Run : Altra Paradigm 6, confort et efficacité

Vous êtes habitué à mes tests Altra et à leur verdict immanquablement positif voire (presque) systématiquement enthousiaste. Alors, aujourd’hui, j’ai décidé de vous surprendre. J’ai en effet sous-traité le test de la Paradigm 6 à mon épouse, peu suspecte d’être fidèle à la marque ou à son adn puisque c’est sa première paire d’Altra et sa première incursion dans le monde merveilleux du zéro drop. Elle court habituellement avec une antédiluvienne paire de Pearl Izumi dont elle ne souhaite pas se séparer et qu’elle ne peut remplacer, la marque ayant disparu des écrans radar : du drop mais du confort et de la souplesse, dans un chaussant très près du pied.

La Paradigm a une place assez particulière dans la gamme Altra. On est sur un modèle très technique (prix à l’avenant : 170€) qui reprend, bien entendu, l’ensemble de ce qui « fait » Altra : zéro-drop, large toebox, semelle avec des axes de flexibilité correspondant à ceux du pied … avec une épaisseur de semelle conséquente (30 mm) et un amorti très réactif. Plutôt typée longues distances que performance pure sur piste.

Lorsque je lui ai proposé de faire ce test, mon épouse a exprimé deux craintes : la largeur de la chaussure à l’avant (son pied serait-il maintenu ? est-ce que ce n’est pas gênant pour courir ?) et l’absence de drop (drop qu’elle associe habituellement à une aide pour aller vers l’avant, je vous en reparlerai lors d’un autre test que j’ai aussi sous-traité 🙂 ). Autre crainte, un peu plus mineure, l’épaisseur de la semelle et l’éventualité d’un amorti trop moelleux.

Dès la première séance, ses craintes ont été rapidement balayées : la largeur de la toebox n’a pas perturbé son entraînement, au contraire. Elle n’a pas eu de sensation de flottement du pied. La semelle s’est avérée aussi flexible, voire plus, que celle de ses chaussures habituelles et elle n’a pas eu l’impression de forcer outre mesure pour avancer. Pas spécialement fan des amortis trop mous, elle a été agréablement surprise par celui de la Paradigm et son petit côté « boost ». Elle a trouvé la chaussure très stable (d’autant qu’il pleuvait). Pour résumer ses premières impressions qui se sont par la suite confirmées : confort, efficacité et plaisir de courir et elle a compris (je cite) ce que mon fils et moi trouvions à Altra dont nous avons toujours une paire au pied, au sport comme à la ville.

Une remarque qui a son importance (et que je ne mets jamais en évidence de mon côté dans mes tests étant habitué au zéro-drop) : « les mollets travaillent beaucoup plus ». Sans pour cela que ce ne soit très gênant sur le moment ni les jours qui suivent. La biomécanique de course n’est pas la même qu’avec une chaussure à drop. Plus naturelle, elle réveille des muscles, articulations et tendons endormis par les 8mm de la concurrence. Mon épouse n’a pas cependant ressenti le besoin d’une transition particulière et a adopté la Paradigm pour tous ses entraînements et même sa vie quotidienne (beaucoup de temps debout et de petits déplacements à pied fréquents).

En conclusion, une rencontre qui s’est admirablement bien passée et la découverte de nouvelles sensations de course plus proche du mouvement naturel du corps, alors qu’au départ, ce n’était pas gagné. Le zéro-drop a séduit 🙂

Prix : 170€ – le bon plan à 125€99 ici en promo de lancement

Running - Montres Connectées