Run : Camelbak, 2 sacs, 2 tests, 2 formats de course

Je me suis dit que vous présenter deux sacs de la même marque serait une bonne idée parce que leurs qualités se rejoigne, seul le litrage change et forcément l’usage. Avec l’Octane 25 et le Zephyr, vous êtes équipé pour faire face à tous les formats de course, du trail court à l’UTMB en passant par le MDS.

Le Zephyr

On est sur un 11 litres mais plutôt bien conçu et qui permet de ranger sans trop de difficulté le matériel obligatoire UTMB, à condition que ce soit le pack été. Le pack hiver passe mais disons que ça oblige à bien « charger la mule » et surtout tu peux perdre un peu de temps pour retrouver tes petits au ravitaillement. Après si vous êtes équipé de matos ultra performant (comme j’ai cette chance…) ça passe, à condition de partir uniquement avec les flasques en sacrifiant l’espace poche à eau pour en faire un espace de rangement supplémentaire. Il y a une poche filet extérieure qui est conçue pour que rien ne s’échappe mais qui du coup mériterait peut-être justement une ouverture un peu plus large pour ranger encore plus rapidement sa veste. Par contre quand il s’agit de sortir sa veste rapidement, j’ai pour habitude de toujours laisser dépasser un peu la manche, je l’attrape et je n’ai même pas besoin d’enlever mon sac pour l’enfiler. Question rangement des bâtons je pense que ceux qui passent le temps à les ranger pourrait trouver le système pas assez pratique pour le faire naturellement dans le feu de l’action. J’avoue moi généralement je prends 2 minutes pour bien les fixer mais j’ai tendance à les garder presque toute une course en main parce que je m’en sers autant en montée qu’en descente pour limiter l’impact sur mon dos.

Les points positifs ! J’adore toujours autant la matière nid d’abeille du dos qui rend le sac super agréable à porter et qui n’engendre pas spécialement de frottement avec une brassière. Attention, par principe, dès que je rallonge la distance je pars toujours avec une brassière sans fermoir dans le dos ! Je n’ai donc aucune idée du résultat après plusieurs heures d’une pièce métallique, même protégée par une pièce de tissu prévu à cet effet. J’adore les bretelles larges et confortables, le système de serrage à l’avant est franchement ultra simple à maîtriser et permet de l’adapter en le positionnant parfaitement par rapport à votre poitrine. Dans l’absolu si la version 2022 pouvait offrir une deuxième poche fermée du côté droit, ce serait carrément parfait, je suis une obsédée des poches à fermeture éclair ! Je sais que ça rajoute un peu de poids mais ça me rassure. Ce que j’apprécie aussi c’est que la deuxième poche derrière la poche prévue pour les flasques est suffisamment large pour mon énorme téléphone coque militaire, il reste facilement accessible pendant toute la course. Ce que j’apprécie vraiment avec cette marque c’est qu’elle est à la fois légère et plutôt résistante. Bon à savoir il est vendu avec deux flasques qui sont à mon avis parmi les meilleures du marché. Solides, super faciles à remplir, je les adore ! Pour la poche à eau, là aussi elle est super bien conçue mais c’est vraiment quelque chose que je n’utilise pas donc je ne préfère pas m’avancer sur son usage au quotidien.

Prix : 139€99 en promo en ce moment ici à 99€99 pour le modèle homme et pour femme au même prix là.

L’Octane 25

C’est mon gros coup de cœur du dernier salon UTMB ! J’étais d’ailleurs assez furax contre moi-même d’avoir raté ce modèle qui n’est pas récent et qui correspond parfaitement à ce dont j’aurais pu avoir besoin sur mon off en mai dernier par exemple. C’est aussi clairement un modèle à retenir pour des courses type MDS parce que 25 litres c’est largement suffisant. Je vais volontairement citer d’autres marques, les connaisseurs pourront ainsi comprendre facilement les références. Question ouverture de la poche principale, on est presque sur le format valise qui faisait tout l’intérêt (et le seul oserais-je dire…) du WAA. C’est hyper pratique pour récupérer quelque chose dans le fond du sac sans avoir à tout déballer. La petite poche de rangement de la housse imperméable peut servir de zone de rangement supplémentaire dans le désert, c’est toujours ça de pris ! Grande poche filet extérieure qui pourrait presque accueillir un tapis de sol et des poches latérales pour les tongs (indispensables les tongs !).

On a un dos légèrement rembourré et ultra confortable avec (et c’est mon seul reproche) des bretelles qui auraient méritées d’être plus larges (comme le Zephyr en fait). Plusieurs poches super pratiques dont deux sur la ceinture qui permettent d’avoir accès très facilement à sa nourriture de course. Si vraiment on préfère la poche à eau, le rangement indépendant permet de la sortir et la remplir sans avoir à toucher à ses petites affaires. Pleins de petites pochettes filet à l’intérieur pour ranger la frontale, les piles ou autres câbles. Pas de ventral mais comme le dit si bien Aïcha dans son portrait exprès, il faut vraiment tout faire pour éviter d’en avoir un pour gagner en légèreté et en aisance sur sa course. Question positionnement prix, on est vraiment très bien ! Certes il pourrait gagner en légèreté mais le souci, et beaucoup vous le confirmeront, c’est que légèreté rime un peu trop souvent avec fragilité… Et sur une course type MDS, la fragilité ne pardonne pas ! Je ne vais pas vous dire que c’est le sac parfait puisque celui-là n’existe pas, tout simplement parce que nous avons toutes et tous des attentes différentes mais clairement il est entré directement dans mon top 3 !

Prix : 139€99 en promo ici à 109€99

Running - Montres Connectées