Run : News du jour !

Quelques news en vrac pour vous donner quelques infos qui pourraient vous intéresser ! On y parle nouveautés livre, sites, brassières et des tests qui arrivent prochainement !

« Moins courir pour mieux courir »

de Sébastien Cornette avec Mélanie Pontet

Tout un programme ! Plutôt alléchant vous en conviendrez aisément. Nouveauté publié aux Editions Mons, on retrouve les codes de la maison, à savoir un très bel objet qui rend plaisant à lire un livre consacré à l’entrainement. C’est déjà un pari réussi ! On y trouve pleins d’infos, de conseils super intéressants mais bon vous me connaissez, la langue de bois, ce n’est pas le genre de la maison alors voilà quelques points limitants : sincèrement je ne vois pas un vrai débutant s’y retrouver réellement. Même si l’écriture (on sent la patte de Mélanie Pontet qui est journaliste) tend à simplifier un maximum les infos, je me remets 10 ans en arrière quand je débutais et franchement, je pense que très vite je lâchais l’affaire. Il y a beaucoup de vocabulaire propre à l’Ecole de Trail que Sébastien a développé, et par moment je trouve qu’on s’y perd un peu si on n’a pas les codes.

Autre point, moi j’aurais souhaité y trouvé un vrai plan précis séance par séance d’une prépa classique qui parle un peu à tout le monde genre « prépa marathon du Mont Blanc type » et/ou « prépa UTMB type » pour qu’on sache de quoi on parle exactement. Je comprends que le but c’est de « vendre » une méthode qui s’adapte à chacun en mode sur mesure, mais comme là on parle d’une méthode qui change des méthodes classiques, j’ai besoin de concret pour savoir si j’ai vraiment envie de tenter l’expérience. D’ailleurs l’auteur le précise lui même en intro du chapitre 6, ce choix est voulu et pas un oubli évidemment… Je comprends son raisonnement mais moi je reste quelqu’un très pragmatique. Avant de me lancer je veux savoir concrètement combien de séances je dois prévoir par semaine, le type de séances et leur durée, même si je comprends bien qu’en fonction du niveau et de l’objectif il faudra des ajustements. C’est comme si j’achetais un livre de cuisine sur la tarte au citron… que pendant tout le livre on me vantait le délice de cette tarte au citron parfaite et qu’à la fin comme recette on me donnait la liste des ingrédients mais pas le grammage précis en me proposant pour en savoir plus de devoir m’inscrire sur un site payant évidemment pour avoir la suite et pouvoir enfin la faire cette foutue tarte au citron parfaite 😉.

Prix : 19€ – Editions Mons

Adidas s’occupe de nos seins !

J’aime bien les accroches provoquantes 😉. Plus sérieusement la marque aux trois bandes a lancé toute une opération de communication autour de nos besoins spécifiques, à savoir le choix des brassières. C’est une vraie problématique qui gâche un peu trop nos sorties, trouver la bonne brassière ou le bon soutien-gorge de sport est devenu presque plus compliqué que de trouver baskets à son pied… Ou juste le prince charmant ! Adidas a travaillé en étroite collaboration avec l’Université de Portsmouth, principal institut de recherche en biomécanique du sein, qui a découvert que, lors d’une course, une poitrine mal maintenue est soumise à la même force d’accélération qu’un pilote de Formule 1 et que la peau des seins risque alors de s’étirer. Par ailleurs, des seins non soutenus peuvent se déplacer de 19 cm à la verticale lors de sauts en étoile et près de la moitié (46 %) des personnes interrogées ont déclaré que leur pratique sportive a affecté leur poitrine.

Fort de toutes ces informations la marque a carrément sorti 43 nouvelles brassières dans 18 catégories de produits différentes ! Pour faire le bon choix, l’idéal reste évidemment l’essayage en boutique mais si ce n’est pas possible, l’outil « bra fitting tool » propose un tutoriel permettant de prendre ses propres mesures et ainsi trouver les produits qui vous correspondent vraiment. Attention, les taillants pour les brassières de sport ne correspondent pas forcément à ceux de nos soutiens gorges de ville. C’est donc souvent une histoire de mauvais choix de taille et non un mauvais choix dans le modèle la cause de tous nos soucis.

J’ai deux brassières en test parmi leurs nouveautés, je vous en parle très vite ici ! Je voulais leur donner encore quelques passages à la machine pour voir l’usure.

Le truc en + : on peut saluer la superbe campagne de communication inclusive qui a entouré ce projet.

Kavval

Beaucoup plus qu’un simple calendrier !

Créé en juin 2021 par Benoit Grassigny, Hugo Charrier et Arnaud Didry, Kavval est un calendrier nouvelle génération qui centralise les informations nécessaires à la préparation des courses. Il permet aux coureurs de tout niveau de (re)découvrir par la course à pied le territoire français, et même au-delà puisque Kavval référence aujourd’hui des événements dans plus de 80 pays.

Kavval s’est fixé pour mission de donner envie aux pratiquants, qu’ils soient débutants ou confirmés, de participer à des courses. Comment ? En créant une plateforme simple et inclusive qui permet à tous les types de coureur de trouver leur bonheur. Le calendrier de Kavval va bien au-delà des critères de recherche classiques (date, localisation, distance et dénivelé). Plus de soixante thématiques de recherche sont ainsi proposées : châteaux, bord de mer, cause caritative, gastronomie, nocturne, forêts, en autonomie, par équipe… il y en a pour tous les goûts !

Mais Kavval va même encore plus loin : chaque course est racontée, chaque parcours est décrypté, souvent avec humour et toujours en mettant à l’honneur le patrimoine et les activités à faire avant et après l’événement.

Le site de l’application est à découvrir ici !

JogFlow de Kalenji

Conçue pour limiter les blessures !

La gamme JogFlow est née pour que courir ne soit pas une souffrance mais un véritable moment de bien-être. Elles se composent de 2 paires de baskets aux vertus différentes mais à l’ambition commune : celle de limiter les blessures. En 2018, Kalenji a décidé de réaliser une étude en partenariat avec le Luxembourg Institute of Health afin de lever le voile sur le rôle de l’amorti de la chaussure dans la prévention des blessures.

Dans cette étude, deux conditions d’amorti ont été testées (848 participants pour 27 761 séances de courses à pieds) une chaussure souple (61N/nm) contre une chaussure raide (95 N/nm). Le résultat est sans appel : 25 % de coureurs blessés en moins avec la chaussure souple. Ainsi la JogFlow est née ! Et comble de bonheur, le tarif est tout petit pour permettre à un maximum de personnes de pouvoir s’équiper sans se ruiner.

Prix : 35€ pour les hommes ici et pour les femmes là.

Le truc en + : tellement de coloris super sympa que même si vous ne courez pas ou avec une autre marque, vous allez avoir envie de les acheter !

Tests Run à venir !

Pour info arrivent bientôt le test des deux brassières Adidas (les deux en photo dans l’article ci-dessus), d’une paire de JogFlow justement, d’une paire d’Adrenaline Brooks GTS 22 (je vous spoile un peu, je les adore !). Pour ne rien rater de nos prochaines publications, pensez à télécharger l’application Run, Fit & Fun ici.

Running - Montres Connectées