Run : Test (très) longue durée de la ALTRA TORIN 4.0 MESH

Voilà plusieurs mois, plusieurs centaines de kilomètres de course à pied à mon actif, y compris un marathon en Normandie récemment et nombre d’heures … de cours données à mes étudiants parcourant sans cesse et de long en large l’amphithéâtre tout en tentant de les intéresser à la beauté des mathématiques, que mes pieds ont pour quasi unique compagne de route l’Altra Torin 4.0 Mesh (Je ne sais pas trop si le moment est idoine, mais j’en profite pour distiller une petite remarque perfide au webmaster de la marque : il serait bon de louer les services d’un vrai traducteur pour la version francophone du site …).

Si vous cherchez la chaussure la plus confortable du marché, eh bien, ma foi, il y a de fortes chances que ce soit-elle. Confortable à tel point, que je l’utilise finalement bien plus dans mes activités quotidiennes que pour courir. Moelleuse et hyper souple malgré une semelle épaisse de 26 mm, pieds totalement à plat grâce, zérodrop oblige, toebox large permettant au pied de … s’exprimer librement tout en étant parfaitement maintenu. Le rêve pour quelqu’un qui travaille debout toute la journée ou presque …

Bien entendu, on peut aussi … courir avec 🙂 Heureusement.

Loin d’être réservée à un cénacle de spécialistes du minimalisme, cette TORIN s’adresse à toutes et à tous et permet de s’initier, sans risque aucun, au plaisir d’une course naturelle. Amortie suffisamment pour être protectrice quel que soit votre poids, elle n’en est pas moins dynamique. Même les coureurs très légers comme moi (1m84 – 66kg) y trouvent leur compte, à condition « d’avoir du pied » quand même.

Le système de laçage est très précis et permet un maintien parfait tout en laissant le coup de pied à l’aise si besoin (ce qui est mon cas). La toebox est large, je l’ai déjà dit, mais le pied ne s’y promène pas pour autant. Le mesh est enveloppant mais ne remonte pas trop, laissant toute liberté à la cheville. Il est très respirant mais laisse peu rentrer l’eau en cas de pluie, ce qui est plutôt agréable.

La semelle extérieure est rainurée suivant les axes de flexion du pied. Elle n’impose donc aucune contrainte contrairement à nombre de modèles. Mais, attention, ce n’est pas de la guimauve, dans le sens où si votre pied est habitué à être peu mobile, la semelle en fera de même. C’est sans doute l’atout majeur de la TORIN 4.0 MESH, une adaptation biomécanique parfaite.

J’ai évoqué tantôt le … dynamisme. Qu’on se comprenne, vous n’allez pas faire de miracles en fractionné court sur piste ni sur un 10 km. La TORIN est plutôt taillée pour les longues distances où elle excelle grâce à son double effet … run smooth : sur les premiers kilomètres, la souplesse de la semelle accompagne sans les entraver vos efficientes foulées tandis que sur les derniers, son amorti sans faille et sa légèreté (250 g) vous garantissent un plaisir de longue durée sans fatigue.

Vous vous doutez bien que je recommande vivement l’ALTRA TORIN 4.0 MESH … vu que je l’ai aux pieds en permanence. Une chaussure qui, au départ, n’avait pas de quoi me séduire (la semelle me semblait franchement épaisse) mais qui m’a eu et même pas à l’usure.

Prix public conseillé : 140€ TTC

Running - Montres Connectées