Voyage : Le Parc Oriental de Maulévrier

En ces moments compliqués où voyager est devenu très compliqué, je voulais vous présenter un parc que j’avais découvert par hasard lors d’un voyage dans la région, il y a des années. Le parc Oriental de Maulévrier rouvre le 13 mars prochain après plusieurs mois de travaux et autres plantations. Alors si vous passez pas loin de Cholet, n’hésitez pas à vous arrêter !

Communiqué de presse


Le Parc Oriental de Maulévrier : une parenthèse de sérénité et de dépaysement

Le Parc Oriental de Maulévrier, situé près de Cholet (49), est le plus grand jardin japonais d’Europe. Ses équipes préparent actuellement l’ouverture de la saison 2021 qui débutera le 13 mars avec Hanami, la fête traditionnelle nippone qui consiste à admirer la floraison des cerisiers, moment où le pique-nique est exceptionnellement autorisé dans le Parc. Dans cette période de crise sanitaire, le Parc Oriental de Maulévrier offre plus que jamais une parenthèse de sérénité et de voyage. Les visiteurs, qui viennent de toute la France et au-delà (125 000 visiteurs en 2020), sont à la fois sensibles à la beauté et la quiétude du jardin, classé remarquable, mais également à une programmation culturelle éclectique, à commencer par les nocturnes qui connaissent un succès grandissant (11 000 visiteurs en 2020).

L’ouverture, prévue le 13 mars, sera l’occasion pour le public de découvrir l’aménagement d’un nouvel espace du parc, « l’île du Soleil Couchant » qui devrait être finalisé fin 2021 ; de nouveaux points de vue grâce à la réalisation de nouvelles allées ; ainsi qu’un millier de nouveaux végétaux plantés cet hiver par les jardiniers sur les 12 hectares du parc. A chacune des saisons, c’est ainsi des floraisons multiples et des ambiances singulières qui s’offrent au visiteur. Après la promenade autour de la pièce d’eau centrale, la visite peut se terminer par le salon de thé et sa terrasse, la jardinerie et sa collection de bonsaïs, sans oublier la boutique du parc qui propose, entre autres, de nombreux produits de la culture nippone.

Hanami, le début de la saison, avec des pique-niques sous les cerisiers en fleurs.

« Nous espérons accueillir nos premiers visiteurs dès le samedi 13 mars à l’occasion d’Hanami, la fête des cerisiers en fleurs. Pendant cet événement, le public pourra exceptionnellement pique-niquer dans le Parc, comme cela se fait au Japon, tout en respectant les gestes barrières et les distanciations nécessaires » précise Alain Caillé, le directeur du parc. « Si nous devions décaler la date de réouverture, nous partagerions avec tous les premières floraisons via nos réseaux sociaux et notre site Internet, comme l’an passé. Dans tous les cas, nous espérons recevoir encore cette année un public nombreux, attiré par le caractère japonais du Parc Oriental, sa sérénité et sa beauté. Pour 2021, les horaires d’ouverture, les animations et le nombre de nocturnes ont été étoffés, ce qui devrait nous permettre d’accueillir nos visiteurs en toute tranquillité. Et leur présenter également une nouveauté : « l’île du Soleil Couchant » ajoute le directeur.

« L’île du Soleil Couchant », conçue par les jardiniers du parc grâce aux recommandations d’experts japonais

Dans une partie du parc, jusqu’alors non aménagée, cette « île-jardin » a été imaginée en prolongement du paysage d’inspiration japonaise créé par l’architecte orientaliste Alexandre Marcel. Cet espace a été conçu par les jardiniers du parc, grâce aux recommandations d’experts japonais comme le professeur émérite Eijiro Fujii de l’Université de Chiba au Japon. Un pont couvert permettant de contempler l’eau et les pierres placées dans le lit de la Moine sera installé l’année prochaine. Par ailleurs, un abri en bois, ou « azumaya », sera construit et permettra aux visiteurs de contempler les paysages naturels.

Une invitation au calme, à la contemplation, à la sérénité et à faire une pause

Etape du parcours, cette île est une invitation au calme, à la contemplation, à la sérénité et invite à se poser. L’île du Soleil Couchant évoque par la simplicité de son tracé et son aménagement la perfection à atteindre. Les circulations du jardin, composées de chemins et de cours d’eau, sont autant de métaphores de la vie de l’être humain. Les emprunter, aller de découverte en découverte, correspond à des expériences accumulées au fil du temps qui mènent vers la sagesse.

Une programmation éclectique en 2021 et des horaires allongés

La saison 2021 fait place à plusieurs évolutions afin d’accueillir des visiteurs de plus en plus nombreux ces dernières années. « Nous avons agrandi nos horaires afin d’ouvrir plus longtemps et ajouter 14 nocturnes, ces dernières connaissent un vrai succès. En ce qui concerne les animations, nous proposerons tous les mois un événement avec notamment des temps fort comme Hanami, la fête des cerisiers en fleurs, qui débutera dès l’ouverture du parc le samedi 13 mars et jusqu’au 5 avril ». De nouvelles animations verront également le jour : les Contes et histoires du Japon le dimanche 18 juillet et à l’automne, Kōyō et Momijigari (la chasse aux feuilles rouges).

Journées d’animation en 2021

Hanami, la fête des cerisiers en fleurs, du 13 mars au 5 avril
Tambours japonais, le dimanche 30 mai
Les jeux s’invitent au parc, le dimanche 13 juin
Contes et histoires du Japon, le dimanche 18 juillet (Nouveauté)
Les peintres au jardin, le dimanche 8 août
Salon national du bonsaï, le samedi 11 et dimanche 12 septembre
Musique au parc, le dimanche 26 septembre
Kōyō et Momijigari, la chasse aux feuilles rouges en octobre et novembre (Nouveauté)

Retrouvez toutes les informations sur ce superbe parc ici.

Running - Montres Connectées