Voyage : Y a pas que des traileurs à Courmayeur !

Ok j’avoue pour moi cette ville se résumait à une salle polyvalente, un parking… Vaguement une petite fontaine où j’ai tenté une année de faire retomber la température d’un corps qui me lâchait… Et comble de l’ironie c’est grâce à un déplacement du côté français que j’ai enfin pris le temps de découvrir un peu Courmayeur !

J’ai souhaité différencier mes deux articles même si l’idée est clairement de vous « vendre » le fait qu’en résidant à la Rosière été comme hiver, c’est en réalité sur deux pays, pour ne pas dire deux cultures que vous pouvez découvrir en quelques kilomètres, que ce soit à pied, en VTT, en ski ou tout simplement en voiture. Voici donc quelques bons plans en mode « viens passer une journée à Courmayeur sans forcément un dossard à accrocher » !

Skyway Monte Bianco

Allez histoire de bien me fâcher tout de suite, c’est leur Aiguille du Midi à eux :). Bon maintenant que j’ai bien réveillé la concurrence, je vous en dis un peu plus ! Deux cabines vous emmènent à 3400m d’altitude pour rejoindre la Punta Helbronner. Attention il peut y faire très froid, donc même l’été, on pense à emmener un coupe-vent ou une petite laine pour les enfants. Ce sera plus agréable pour contempler le Mont Blanc mais aussi tous les 4000 de la vallée d’Aoste, comme le Cervin, le Grand Paradis ou le Mont Rose. Mais surtout ne vous contentez pas de grimper là-haut directement, faites une pause au Pavillon, l’escale obligatoire, surtout l’été pour son petit jardin alpin adorable et ses activités réservées aux enfants. L’hiver vous avez une promenade dessinée dans la neige. On peut assister à des conférences dans l’auditorium, déguster des produits de la Cave Mont-Blanc… Vous l’aurez compris, il vous faudra bien une demi-journée pour tout faire. Sans oublier le traditionnel cappuccino avec vue tout là haut !

Toutes les informations et les tarifs à retrouver ici (avec le COVID on pense à réserver absolument !)

Thermes Pré Saint Didier

Le premier truc que je me suis dit en arrivant là-bas c’est « pourquoi ? »… Pourquoi après tant d’années à traîner du côté de Chamonix personne ne m’avait parlé de ce lieu incroyable ! Pourquoi au lieu d’attendre des heures Damien sur le parking de la salle polyvalente de Courmayeur, je ne suis pas plutôt allée me baigner dans ce lieu totalement improbable à quelques kilomètres de la ville. Cela va m’être très compliqué de vous en parler parce que réellement, cela tient de l’expérience à vivre. Il faut partir du principe que vous allez passer au moins une demi-journée (c’est un minimum syndical si vous voulez tout tester) à déambuler au gré des bains, des piscines, des salles de vapeur et autres jacuzzis. Mais ce qui fait vraiment l’originalité du lieu, ce sont toutes les salles à « expérience », à vivre dans le silence pour perdre totalement la notion du temps, réveiller les 5 sens en permanence sollicités. Vraiment ça ne s’explique pas, ça se vit ! On peut y déjeuner ou y finir la journée avec un apéritif dégustation. Même toute la gamme de produits mis à disposition dans les douches (on y trouve même de la crème hydratante pour le visage !) sont d’une très grande qualité.

Bon à savoir : il existe des packages Skyway – Thermes qui valent vraiment le coup !

Toutes les infos et les tarifs à retrouver ici, on réserve évidemment, surtout en ce moment où le COVID limite le nombre de places.

Les bons plans restauration

La Terrazza : tous ceux qui ont eu à dormir à Courmayeur la veille d’une course connaissent cette adresse ou presque ! C’est l’incontournable du lieu même si honnêtement je préfère l’ambiance de la salle à celle de la terrasse. Les pizzas sont à tomber, l’accueil à l’italienne, et les tarifs plutôt raisonnables à la vue des quantités servies. Et comme ils glissent des tranches de truffe noire dans leur pizza l’air de rien tout en ne faisant pas exploser la note comme c’est la tradition du côté français, forcément moi je suis heureuse…

Si comme nous, vous faites le trajet de la Rosière, vous passerez par la petite ville de la Thuile où vous pourrez vous arrêter pour déguster une glace l’été ou un chocolat chaud l’hiver chez « Chocolat » le bien nommé. Facile à trouver, il suffit de suivre le monde ! C’est un pâtissier chocolatier reconnu, vous pourrez en profiter pour faire votre petit stock avant de rentrer chez vous. Autre adresse, Panizzi à quelques pas de la pâtisserie, pour faire le plein de fromages en tout genre, mais aussi de charcuterie conditionnée pour le transport et bien entendu de pâtes fraîches ou sèches. J’avoue j’ai craqué pour la crème de truffe blanche qui fait mon bonheur depuis mon retour que ce soit dans un risotto ou juste sur mes pâtes qui prennent tout de suite un peu de hauteur (je crois que tout le monde a compris que j’aimais les truffes !). Pensez à la glacière l’été même si la gentille dame m’a proposé des bouteilles d’eau glacées qui m’ont sauvé pour le retour un peu long en voiture en plein mois de juillet.

Retrouvez mon article sur la Rosière San Bernardo ici !

Running - Montres Connectées