Run : OSPREY KATARI 7 – l’hydratation ergonomique

Je profite de ma période trails provençaux, tantôt marquée par des échecs, tantôt par beaucoup de plaisir, pour effectuer quelques tests produits dont celui du sac d’hydratation KATARI 7 d’OSPREY.

7 comme … 7 litres, bien entendu, donc pas destiné à de la très longue distance en autonomie mais plutôt à des épreuves en semi-autonomie avec ravitaillements réguliers (le réservoir à eau a une contenance de 2.5 litres).

OSPREY est typé haut de gamme. Le KATARI 7 s’affiche à 80 €. Pour ce prix, vous avez droit à un équipement au look discret mais soigné, aux finitions impeccables, à la qualité de matériau évidente et à l’ergonomie particulièrement soignée. Bref … du bon matos 🙂

Que du positif à propos de ce sac : l’ergonomie de portage est parfaite, les sangles sont confortables, ne bougent pas et la réserve d’eau vient se lover gentiment au creux du dos pour ne plus bouger. Les matières en contact avec le … porteur ne génèrent ni frottement ni échauffement. Un astucieux système aimanté permet de fixer, à l’aveugle donc sans avoir besoin de s’arrêter, le tuyau d’hydratation à la sangle ventrale basse. La poche de rangement permet, avec la réserve d’eau remplie au maximum, de ranger couverture de survie, portefeuille, téléphone, veste et pantalon de pluie, alimentation solide … Juste dommage qu’il n’y ait pas une ou plusieurs poches ventrales positionnées sur les sangles.

Par rapport aux matériels que j’ai l’habitude d’utiliser (Oxsitis pour ne pas les nommer) et que j’apprécie pour leur légèreté, l’avantage de l’Osprey Katari 7 est indéniablement son ergonomie de portage supérieure, assurant donc un plus grand confort sur la distance. Un sac que je recommande donc.

Running - Montres Connectées