Run : Alpin Trail de Pichauris en mode CM

Ça faisait longtemps que l’idée me trottait dans la tête… Combien de fois m’a-t-on dit « mais tu devrais organiser une course, toi qui as tellement donné envie de courir et de prendre des dossards, ce serait la suite logique non ? ». Certes mais moi mon truc préféré ce n’est pas organiser, c’est communiquer !

Ma connaissance de l’univers de l’organisation d’événements sportifs m’a justement appris une chose : je n’ai pas le courage de me lancer dans une telle aventure ! Organiser un trail ou tout autre course demande une volonté, une patience, une vocation que je n’ai pas, je le crains. Mais il y a une chose que je sais faire et que j’aime faire, c’est communiquer, raconter des histoires et donner envie. Je me suis donc mise en tête de plutôt me lancer dans ce qu’on appelle aujourd’hui CM pour Community Manager et que moi j’appelais autrefois « chargée de com » 😊. Restait à trouver l’événement en question avec un cahier des charges super long parce qu’en plus je suis un peu exigeante pour mes débuts !

  • Forcément un trail parce que c’est ce que je préfère faire depuis que mon dos de toute façon m’interdit de courir trop longtemps sur bitume.
  • Forcément éco-responsable avec une vraie démarche ancrée depuis le début et pas pour surfer sur une mode.
  • Forcément plusieurs distances pour que tout le monde quelque soit son niveau puisse participer à la fête, pour que des débutants en trail puissent trouver leur place et que des expérimentés puissent trouver un challenge à la hauteur de leur engagement.
  • Forcément un esprit famille avec un nombre de participants bloqués et « indébloquables » pour qu’on garde un bon esprit ou même soyons fous qu’on retrouve le fameux esprit trail qu’on nous promet depuis si longtemps.
  • Forcément un parcours qui claque sa mère et qui parle un peu à tout le monde !

Avec une liste pareille, cela relevait de la chasse à la Licorne… Je me voyais déjà, errant sur les terres du Mordor rencontrant ici et là de vieux traileurs à la barbe blanche me murmurant « oh mais ce que tu cherches n’existe plus… tu sais, c’était mieux avant » … Sans parler du fait qu’il me fallait en plus trouver une course qui recrutait ! Et j’ai trouvé, grâce FB (merci Mark !) mon graal, mon précieux avec l’Alpin Trail de Pichauris.

Petite histoire : derrière cet événement il y a le Club Alpin, ce qui est pour moi le gage de sérieux et d’un état d’esprit qui colle plutôt avec le mien. La course n’en est évidemment pas à sa première édition, année après année, elle propose des nouveautés et surtout des courses qui pour moi représentent parfaitement ce que je considère comme l’incarnation de l’Esprit Trail.

Il y a pleins de formats :

  • Le 3km pour faire découvrir l’ambiance aux enfants, parce qu’il n’y a pas d’âge pour commencer !
  • Le 17km, le Sport que l’on peut aborder soit en mode perf à fond les ballons, soit en mode « premier trail » parce qu’il faut être raisonnable pour débuter.
  • Le 30km ou l’Elite, c’est le niveau au-dessus. Le parcours présente quelques passages techniques donc à n’envisager que si on a déjà pratiqué le trail dans d’autres contrées ou dans la région bien évidemment. Le plaisir doit absolument primer avant tout alors on ne se lance que si on connait un peu la musique.
  • Le 70km ou Expert commence à annoncer la chanson… 3650m de D+ ça peut piquer un peu et surtout c’est là qu’on trouve le petit truc en plus de cette course, seuls les 30 derniers km (ceux du parcours élite) sont balisés. Pour le reste, c’est course à la trace et balisage super léger. C’est la nouveauté de l’année puisque jusqu’à présent, c’était trace uniquement. On trouvera maintenant un balisage uniquement aux intersections.
  • L’Ultra qui porte tellement bien son nom avec 108km et 5650m de D+ mais surtout ses différentes possibilités de le courir puisqu’on peut se lancer en duo ou en solo. Même principe que pour l’Expert, seuls les 30 derniers km seront balisés, tout le reste se fait à la trace et au balisage léger.

Avouez que plus complet on ne fait pas !

Pour le parcours c’est « pum & up » avec le Mont Julien, le Grand Puech, le Pilon du Roi, l’Etoile, le Taoumé, le Garlaban, le Mont des Marseillais mais aussi et c’est unique, ce sont les seuls à le permettre, une petite visite dans les entrailles de la terre en passant par le mythique Grand Vallon de Lascours et ses légendaires marmites et rien que pour ça, cela vaut la peine de prendre un dossard.

Inutile de vous dire que le format Ultra me tente énormément mais cette année je serai sur le terrain en mode organisation, il faudra attendre l’année prochaine pour que j’aille me tester sur ce parcours totalement unique. Parmi les missions que l’on m’a confiées, il y aura forcément la partie écologie avec la mise en place d’un système de co-voiturage le plus efficace possible. On ne peut pas continuer à demander à des courses de tout faire pour respecter l’environnement si les traileurs continuent à venir seuls dans leur voiture et à jeter sans vergogne leurs déchets par terre… Tous responsables pour éviter d’être tous coupables, c’est la base, le message commence à passer, à moi de bien l’ancrer.

En attendant les inscriptions viennent d’être lancées, viendez les copains, on va bien s’amuser ! C’est par ici que ça se passe !

Ps : inutile de vous préciser que lorsque j’ai dit à mes enfants que j’allais travailler pour l’Alpin Trail de Pichauris, j’ai toujours de suite eu le droit à « le trail de Pikachu ? sérieux ? tu vas être déguisée en peluche jaune sur la ligne de départ c’est ça ? Ben tu évites les photos et les stories merci ! » … Faites des gosses tiens !

Crédit photos : organisation et Eric Barnabé

Running - Montres Connectées