Run : Thermo Extreme de Brubeck, le test

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Brubeck est vraiment une de mes marques préférées du moment dès qu’il s’agit de faire face au grand froid. Je regrette vraiment de ne pas les avoir connu en 2012 lorsque je crapahutais en Antarctique… Je continue mes tests avec le haut manches longues Thermo Extreme qui m’a été d’un grand secours sur la dernière Saintelyon.

Du mérinos forcément…

Comme toujours avec la marque on retrouve le mérinos qui non seulement tient chaud et ça je ne vous apprends rien mais évacue bien la transpiration et les odeurs, même si évidemment puisque je suis une fille, je n’en ai pas besoin, ma transpi sent le patchouli 😉. La matière est quand même assez épaisse, d’ailleurs c’est ce qu’on appelle une double couche chez eux et ça peut presque surprendre d’ailleurs. On n’est pas du tout sur le t-shirt léger mais bien sur une seconde couche qui peut très bien tenir lieu de couche unique si la météo le permet. D’ailleurs j’ai fait pas mal de sorties comme ça, avec juste une paire de gants et un bandeau polaire, c’est passé crème alors que je suis super frileuse.

Pas de couture, pas de frottement !

C’est vraiment ce que j’apprécie le plus en réalité sur ce modèle. Cette absence de couture rend ce haut très confortable à porter même si on empile les couches. Je l’ai combiné pendant la Saintelyon avec un t-shirt première peau ultra léger, lui aussi en mérinos et franchement comme moi sur mon parcours j’ai évité la neige, j’aurais pu me passer de ma veste sans souci. Et je n’ai constaté aucun problème de frottement au niveau des épaules puisque je portais un sac. Evidemment je ne me suis pas contentée d’une seule séance avec ce haut, et je peux dire qu’après presque deux mois, plusieurs lessives et de tour dans le sèche-linge pour l’instant il tient bien la route.

Reste l’histoire du prix… 93€ je ne vais pas vous dire que ce n’est pas beaucoup, ce n’est pas le cas évidemment. Je pars du principe qu’on n’investit pas autant pour un produit dont l’usage se limite à un seul sport. Le mien est parti au ski sur le dos de ma future belle-fille qui arrivait de Thaïlande, autant dire que son dressing grand froid était assez limitée 😉. Et je compte faire de même en février. Son côté près du corps est super agréable sous les doudounes je trouve et j’avoue que je le porte aussi dans la vraie vie sous un sweat pour trainer dans la maison tout simplement.

Et parce que je chipote un peu, j’ai fait le test poids/volume pour un matos obligatoire type UTMB, il prend un peu de place c’est certain mais bien comprimé dans un sac de congélation, on s’en sort plutôt pas mal. Après je dis toujours qu’il vaut mieux 100gr de plus sur la balance pour un truc qui va vraiment changer ta vie que de toujours chercher l’économie… Mais c’est très perso comme mode de fonctionner, je le conçois aisément.

Les + : pas de couture, la double couche et le mérinos

Les – : le prix…

A commander directement sur le site de la marque ici.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Running - Montres Connectées