Run : MDS & Cie… Combien ça coûte vraiment ?

Comme cette question revient régulièrement sur les réseaux sociaux et sur ma boite mail, je me suis dit qu’il était temps de faire un article sur le sujet le plus complet possible. Je vais volontairement traiter des courses en étapes dans leur globalité puisque que ce soit pour 3 étapes ou pour 6, il faut toujours un sac et un duvet !

L’inscription
Evidemment tout dépendra de la course que vous choisirez. Attention n’oubliez pas que certaines n’ont pas le vol inclus ! C’est le cas pour le moment du Half MDS Pérou et de celui de Fuerteventura. Le MDS classique lui inclut le vol. Mais là encore attention, généralement les vols sont très tôt le matin, cela implique si vous êtes comme moi de province, d’arriver la veille sur place, donc cela rajoute une nuit d’hôtel si vous n’avez personne pour vous loger à Paris, le RER pour vous rendre sur place et évidemment le voyage pour vous rendre à Paris, train ou avion. Un conseil : prévoyez vraiment large pour vos correspondances… L’avion est nettement moins fiable que le train, ce qui n’est pas peu dire par moment. De même, pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de ce type de moyen de transport, l’horaire indiqué est celui du « posage de roues sur le tarmac ». Vous pouvez avoir atterri à l’heure mais vous retrouver bloqué au débarquement pendant de longues minutes. Si vous rajoutez le temps de récupérer votre bagage, de traverser l’aéroport, de parfois aller sur Paris pour votre gare… Quand je vous dis de prendre large, prenez vraiment large, c’est moi qui vous le dis ! Je vous rappelle que si votre vol est en retard et que vous ratez votre train, la SNCF n’en a rien à battre de vos petits problèmes et vous serez bon pour repayer un billet 😊.
Pour l’hôtel à Roissy ou Orly, disons qu’en moyenne on trouve des chambres autour de 80 à 100€ en restant à une distance raisonnable. Faites attention à bien demander si vous vous éloignez à quelle heure sont les premières navettes qui vous emmènent à l’aéroport. Si vous vous éloignez pour économiser 20€ et que vous vous retrouvez à devoir payer un taxi au même prix, ça ne sert pas à grand chose et ça rajoute du stress au stress. Evidemment rien ne vous empêche de voir avec une copine pour partager les frais. C’est toujours ça d’économisé !
Bref tout ça pour dire que le budget pour vous rendre à l’aéroport peut vite grimper à 200€ par tête entre le transport, l’hôtel et les faux frais type dîner et petit déj.

Tarifs :

Comptez 6 à 700€ pour l’avion pour le Pérou, 100€ pour Fuerta Aventura en vous débrouillant bien, évidemment tout cela varie en fonction des dates où vous les réserverez. L’orga des Halfs organise pleins de concours, des tarifs spéciaux… Bref soyez aux aguets de leurs réseaux sociaux, il y a vraiment de quoi faire de sérieuses économies. L’avion au départ de Paris est inclus pour le MDS.

