Spartan : Format XXL !

La course d’obstacle commence à trouver sa place dans le calendrier des courses, même si je reste totalement convaincue qu’elle n’en est pas une et reste une discipline totalement à part. Aujourd’hui (enfin plus précisément demain le 3 juin !) la Reebok Spartan Race prend de l’ampleur avec la naissance de la Hurricane Heat lors de l’édition parisienne de l’événement. 

 

On se rapproche de plus en plus d’une version commando avec cette Hurricane Heat puisque les athlètes partent pour 4 à 6 heures d’effort en parcourant bois, rivières et fossés comme d’hab quoi mais pour la première fois, l’effort devra être collectif puisque les obstacles proposés ne seront « surmontables » qu’à plusieurs. On oublie le classement individuel, c’est son groupe qui doit finir et en entier pour être victorieux. Esprit de corps, dépassant de soi…

 

 

Pour avoir fait une course de ce genre à mon petit niveau mais avec un esprit groupe puisque nous avions prévu de tout faire ensemble et de finir ensemble, je sais à quel point on peut se dépasser soi-même, encouragé consciemment ou inconsciemment par les autres. On devrait y voir de beaux combats de box (de cross fit pour ceux qui ne connaissent pas !). Pour les autres rassurez-vous, ils gardent les formats de la Sprint (6km) avec 20 obstacles et de la Super (13km) avec 25 obstacles.

 

Si ça vous dit de tenter l’aventure de la Spartan Race un jour c’est ici que ça se passe ! Et retrouvez les conseils de ma copine Emmanuelle pour mettre toutes les chances de votre côté ici.