Fit : test du bracelet Fitbit Charge 4

Ce test peut surprendre mais je vous explique ! Pour celles et ceux qui me suivent un peu sur les réseaux sociaux, ils savent que mon mari a souffert d’une forme aggravée de la COVID nécessitant une hospitalisation. Afin de suivre au mieux sa convalescence, il s’est équipé pendant plusieurs semaines d’un bracelet FITBIT et je me suis dit que son retour pourrait intéresser un lectorat pas forcément déjà équipé de GPS et autres montres connectées.

Un bracelet pour prendre en charge sa santé !

Pourquoi un bracelet connecté pour un suivi post COVID ? Tout simplement parce qu’il avait besoin déjà d’un suivi de son activité cardiaque. Cela fait partie de la longue liste des effets secondaires. Et l’idée de porter une ceinture pectorale toute la journée l’emballait moyennement. L’application FITBIT étant avant tout une application « bien être » les informations sont faciles d’accès et très lisibles. Ce qu’il a préféré c’est l’analyse de son sommeil qui correspondait à ses sensations. C’est quelque chose que je n’ai jamais pu tester puisque je n’arrive pas à dormir avec une montre. J’en arrive à le regretter, tellement cette option est finalement vraiment intéressante. S’il le supportait très bien pendant son sommeil, c’est que le bracelet est super léger et se laisse totalement oublier. Il se recharge très vite, sachant qu’il avait besoin de le faire tous les 4 à 5 jours maximum.

Mais attention, cette notion de durée n’est valable que parce qu’il ne branchait jamais le GPS ce qui nous a valu un vaste débat ! Très vite, il m’annonçait un nombre de pas totalement surestimé à la vue de son activité journalière. Lors de sa première rando « rééducation » en montagne nous étions notre petit dernier et moi équipés de notre montre connectée. Très vite nous avons constaté un écart inexplicable, nous en plaisantions même en l’accusant de faire vraiment des petits pas 😁. Après recherche et même contact du service SAV nous avons finalement appris que si tu faisais le choix de ne pas enclenché le GPS, il suffisait de faire un petit paramétrage qui prend quelques instants et règle le problème. Pensez-y ! Pour tout ce qui est notifications en tout genre,appel, SMS, mails rien à signaler ça fonctionne très bien. Il n’a jamais utilisé la fonctionnalité paiement tactile et musique, il écoute plutôt la radio et préfère sa CB 😉.

Conclusion : ce bracelet a parfaitement répondu à nos attentes qui étaient tout de même un peu particulières puisqu’il s’agissait avant tout d’un suivi presque médical, ou tout du moins clairement axé santé. C’est donc une très bonne piste pour une personne qui par exemple sort d’une maladie, a eu un infarctus ou comme lui d’une COVID ou tout simplement de quelqu’un qui veut récolter un maximum d’infos sur son sommeil, son rythme cardiaque et son activité journalière. Surtout qu’il s’est révélé simplissime d’utilisation au quotidien. Aucun doute le côté suivi encourage à faire quelques pas de plus tous les jours, à surveiller son activité physique, l’effet d’entraînement est bien réel, comme j’avais déjà pu le constater avec mon fils Paul Aimé. C’est une bonne piste également pour une personne qui a une « vraie » montre et qui ne veut pas en changer, le terme bracelet veut bien dire ce qu’il veut dire. Guillaume trouve que dans ce cas, l’affiner encore un peu plus serait parfait. Bon, évidemment il voudrait qu’on affine aussi le prix mais c’est un auvergnat et que voulez-vous on ne les refait pas 😉. Mais clairement ce test lui a en réalité donné envie de s’équiper d’un modèle type Versa ou Ionic, son choix n’est pas encore totalement arrêté.

Prix : 149€95 – à retrouver sur le site FITBIT ici

Running - Montres Connectées