Run : Rivera d’Altra, le test

Après plusieurs semaines de test il est grand temps de vous parler de la Rivera d’Altra. Eh oui il n’y a pas que Fred qui court avec cette marque là !

Avant toute chose je vous renvoie vers la présentation complète que nous avions publiée il y a quelques semaines de ça. N’hésitez pas à la lire avant d’aller plus loin, histoire que vous puissiez comprendre mes petits commentaires 😉.

Le test

Première remarque et non des moindres : en ouvrant la boite la première chose qui m’est venue à l’esprit c’est « ben ça alors on dirait des baskets normales ! ». Toute personne qui a connu la marque à ses débuts comprendra mon allusion… Sincèrement, de vous à moi, les premiers modèles avec la Toe Box ultra large à l’avant faisait plus penser aux chaussures de Bozo le Clown qu’à une paire de running 😁. Sur ce modèle, on retrouve évidemment le principe qui a fait le succès de la marque mais c’est nettement plus discret. Je vais aller droit au but, pour faire simple, ce modèle est pour moi l’idéal pour faire sa transition et découvrir cette nouvelle façon de courir.

On retrouve ce qui fait le succès de la marque américaine : le confort du chaussant, la souplesse absolue de la semelle qui permet une foulée médio-pied sans contrainte tout en ne négligeant pas l’amorti qui reste pour moi indispensable, surtout lorsqu’on débute. Question accroche, je n’ai rien à redire, même si je n’ai pas d’expérience sur pavé mouillé, ce qui reste pour moi un test absolu. Maintenant rien à signaler dans mes petites rues moyenâgeuses ! Pour des questions de couvre-feu, je les ai beaucoup utilisées sur tapis et là aussi, elles se sont révélées parfaites. C’est d’ailleurs un conseil que je pourrais vous donner si vous voulez faire votre transition, n’excluez pas le tapis de course qui peut se révéler un allié parfait pour bien vous concentrer sur la pose du pied. Le mien est plutôt confortable et je me demande si justement le fait de courir régulièrement dessus ne m’a pas permis d’éviter les douleurs aux mollets et aux tendons dont tout le monde me parlait. A creuser !

J’ai quelques limites tout de même à soulever : elle est annoncée pour « monter » jusqu’au marathon mais de ce que j’en ai vu pendant mon test, il faut clairement avoir fait sa transition pour espérer faire les 42km sans difficulté avec cette paire aux pieds. Autre info importante : elles sont annoncées convenir à des coureurs jusqu’à 80kg, ce qui sous entend que pour les femmes évidemment, on vise beaucoup moins ! Avec mes 60kg les bons jours, je pense que je suis au max qu’elles peuvent encaisser.

Conclusion : la Rivera est vraiment un modèle parfait pour faire son entrée dans l’univers de la foulée médio-pied. Sa forme, son confort, seront autant d’alliés pour vous aider à faire une transition sans bobo, ce qui est tout de même ne l’oublions pas, le but recherché.

Prix : 130€ (le modèle femme ici et le modèle homme là)

Running - Montres Connectées