Le matériel
Tout dépend évidemment si vous partez de rien ou si vous avez déjà un minimum d’équipement. Concrètement, les deux gros investissements seront le duvet et le sac à dos. Commençons par ce dernier. On peut résumer l’offre de sacs spécifiques pour ce type de courses à 3 grandes marques : Raidlight qui fut la première à réellement proposer une offre spécifique, Oxsitis et WAA qui avait lancé le sac MDS mais qui va perdre cette exclusivité prochainement. J’ai testé les 3 modèles, et aucun n’est absolument parfait. Chacun a ses qualités et ses défauts. Sachez tout de même qu’il faut compter en moyenne 180 à 200€ par sac, ce qui est quand même une sacrée somme ! Sachez également que j’ai un jour fait une course type MDS dans le désert de Gobi avec un sac Quechua à 30€ qui s’est révélé absolument parfait (il n’est plus en vente apparemment mais je me renseigne !). Ok il est plus lourd sur la balance mais aussi nettement plus solide. Il n’était pas parfait si j’avais visé le podium, mais ce n’était pas mon cas 😊.
Pour le duvet le principe est assez simple : plus il est léger, plus sa température dite de confort est basse, plus il est cher. Le mien est ici, sachant qu’au moment où je l’ai acheté il était moins cher et il était en format sarcophage (avec la capuche) mais sans fermeture. J’ai investi parce que je savais que je ferai de nombreuses courses de ce type et que j’allais forcément le rentabiliser. Pour vous aider à faire votre choix, au regard de mon expérience, choisissez un duvet température de confort 5 à 10° grand maximum et il ne doit pas peser plus de 500gr à 700gr… A delà, vous aurez un sac beaucoup trop lourd sur la balance et surtout sur votre dos. Qui dit sac trop lourd, dit foulée très modifiée, dit blessure et ampoules assurées. Si vous voulez économiser n’oubliez pas qu’un duvet ça se prête très bien ! Le mien fait 3 à 4 courses par an sans moi. Pour le tapis là encore vous avez la version ultra luxe avec le tapis type gonflable léger qui coûte en moyenne une centaine d’euros (ici pour avoir un exemple) et la version économie avec un tapis de sol premier prix de chez D4 qu’on peut même couper en deux pour n’avoir de quoi protéger que son dos. Pour un half où tu passes moins de nuit dehors, c’est à mon avis largement suffisant. Ne pas oublier que le principe même d’un gonflable c’est qu’il risque de se percer… Donc prévoir de prendre avec vous le kit de réparation.
Parmi les grosses dépenses que certains font on trouve le chargeur solaire. Je n’en ai jamais pris, depuis des années que je crapahute partout et que je papote avec des coureurs du monde entier, je n’ai pas réussi à trouver le chargeur parfait qui est assez solide pour supporter la course et assez efficace. Je me suis toujours contentée d’un chargeur autonome suffisamment puissant pour ma frontale et mon gps (un dans ce style là avec deux prises USB pour pouvoir recharger frontale et gps en même temps au cas où). Bien entendu mon téléphone est en mode avion toute la semaine pour limiter la casse.

Sélection de duvets :

  • le mien est ici et coûte aujourd’hui 275€
  • Celui-là est à 90€ mais il est un peu lourd. Pour les Half où par la force des choses vous avez moins de poids de nourriture à porter, ça peut être une bonne alternative rapport qualité, poids, chaleur sans se ruiner sur 3 générations.
  • 120€ pour 700gr chez Quechua, là encore un peu lourd mais pour le Half c’est une possibilité.

Sélection de tapis de sol

  • les premiers prix sont à 3€ chez Décathlon pour un simple qu’il faut rouler et stocker à l’extérieur.
  • Le zig zag est un grand classique aussi, plus confortable mais là aussi à stocker à l’extérieur de son sac à dos. On le trouve entre 10 et 20€.
  • On voit souvent ce modèle de Thermarest sur les différents camps, mais attention il fait son poids… Et encore là j’ai sélectionné le plus léger conçu pour les femmes et les petits gabarits. Comptez 70€ au Vieux Campeur qui les brade en ce moment.

Sélection de sacs à dos :

  • Ce modèle Raidlight est la dernière version de celui que j’ai eu sur plusieurs courses type MDS. A 119€95 il est en solde à 50% en ce moment !
  • Sac WAA Ultra bag – 189€
  • Sac Enduro Oxsitis – 185€ (en rupture de stock pour le moment mais normalement le nouveau modèle sort courant mars, je vous tiens au courant)
  • Tempest d’Osprey – 130€ (c’est celui que j’avais sur le dos pour le Jungle Marathon, la pire course que j’ai pu faire et il a été incroyablement confortable)

N’hésitez pas à aller traîner du côté des forums de « routards » c’est là qu’on trouve une mine d’informations sur le sujet, nettement plus intéressant que les forums de coureurs.

