Run : Brubeck version longue (test)

Il y a quelques temps maintenant, nous vous parlions du haut manches-courtes BRUBECK 3D RUN ; qui s’est avéré être une belle découverte . Cette fois, on change un peu de typologie de textile sans changer de crèmerie en testant la gamme thermique ACTIVE MERINOS de chez BRUBECK (encore ? oui oui on en a redemandé !)… Chaud devant !

 
Le produit est composé d’un textile double-couche relativement fin et sans coutures composé de laine de MERINOS (hummmm ! c’est doux c’est neuf ? non, c’est du MERINOS !). Le MERINOS, vous en avez certainement déjà entendu parler mais qu’est –ce donc ?
C’une microfibre naturelle de haute qualité issue des moutons dits MERINOS qui assure :
• Une haute isolation thermique protégeant à la fois contre les pertes et contre les excédents de chaleur
• L’absorption de l’humidité (jusqu’à 33% de son poids)
• Une excellente respirabilité
• La protection de la peau contre les irritations (c’est doux)
• Des propriétés antibactériennes
• La protection contre les UV

 

double-couche
Autrement dit, dans la théorie pure, cette matière est idéale à porter lors de diverses activités telles que la course à pied, le vélo, les sports de montagne, mais pas que…
Voyons voir un peu dans la pratique ce qu’a donné le test. Ce produit fait partie est ce que l’on appelle couramment un textile de première couche ou de seconde peau. Ainsi, l’esthétique se veut donc très près du corps sans pour autant présenter une compression quelconque du haut du corps.  A la fois fin (ce qui semble un peu paradoxale dans un produit dit thermique), très léger et dépourvu de coutures, ce haut manches longues est agréable à porter. De nature hyper extensible, nul besoin de se déboîter l’épaule pour l’enfiler ou l’enlever, et cela même mouillé (à noter : bien qu’étant étiré, le tissu reprendra systématiquement sa forme originelle). Ainsi, en toute circonstance, la liberté de mouvements est préservée, top quoi !
Testé dans des conditions fraîches (5 à 10°C) et froides (< à 0°C), je dois avouer avoir été bluffé par le confort amené par cette technologie. En effet, à la fois frileux sur la haut du corps mais n’appréciant pas la superposition multiple de couches, associé juste avec une Softshell sans manches, le confort était top et la protection contre le froid excellente… à aucun moment je n’ai eu froid. D’ailleurs, la protection thermique est tellement efficace, que sur des températures supérieures à 10°C, je pense que ce t-shirt seul suffit, faute de quoi, la surchauffe est possible… La nature du textile gère parfaitement l’humidité liée à a transpiration ainsi, le produit ne s’alourdit pas au fil de la séance mais au contraire, on a l’impression permanent d’être au sec. La structure double-couche, assure bien ses promesses en gardant la chaleur à l’intérieur tout en repoussant l’humidité dehors.

 

En ce sens, et pour favoriser le confort, le tissage du textile a été très bien travaillé et on retrouve :
• Un tissage serré sur les parties « de face » pour assurer une protection au plus près du corps
• Un tissage plus maillé (type filet serré) au niveau du dos, des aisselles et des zones de sudation pour drainer l’humidité
Un dernier point qui me semble important, le produit assure des caractéristiques bactéricides et anti-odeurs ; ainsi et ma femme me l’a faite remarquer, après chaque séance et à l’issue de nombreux lavages, et bien je ne « pue » pas (plus !)… c’était déjà le cas pour le t-shirt 3D RUN mais il semble que BRUBECK ait développé une botte secrète de ce côté-là !?!

 

Pour conclure sur ce test, tout ce qui a été annoncé sur le papier a été respecté. Bien qu’étant léger, doux, fin et confortable, le produit est néanmoins redoutables face au froid. Le prix bien qu’un peu cher sur le papier en vaut finalement la chandelle compte tenu de la technicité du produit et du résultat obtenu.  Vous faites partie des chanceux allant sillonner les stations, ce maillot est une bonne alternative pour vous protéger des conditions extrêmes, pensez-y !

 

Produit disponible en 3 couleurs homme et 4 pour mesdames ici au prix de 78€.
Cette technologie est aussi disponible manches courtes.

Test réalisé par Sébastien
Les + : confort, protection contre le froid (2 couches m’ont suffi)
Les – : diversité esthétique

Running - Montres Connectées