c’est Fitness+ qui propose des vidéos extrêmement bien faites d’entraînements divers et variés avec des séances de tapis coachées que je n’avais jamais vu jusqu’alors. Pas de panique, certes les cours sont donnés en anglais mais sous-titrés et vraiment très accessibles. On trouve aussi des playlists couplées avec des visites guidées de destination qui font rêver comme New York ou Londres. On retrouve toutes les options de suivi sommeil, cardio qui sont devenus des incontournables aujourd’hui. ! Il y a même l’option électrocardiogramme qui est franchement incroyable. Je passe sur le traditionnel suivi du cycle menstruel qui est maintenant présent sur pas mal de nos applications pour plutôt mettre en avant l’option sommeil où tout est fait pour vous aider à le trouver de façon naturel le soir venu. Franchement pour les personnes qui ont besoin d’un suivi médical ou pour toutes les personnes qui aiment savoir ce qui se passent, on a quand même le sentiment d’avoir un outil qui permet un check up presque complet au poignet.

Petite anecdote, je me suis servie de l’option « respiration » pour faire redescendre mon cardio après une très grosse montée sur mon dernier ultra. Une minute qui m’en a fait gagner beaucoup plus à l’arrivée. Pour avoir testé pas mal de cours en ligne ou le même genre d’application, j’avoue que c’est ma préférée pour le moment, surtout pour la qualité des coachs recrutés, ultra pédagogues et très clairs même pour moi qui ne parle pas anglais couramment.

Suivi sportif

Pour le suivi plus « sportif », évidemment c’est là que le bât blesse. Par exemple, pour tous ceux qui voudraient programmer des séances pyramidales, ça ne sera tout simplement pas possible. Il faudra vous contenter du fractionné ou des séances toutes faites proposées par Fitness +. Cela dit, il ne faut pas perdre de vue qu’elle répond aux attentes de 90% des pratiquants, qui rappelons-le se contentent souvent de 2 à 3 sorties quotidiennes maximum avec un peu de fractionnés et encore ! Point important à noter, elle est compatible avec d’autres applications comme Nike Run Club ou adidas Runtastic et même Strava. Point positif et non des moindres, elle capte le GPS plus vite que la lumière ! C’est donc vraiment une montre connectée grand public mais pas destinée aux expérimentés qui attendent forcément beaucoup plus.

Autonomie

L’autonomie de cette montre est l’un de ses principaux points faibles. Surtout si on est habitué à avoir au poignet un GPS classique. En clair, il ne faut pas espérer passer plus d’une journée sans la recharger. La marque annonce une autonomie de 18h avec un entraînement quotidien et une utilisation « normale » d’une montre connectée. Finalement, on peut s’y faire, à condition de penser à recharger sa montre comme on recharge son téléphone.

Dimension : 45 x 38 x 10,7 mm
Poids : 51,5 g en 45 mm
Prix : 429€

Pour ne rien rater de nos publications n’oubliez pas de télécharger notre application ici !

Running - Montres Connectées