Santé : Movember ne s’arrête pas en novembre…

Je sais que cet article peut surprendre mais je tenais à l’écrire parce que le sujet est important et parce que de nombreux événements « running » sont généralement organisés en novembre pour évoquer les différentes causes défendues par ce mouvement. Inutile de vous rappeler qu’en 2020, tout est légèrement plus compliqué mais ce n’est pas une raison pour arrêter d’en parler.

Movember est un mouvement qui se consacre à « promouvoir » la santé des hommes. En toute logique et finalement peut-être aussi en réaction à Octobre Rose, on a d’abord parlé cancer de la prostate et des testicules, ce dernier reste ne l’oublions pas le deuxième cancer le plus répandu chez les jeunes hommes. Avant d’aller plus loin d’ailleurs je vous mets le lien vers des fiches d’information sur des conseils de dépistage ici pour la prostate et là pour les testicules.

Autre cause défendue par le mouvement est la santé mentale des hommes et plus particulièrement la prévention du suicide. Les statistiques sont là, implacables : 3 suicides sur 4 sont masculins et c’est la première cause de mortalité chez les hommes de 15 à 29 ans. Ces chiffres n’incluent pas les overdoses de médicaments ou de drogue qui sont souvent l’aboutissement d’un plus ou moins long processus de dépression. Et je ne parle même pas de l’alcoolisme ou des comportements à risque… Bref, avec la crise de la Covid que nous traversons toutes et tous aujourd’hui, avec les psy qui alertent sur les conséquences dramatiques que cela a et va avoir sur le psychisme des hommes (comme des femmes aussi évidemment !), je voulais partager avec vous ce que l’on a baptisé la méthode ALEC. Elle est détaillée ici mais je vous la résume rapidement pour que vous voyez de quoi il en retourne.

A pour ASK (demandez) : Commencez par demander à la personne comment elle se sent. Mentionnez les changements que vous avez remarqués: a-t-elle cessé de répondre aux textos ? Semble-t-elle différente au téléphone ? Est-elle devenue silencieuse dans le groupe de discussion ? Posez-lui une question comme : « Tu n’as pas l’air toi-même en ce moment – est-ce que ça va? »

L pour LISTEN (écoutez) : Accordez-lui toute votre attention. Faites-lui savoir que vous écoutez attentivement ce qu’elle vous dit et que vous ne la jugez pas. Vous n’avez pas besoin de diagnostiquer de problèmes ou de proposer des solutions, mais lui poser des questions lui montrera que vous êtes à son écoute. Posez-lui une question comme: : «Ça ne doit pas être facile – depuis combien de temps te sens-tu comme ça? ».

E pour ENCOURAGE ACTION (encouragez l’action) : Aidez-la à se focaliser sur des choses simples qui pourraient améliorer la façon dont elle se sent. Est-ce qu’elle dort suffisamment? Fait-t-elle de l’exercice et mange-t-elle bien? Peut-être qu’il y a quelque chose qui l’a aidée par le passé – n’hésitez pas à lui poser la question. Suggérez-lui de partager ce qu’elle ressent avec d’autres personnes en qui elle a confiance. Cela facilitera les choses pour vous deux. Et si elle n’a pas le moral depuis plus de deux semaines, encouragez-la à en parler avec son médecin.

C pour CHECK IN (redemandez des nouvelles) : Suite à votre conversation, reprenez de ses nouvelles par téléphone ou mieux directement en face à face. Cela lui montrera que vous vous souciez réellement d’elle et vous permettra également de savoir si elle se sent mieux ou pas.

Ce n’est ni plus ni moins qu’une petite méthode, ça n’est pas non plus la solution miracle mais je l’ai trouvé suffisamment intéressante pour avoir envie de la partager avec vous. Attention à ne pas considérer que quelqu’un qui court régulièrement est forcément tiré d’affaire ou n’est pas dépressif puisqu’il sort prendre l’air. Ce n’est pas l’endroit ici pour l’exposer, mais hélas j’ai beaucoup trop de tristes exemples et de drames humains qui prouvent que ce n’est pas aussi simple que ça. Attention aussi à certaines associations de médicaments qui peuvent engendrer ce qu’on appelle des « passages à l’acte », on oublie vraiment l’automédication lorsqu’on parle tranquillisants, calmants et autres somnifères. Je vous remets le lien vers le site de Movember où vous trouverez un max d’informations.

PS : je le redis parce que j’y tiens, tous les conseils dont la méthode ALEC concernent autant les hommes que les femmes, évidemment !

Running - Montres Connectées