Fun : Ostéopathe, comment éviter d’y aller ?

Dans mon métier de journaliste il m’arrive régulièrement de rencontrer des spécialistes, des médecins qui lors d’opérations de RP (relations presse dans le jargon) sont là pour parfois nous vanter les mérites d’un produit, parfois pour répondre à nos questions au cas où. Dans le cadre d’une présentation Slendertone, j’ai récemment eu la chance de pouvoir discuter longuement avec Samuel Urtado, qui en plus d’être ostéopathe, est coureur route et trail (et plutôt  un bon !). Forcément cela a rendu l’échange tout de suite nettement plus intéressant !

 

Bien entendu pour ne jamais aller voir un ostéopathe, il faut commencer par respecter les bases qui s’appliquent à tout le monde, pas seulement aux sportifs, cela va sans dire : manger mieux, apprendre à bouger mieux, sans stress dans les mouvements. Maintenant soyons honnête, faire les 10 000 pas par jour recommandés, c’est tout sauf facile à faire, surtout les jours où l’on ne court pas… Même moi, j’ai constaté grâce à toutes ces petites merveilles de montres que je porte dorénavant au poignet que je n’y arrive pas. Ce n’est pas une raison pour se décourager ! Il faut apprendre à tricher un peu… Prendre un peu plus les escaliers, essayer de limiter les transports en commun en descendant une station avant… Tous ces petits trucs qu’on lit partout mais que l’on ne met pas forcément en application. Et là encore il ne s’agit pas de réussir du jour au lendemain ! Prenez le temps de rallonger jour après jour, de vous organiser différemment en modifiant des petites choses, une par semaine pas plus. Ne cherchez pas à révolutionner votre vie du jour au lendemain, vous avez 90% de chance de ne pas y arriver et d’abandonner rapidement.

 

Lorsqu’on a la chance de pouvoir aller en salle faire du sport régulièrement, il ne faut là aussi surtout pas oublier l’échauffement, surtout si l’on n’est pas là pour suivre un cours collectif où normalement le coach vous en fera faire un. 10 min sur un elliptique pour mettre la machine en marche, les muscles comme le cœur, c’est vraiment indispensable. Et si on ne peut pas aller en salle, si trouver du temps pour s’entraîner est trop compliqué, on en revient à notre bonne vieille planche ! Ça reste l’exercice le plus simple à faire chez soi, partout et en 4 minutes on renforce son dos, son ventre, ses bras… Une minute en position classique sur les mains, une minute de chaque côté, et une minute, face vers le plafond et sur les coudes. Bien entendu, lorsqu’on débute, on ne tient pas aussi longtemps mais on y va progressivement, et 15 secondes par 15 secondes, on progresse jusqu’à tenir les fameuses 4 minutes. Les challenges que l’on trouve facilement sur le net sont aussi un bon moyen de progresser sans stresser.

 

Group Yoga Class in Studio

 

On oublie les étirements pour privilégier les assouplissements, donc pour résumer, on vise plutôt le yoga ! Un petit truc pour celles qui comme moi n’arrivent pas à tout faire : respirer et penser où mettre ses pieds… Pas de souci prenez votre temps ! La priorité à la posture, ensuite avec le temps lorsque vous maîtriserez bien les enchaînements, vous poserez votre respiration correctement. Ne vous découragez pas pour ça, on ne devient pas yogi confirmé du jour au lendemain. On trouve pleins de petites routines faciles à faire sur youtube qui sont gratuites. Allez je suis sympa je vous donne la mienne !

 

 

Au bureau ou même chez soi lorsque l’on rentre après une journée toujours trop longue, quelques exercices faciles à faire :
– Assise, dos parfaitement droit, on pose sa cheville droite sur son genou gauche et on se penche vers l’avant une minute, puis on change de côté.
– Toujours assise le dos droit, on pose la main sur le genou opposé tout en réalisant une torsion du buste pour aller regarder derrière soi. On change de côté.
– Les mains en triangle derrière la tête, on se penche légèrement vers l’avant et vers l’arrière.

 
Au bureau, on veille à régler et organiser son bureau de telle façon que ses coudes soient posés à angle droit, ça libère les trapèzes et donc limite le risque de tension. L’idéal est que son écran d’ordinateur soit à distance des bras devant soi. Vous avez du mal à lire ? Vous savez qu’on peut agrandir les caractères ? 😊 Si vous souffrez du dos, il n’est pas toujours facile de demander à son employeur un fauteuil adapté mais il existe des cousins adaptés. Evidemment on peut le remplacer par un swissball, qui vous fera travailler votre gainage toute la journée.

 
Mon conseil préféré ? Oubliez les régimes « sans » ! Nous sommes flexivores, on le reste ! Passer sa journée à réfléchir à ce qu’on peut ou doit manger est épuisant à la fin et fatigue le cerveau tout en entretenant une situation de stress inutile si on ne souffre d’aucune pathologie médicale reconnue. On mange de tout en privilégiant la qualité et non la quantité, la saisonnalité et la variété, bref on fait preuve de bon sens dans son assiette !

 
Et la méditation ? C’est le truc à la mode en ce moment, mais c’est loin d’être évident (je l’ai béni de dire ça 😊). On peut donc déjà travailler sa respiration en utilisant des applications gratuites très bien faites comme respirelax par exemple. Pendant le temps que l’on choisit on respire de façon « programmée » en fonction de ce que l’on cherche à obtenir : concentration, relaxation… à chaque situation sa respiration !
Voilà en quelques petits conseils simples à mettre en application au quotidien pour ne jamais aller voir l’ostéo !

 

Pour les parisiens Samuel a également lancé un club de trail sur Paris et toutes les infos sont ici.

 

Running - Montres Connectées