La tenue
Je ne vais pas forcément beaucoup détailler ce point parce que j’espère que vous avez déjà un short et un t-shirt pour courir ! Concrètement, pour un MDS j’ai ma tenue sur moi le premier jour que je change totalement le jour de l’étape longue. Je n’ai pas peur de dire que le haut sale partira à la poubelle, je choisis donc souvent pour cette tenue quelque chose de relativement usagée. C’est souvent un t-shirt de course, histoire de ne pas le pleurer. Question chaussettes j’ai souvent vu des personnes dire « youpi j’ai acheté des chaussettes à doigts de pieds, je ne vais pas avoir d’ampoules ! ». Si vous saviez le nombre de pieds dévastés que j’ai pu voir avec ces foutues chaussettes… Il n’y a pas de chaussettes miracle sinon ça ferait belle lurette que nous les porterions tous ! Chaussettes de running de base et pis c’est tout. Prévoir la paire sur ses pieds et deux paires de rechange pour toujours avoir une paire propre à mettre sur les pansements si vous deviez en avoir. Personnellement j’ai eu pendant pas mal d’années cette petite veste Raidlight qui protège des coups de soleil. Si vous êtes blonde ou rousse (valable pour les garçons évidemment !), sincèrement pensez-y, parce que cela vous évitera les brûlures souvent bien handicapantes. Une amie court tous ses ultras dans le désert avec un collant long sans aucun problème, c’est aussi le cas de toutes les coureuses asiatiques. Pour la nuit j’ai un collant long et un t-shirt type mérinos que l’on a souvent quand on court par toute saison, donc logiquement rien à acheter de ce côté-là. Quechua fait des premières couches super efficaces à 15€ la tenue complète pour le ski, ça marche très bien ! Ou une tenue Ceramiq si vous en avez les moyens. Jamais acheté de casquette spéciale désert, je me contente d’une casquette normale et je protège mon cou avec un buff. Et pour être parfaitement complète, je n’aborde pas le côté lunettes parce que dans mon cas, j’ai une paire spéciale désert ayant eu la chance d’être suivie par Oakley sur mes 4 déserts en son temps, j’ai donc une paire spéciale avec verres interchangeables pour désert ou banquise. Inutile de vous préciser qu’elles coûtent un rein ! Mais vraiment, surtout si vous avez les yeux fragiles comme moi faites très attention à vous protéger. N’hésitez pas à voir avec votre mutuelle, qui peut prendre en charge une paire de montures sport à votre vue.

En réalité le seul investissement à faire peut-être du côté des guêtres de sable (les Raidlight sont ici). Je vais être très honnête avec vous, j’en ai pris une fois pour finalement revenir à mes guêtres de trail classiques. Pour que ce soit réellement efficace il faut trouver un cordonnier qui les coud, ce qui est plus compliqué qu’il n’y parait. Comptez en moyenne 50€ la pause (mais c’est vraiment variable d’un cordonnier à l’autre) + 40€ les guêtres. Pour le Half de Fuertaventura aucun intérêt à mon humble avis, pour le Pérou ça se discute plus. Pour le MDS, j’ai fait sans la dernière fois et j’ai fini, à vous de voir ! Mais vu le nombre de coureurs qui finissent en crocs en plastique sans guêtre évidemment parce que leurs pieds ne rentrent plus dans leurs baskets, je pense que vraiment on peut faire sans, si vous voulez économiser sur ce poste. Ah j’oubliais le plus important : une paire de vraies tongs en plastique pour aérer ses pieds le soir au camp et faire sécher les ampoules en mode speedy gonzales ! Premier prix ça passe très bien mais les chaussons d’hôtel on oublie, ils sont détruits par la caillasse à la vitesse grand V.

L’alimentation
Déjà le mode de cuisson ! Pour le half que ce soit le Pérou ou Fuertaventura, pas de possibilité de ramasser des branches, il faut donc être en autonomie. J’ai découvert ce système (25€95) récemment où tu as le réchaud et la gamelle intégrée, et franchement j’ai trouvé ça parfait ! Pour vous donner une idée de la quantité de tablettes (4€20 la boite de 20) qu’il faut prévoir, sachez que pour un plat lyo classique il faut deux pastilles au minimum (sans vent ! je le précise parce qu’apparemment certaines éditions des halfs se sont révélées très venteuses et les pastilles disparaissaient à toute vitesse), pour un thé ou une soupe, une pastille suffit. Je ne fais pas cuire ma nourriture dans la gamelle qui ne sert qu’à l’eau toute la semaine, j’ai un tupperware pliant pour ça (ce genre là). On peut aussi se servir des bouteilles d’eau coupées en deux sur le MDS pour éviter d’avoir une petite vaisselle à faire. Autre astuce, on déconditionne toute sa nourriture lyophilisée mais on garde un ou deux sachets vides et nettoyés qui serviront de gamelle le temps de la course.

