Run : Cours avec ton cœur !

Avant de partir en Patagonie, j’ai profité du passage de la Course du Cœur pas trop loin de chez moi pour aller leur rendre visite et essayer de comprendre cet événement hors du commun. Parce que ça n’a l’air de rien mais c’est quand même rudement compliqué question organisation cette histoire !

 

Au départ, naïvement je pensais que j’avais à faire à une France en Courant plus courte puisqu’elle dure 4 jours. Mais à la grande différence de la première, la Course du Cœur tient à la fois du non stop destiné à relier Paris aux Arcs en courant en relais évidemment, et à un raid multisports parce qu’on y trouve des épreuves de run&bike, de rollers et même de kayak ! Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, la Course du cœur n’est pas une course destinée à promouvoir les greffes cardiaques. C’est une course qui parle du cœur, du don de soi sans attendre la moindre contrepartie. Elle parle du don d’organes, du don du sang et de plaquettes. On court avec et grâce à lui, mais on ne doit pas oublier pour autant de vivre au quotidien en écoutant son cœur.

 

« Tout le monde savait que c’était impossible.

Il est venu une audacieuse qui ne le savait pas et qui l’a fait »

 

On ne fait pas que du sport pour autant, puisque la longue caravane qui accompagne les participants n’est pas comme sa célèbre cousine du Tour de France là pour jeter des goodies aux spectateurs sur le bas-côté… Une équipe de communication et de sensibilisation assure la promotion et la sensibilisation au don d’organes tout au long du parcours auprès des villages et surtout des écoles. Le don d’organe des enfants reste un des plus durs… Parce que perdre son enfant n’est pas naturel, nous ne sommes pas programmés pour ça. Vivre le drame d’une disparition soudaine et donner son accord pour un don, il n’y a pas de mot pour ça. Informer les enfants sur le sujet, les sensibiliser, c’est aussi permettre la discussion avec leurs parents le soir, évoquer sereinement l’inimaginable pour que être plus serein avec sa décision si cela devait arriver. Sensibiliser les enfants au don du sang est aussi un moyen de tout mettre en œuvre pour que la chaîne vertueuse ne s’interrompe jamais.

 

2018-04-01 10-13-38 - CV__2734

Passer le relais… Tout un symbole pour une course qui parle de greffe… 

CV__9986.jpg

Quand je vous dis qu’ils ont aussi ramé ! 

Et pour que le message passe encore mieux, une équipe de greffés est là tous les ans pour relever le défi, avec des profils variés allant de la greffée du cœur au greffé du foie ou du rein… Tous sont là pendant les 4 jours que durent l’aventure pour prouver que tout est possible et que la vie après la greffe vaut le coup d’être vécue. Ce sont toujours des entreprises qui sont derrière les équipes, on ne peut pas y participer à titre individuel. Cela nécessite quand même pas mal d’investissement, entre la location des véhicules (au moins deux pour se relayer sur les 4 jours), les vélos, les rollers… Les kayaks étaient fournis ! Question logement et repas, là c’est l’orga qui pourvoit aux besoin des participants. Je vous dis pas la logistique pour que tout le monde trouve à manger et un lit chaque soir, pour celles et ceux qui ne courent pas évidemment. C’est un vrai truc de dingue ! Mais c’est l’occasion unique de découvrir la France par ses petites routes en toute sécurité, puisque c’est la Garde Républicaine qui se charge de sécuriser l’événement. Alors si le cœur vous en dit, vous avez une année pour lancer le projet au sein de votre entreprise pour  être de la partie l’année prochaine !

2018-03-28 19-43-58 - CV__9349

Parce qu’il faut bien nourrir tout ce petit monde, juste un clin d’œil à un super bénévole !

Les chiffres : 
– Plus de 300 coureurs qui parcourent 750 km de course à pied à parcourir en relais, entre Paris et les Arcs en Savoie
– une équipe d’une quinzaine de coureurs greffés d’un organe (cœur, poumons, rein…) et 22 équipes de coureurs, salariés de grandes entreprises, passionnés de sport en tout genre.
– de 60 à 80 km parcourus pour chacun des coureurs
– Plus de 200 communes traversées par une caravane de plus de 120 véhicules
– Plus de 150 bénévoles au service des coureurs

Les infos ici !

2018-03-30 14-34-50 - CV__0037

La blonde qui a froid, c’est moi ! 

Running - Montres Connectées