Run : Altra Timp 2, rencontre singulière …

Vous savez toutes et tous que j’ai deux marques fétiches : SAUCONY et ALTRA et que je ne manque jamais, lorsque l’occasion m’en est offerte de tester leurs nouveautés. Je ne suis jamais déçu … en général. Mon passé d’apôtre du minimalisme et du courir naturel m’a fait découvrir la marque ALTRA avant même qu’elle ne débarque en France, il y a quelques années et dès le départ, j’ai adhéré à 150% aux deux grands principes qui guident la conception des modèles : le zéro-drop (quelle que soit l’épaisseur de la semelle) et le footshape (une toebox où les orteils ne sont pas broyés mais au contraire laissés libre de s’évaser à l’impulsion et un chaussant large et souple).

Pourquoi je vous raconte tout cela, eh bien, parce que la première fois que j’ai enfilé la paire de TIMP 2 que j’ai testée, j’ai eu un doute sur … la marque. Habitué à des chaussants très large (parfois un peu trop) chez ALTRA, je me suis senti un peu serré dans celui-ci, notamment à l’avant. En fait, ce n’est pas que la toebox ait été rétrécie, mais plus parce que typée trail compétitif, cette chaussure est légèrement plus rigide que les modèles que j’ai pu tester (beaucoup de routières de la marque). Bref, l’affaire semblait mal engagée et je me suis même dit que j’allais, pour une fois, ne pas être satisfait et l’écrire. Et puis, cette rencontre singulière s’est finalement pas si mal passée que cela …

Surtout que j’ai utilisé la chaussure avant tout en montagne (Ventoux) un peu avant et surtout après le confinement et qu’elle s’y sent parfaitement bien … Cette impression d’être un peu plus serré (qu’on se comprenne : être serré dans une Altra, c’est comme ne pas avoir mis ses lacets dans une chaussure de la concurrence …) s’est vite estompée une fois intégré le fait que tout cela était au profit du maintien parfait du pied sur les côtés. Partant de là, les mérites de la TIMP 2 sont apparus au grand jour 🙂

Le maintien, j’en ai déjà parlé, est parfait, d’autant plus que le système de laçage permet une adéquation quasi parfaite entre le pied et le chaussant. Mieux c’est pas possible … La semelle, dessinée comme d’habitude pour n’obérer aucun axe de mobilité du pied permet d’être hyper précis sur ses appuis, tout en étant remarquablement protégé des aspérités du sol. Le cramponnage est efficace – sur les sentiers rocailleux que j’ai fréquentés -, y compris après de fortes pluies. L’amorti est assez sec car le dynamisme a été privilégié. Néanmoins, le confort n’en pâtit pas, si tant est que l’on reste sur des distances raisonnables. Ce n’est d’ailleurs pas, à mon avis, une chaussure pour du long mais plus pour du court, rapide et montagneux.

Une ALTRA qui sort de l’ordinaire – du mien tout au moins – et qui, de ce fait, se destine à un très large public que le zéro-drop (la semelle fait 29 mm d’épaisseur …) ne doit pas effrayer bien au contraire car il contribue à une posture parfaite et à des risques moindres de blessures. Si vous êtes avides de trails nerveux, ce modèle est fait pour vous.

Prix : 150€ – 120€ sur Irun en ce moment

Running - Montres Connectées