Lecture : « Jusque-là, ça va » de Fred Weis

Pour une fois, je me permets de déroger à la ligne éditoriale du site et de sortir des chemins de trail pour vous parler (un peu) de basketball et (beaucoup) de champion dans ses forces et ses faiblesses d’être humain.

Récemment paru aux Editions Amphora , « Jusque-Là, ça va » est l’autobiographie sans concession d’un grand (tant par la taille – 2m17 – que par le talent) basketteur français : Fred Weis. Les vrais passionnés de basket en France savent ce qu’il a apporté à ce sport, d’autres le connaissent pour de très mauvaises et injustifiées raisons liées à une action de jeu (qui plus est franchement litigieuse) du joueur américain Vince Carter lors des JO de Sydney en 2000. Ce livre aurait pu être le simple copier-coller de ces biographies classiques mélangeant eau-de-rose et leçons de morale façon TEDx (« Vous êtes les plus forts, croyez-en vous, bla bla bla…) mais le travers a été largement évité.

Basketball, carrière de haut niveau et surtout sincérité…

Un combo pas aussi courant qu’on ne le pense dans la littérature sportive

220 pages où l’ancien joueur (devenu aujourd’hui commentateur et organisateur d’un camp de basket qui supporte la lutte contre l’autisme) se livre à cœur totalement ouvert et sans hypocrisie aucune sur sa carrière, de sa détection à sa dernière saison, ses réussites, ses coups durs, ses rencontres, bonnes ou mauvaises, mais aussi sur sa vie personnelle, ses difficultés avec son fils autiste, ses addictions, ses tentatives de suicide… Rien n’est omis, tout est sincère et cela confère au récit une force immense. Le livre se lit d’une traite, ce qui est rare pour une bio.

Limite page turner ! Et pourtant, on connaît, certains d’entre nous, le joueur et sa carrière, vue de notre point de vue de spectateur. Là, on découvre le côté immergé de l’iceberg. C’est très profond. Le mal qu’il a pu faire, le mal qu’on lui a fait, les faiblesses étalées au grand jour, bien loin du pas de vague habituel des champions qui soignent leur image.

Il faut avoir le courage de se livrer comme cela en public sans chercher à se faire plaindre à chaque fin de chapitre. Est-ce une recherche de rédemption par l’écriture ? Sans doute un peu mais pas que. En tous les cas, c’est un ouvrage que je vous recommande vivement.

Prix : 18€ à la FNAC ici ou chez Amazon là au même prix évidemment.

Pour ne rien rater de nos publications pensez à télécharger l’application Run, Fit & Fun ici !

Running - Montres Connectées