Pour la nourriture en tant que telle, pendant la course je n’utilise pas de gels, déjà parce que j’ai eu la douloureuse surprise de découvrir que bon nombre ne supportait pas la chaleur et prenaient un goût aigre vraiment pas agréable. Si vous voulez rester sur le format un peu liquide sachez qu’il existe une offre de compotes lyophilisées très importantes qui feront très bien l’affaire et se révéleront en plus délicieuses à avaler. Pour le petit déjeuner, depuis très longtemps je me contente de mes céréales achetées au supermarché, soit 5€ pour la semaine 😊. Mais je prévois toujours un petit déjeuner salé en plus pour le matin de l’étape longue pour tenir le choc (dans ce genre-là). Je complète avec un thé, là aussi acheté en supermarché. Pour les graines de la journée direction le rayon apéro ! Cajou, cacahuètes, amandes… On va dire que j’en ai pour une moyenne de 15€ pour 6 étapes. Les apéros chinois passent super bien aussi ! Je suis aussi très barres Granny aux pommes et barres aux amandes Gerblé. Pour les plats lyophilisés, comptez une moyenne de 6 à 7€ par plat. Attention aux économies de ce côté-là… Parfois rajouter 1 ou 2€ pour avoir un produit plus haut de gamme et nettement meilleur en goût, c’est finalement une dizaine euros de plus pour la semaine. Quand on sait à quel point la nourriture devient une obsession pendant ce type de course, le retour sur investissement vaut vraiment la peine d’y réfléchir à deux fois. Personnellement je trouve les plats à base de riz beaucoup trop longs à réhydrater, je privilégie les pâtes. Pour les pâtes ou la purée, je vous rappelle que les coquillettes du supermarché ou la purée mousline sont des lyophilisés ! Quand on a un peu le temps le jour off, s’offrir une bonne assiette de coquillettes cuites avec un bouillon cube pour le goût et une râpée de parmesan, ça fait du bien au moral. Le parmesan supporte très bien les grosses chaleurs. Pour résumer, la dernière course en étapes sur 6 jours que j’ai faite m’a coûté environ 150€ tout compris. Je suis plus beef jerky que saucisson mais ça a un coût. Ok j’avoue qu’ayant la chance d’aller régulièrement aux USA, il m’arrive de rentrer avec un stock dans mes valises.

Pour la boisson, vous pouvez prendre évidemment des poudres mais ça pèse lourd cette histoire… Personnellement j’ai adopté la vitamine C effervescente qui parfume l’eau et des gélules d’électrolyse. J’ai découvert ça sur une course en étapes aux USA où elles étaient carrément distribuées à chaque CP. Je les ai adoptées depuis sans aucun regret. C’est ultra léger dans le sac à dos et tout aussi efficace. C’est cette marque là pour info mais il en existe beaucoup d’autres.

Les packs tous faits de chez Lyophilisés & Co

  • Pour le MDS c’est ici et ça coûte 239€50 (ils ont aussi une version végétarienne)
  • Pour le Half MDS c’est ici et ça coûte 150€
Photo prise dans le sahara égyptien c’est moi devant ! (crédit photo : Racing the Planet)

Le matériel obligatoire et l’hygiène
Couteau ? On a tous un opinel qui traîne dans un coin ou dans la famille. La boussole ? Faites au moins cher, c’est pour la forme. Perso j’ai celle-là à 9€90 parce que j’en avais besoin pour une course avec orientation GPS. L’aspivenin ? 12€90 ! Pour le kit santé, je me limite au minimum vital à savoir de quoi soigner une ampoule, une seringue, deux dosettes d’éosine, deux dosettes de bétadine pour les soins et deux en plus pour les bains de pieds le jour off pour nettoyer tout ça proprement, 4 compresses, une bande d’Hypafix. Aucun compeed, ils fondent avec la chaleur et le sable s’incruste dedans. J’ai deux ou trois Doliprane 1000 en cas de problèmes de fille, deux spasfon pour les mêmes raisons et deux cachets d’Imodium qui doivent être périmés depuis le temps que je les trimbale ! Pour le reste les docs sont là pour vous aider. Pour l’hygiène, n’hésitez pas à demander à votre dentiste des mini tubes de dentifrice, ils en ont pleins. Un savon d’hôtel fera très bien l’affaire pour vous laver, laver vos vêtements et votre gamelle. Une éponge coupée en 2 fera l’affaire. Un truc pour le coup totalement indispensable à mon avis, ce sont ces lingettes compressées qui sont absolument géniales pour la toilette, et pour les toilettes quand vous vous êtes débarbouillée avec ! N’hésitez pas à vous mettre à plusieurs pour une commande groupée, c’est encore plus rentable (7€15 les 100). Couverture de survie, si vous faites un minimum de trail vous en avez déjà une et le miroir, j’ai acheté le mien en supermarché, type premier prix. Mes couverts en plastique viennent de chez Décathlon, genre 3 ou 4€ le kit. Pour la frontale, là aussi si vous faites du trail vous en avez une, si vous devez investir, restez raisonnable question prix mais un conseil, vous oubliez totalement la ventrale de chez D4 parce que entre le sac et les sangles de celle-là, c’est frottement assuré et dos abîmé😉.

Je pense ne pas avoir oublier grand-chose !

Crédit photos : Marathon des Sables

Running - Montres Connectées