Fun : Be Revelation… Une vraie révélation !

C’est assez rare mais j’ai eu besoin de temps pour pouvoir mettre des mots sur mon expérience Be Revelation… pour mettre des mots sur le jour où j’ai confié mon corps et mon esprit aux bons soins de Pascaline.

 

J’entends parler d’elle et de ses mains magiques depuis des années maintenant. Entre mon amie Valérie qui lui a confié son corps afin qu’il encaisse sa prépa ironman pour son premier, mon ami Juan qui lui confie son corps d’ultra en vue du Spartathlon et j’en passe… La liste des convaincus est trop longue. Mais voilà, vous savez comme est la vie, on se dit qu’on devrait mais de là à faire l’effort de vraiment tout organiser, c’est tout de suite plus compliqué. Parce que point important, même si Pascaline peut se déplacer l’idéal reste de venir chez elle dans son cocon pour vivre l’expérience dans sa globalité. Seulement elle vit à Sèvres… Autant dire pour moi qui vis en Auvergne le bout du monde ! Oui je sais, pour une fille qui est allée à l’autre bout du monde, le vrai, c’est hyper mauvaise foi mais c’est pourtant la réalité. Mais en 2018 j’ai décidé dans la liste de mes bonnes résolutions d’arrêter autant que possible de reporter les trucs que je rêve de faire depuis des années sans jamais avoir le courage… Dans le genre changer le vieux tapis du salon que franchement je ne peux plus voir en peinture (check), enfin m’acheter un service de vaisselle avec des poules dessus parce que j’habite à la campagne et que celui avec les mouettes que j’ai depuis mon mariage n’est définitivement pas raccord (check)… Et m’occuper de moi, mais vraiment m’occuper de moi sans l’once d’un début de culpabilité (en cours de check) !

 

J’ai donc profité d’un aller-retour à Paris pour le travail pour planifier une escapade à Sèvres. Alors avant d’aller plus loin, je voulais vous faire part d’une erreur monumentale que j’ai faite… J’ai planifié mon massage le matin et mes rendez-vous l’après-midi… Le truc à ne pas faire autant que possible quand on opte pour le massage 2h ! Même si Pascaline m’avait dit qu’il fallait y aller léger, je ne pensais pas que quelques rendez-vous sans grande importance dans des agences seraient problématiques. Le souci c’est qu’après cette expérience j’avais envie de tout sauf de voir des gens, enfin surtout la tête des gens dans le métro. J’avais juste envie de rester dans ma bulle au chaud avec un bon livre et un thé, à méditer pour la prochaine fois !

 

La première partie du soin consiste à faire connaissance, ce qui est déjà exceptionnel et très rare. Je découvre une passionnée des soins, une personne qui respire la bienveillance. On fait un peu le tour de mes petits soucis de santé mais l’idée est aussi qu’elle fasse un check-up toute seule comme une grande lorsqu’elle m’aura enfin entre les mains ! Direction la pièce qu’elle a installée dans laquelle on plonge dans l’ambiance asiatique zen des plus relaxantes. Note importante : la table de massage est ultra confortable et chauffante ! Ne jamais commencé avec ce genre d’accessoire… On ne peut plus s’en passer ! La première partie sera destinée à me faire craquer dans tous les sens… Oui ok j’exagère un peu beaucoup, mais ça tient de la séance d’ostéopathie. Dans mon cas, c’est forcément le dos qui sera l’objet de tout son intérêt. La deuxième partie qui est clairement la plus longue sera le massage en lui-même.

 

C’est simple, je crois qu’aucun cm2 de ma peau n’a pas été oublié ! Je ne suis pas une experte dans le domaine mais j’ai testé plusieurs façons de masser pendant mes voyages et c’est d’ailleurs un vrai tour du monde que Pascaline m’a fait vivre. J’ai reconnu de l’ayurveda, de la réflexologie, et la méthode thaï découverte lorsque j’ai rendu visite à mon grand. En fonction des besoins que votre corps exprime sous ses doigts, elle adapte la façon de masser. On est très loin des trucs « esthétiques », genre gentillet… C’est un vrai truc profond et même si vous êtes comme moi, soit réfractaire, soit trop sur la défensive, à un moment ou à un autre, vous allez lâcher prise et vous abandonner. C’est ce que j’ai fini par faire pour mon plus grand bonheur ! Tellement d’ailleurs que j’ai perdu totalement la notion du temps et de l’espace. C’est totalement groggy que je suis sortie de cette expérience. La seule chose qui me venait à l’esprit, c’était « mais comment tu vas faire pour retourner dans le vrai monde après ça ? ». Avec Pascaline la notion de parenthèse enchantée prend vraiment tout son sens.

 

Une douche plus tard, c’est sur mon petit nuage que j’ai rejoint la gare et la vie parisienne, bien décidée à m’offrir de nouveau un moment à moi avant la fin de l’année. Comme prévu, j’ai eu des sensations « étranges » comme si mon corps se demandait ce qui lui était arrivé… Des douleurs qui apparaissent pour disparaître aussi vite, le temps que mon corps retrouve ses marques. C’est clairement au niveau des cervicales et des trapèzes que la différence est flagrante. Je ne suis pas la personne la plus zen du monde (gentil euphémisme…), et même si je n’en souffre pas physiquement je sais à quel point je suis tendue musculairement parlant. J’ai l’impression que mes épaules sont détendues, mon dos aussi. Et ce n’est pas rien parce que la semaine qui a suivi fut intense en stress. Je vous en parlerai peut-être très vite, si tout cela aboutit de façon positive comme je l’espère vraiment.

 

Parmi les remarques évidentes que l’on pourrait faire au sujet de cette expérience, c’est évidemment le prix mais nous sommes dans les tarifs parisiens des salons de massage où la qualité de soins n’est vraiment pas à ce niveau. Vous devez prendre ça comme un cadeau que vous vous faites, ou mieux comme un cadeau que vos amis, vos proches peuvent vous faire un jour. Si par le plus grand des hasards, mes enfants passent dans le coin, la fête des mères arrive à grand pas ! 😊

 

Plus d’information ici et pour info, Pascaline prend en charge de l’enfant à l’adulte, du sportif aux personnes souffrant de handicap, son champ d’action est très vaste.

Running - Montres Connectées