Run : Levitate de Brooks… En lévitation !

Je sais que j’ai été un peu lente pour vous en parler mais j’aime bien prendre mon temps pour tester et voir ce qu’elles ont vraiment dans le ventre ou sous la semelle !

 

Comme souvent lorsqu’on reçoit une paire en test, la fiche-produit jointe nous promet monts et merveilles : une foulée plus dynamique, plus efficace… ou faire de toi une championne que tu n’es pas… Parole, parole et parole comme dirait la regrettée Dalida… Et puis tu te retrouves un jour à battre ton record sur 10 km (modeste le RP mais pour une fille qui ne peut plus faire de route, c’est une vraie surprise !) alors que tu n’avais rien préparé et tu finis par te dire : « Et si c’était vrai ? » C’est exactement ce qui s’est passé lors de mon test des Levitate !

 

 

Déjà elles sont jolies avec leur dégradé de bleu et rien que le fait que le modèle féminin ne soit pas rose bonbon est un point positif. Et je ne vous dis pas le modèle gris et argent… Juste à tomber ! La semelle argent est même du meilleur effet je trouve. Le confort d’accueil est incroyable comme souvent avec la marque qui ressort régulièrement en tête des tests à l’aveugle réalisés aux USA, l’expression « comme dans des chaussons » prend tout son sens avec elles. Laçage plutôt précis et stable, on n’est pas obligée d’y revenir au bout d’une heure, ce qui est appréciable. Ce que j’ai aimé, c’est sa souplesse et ce sentiment de légèreté, permettant à ma foulée de s’exprimer totalement et sans contraintes. A quoi ça sert de travailler sa foulée médio-pied si on se retrouve entravée par une semelle dure comme du béton ? Sur les deux compétitions où je les ai emmenées, elles ont fait le job et pour la première fois depuis longtemps j’ai eu cette sensation agréable mais aussi perturbante qu’une paire de running pouvait faire la différence, comme si la promesse de propulsion pour une fois était bien au rendez-vous. Pour le chaussant j’ai le pied plutôt fin et je suis parfaitement à l’aise dedans. Pour un pied vraiment large, à mon avis un test en magasin s’impose pour être sur que le modèle correspond bien.

 

2

 

Les conditions du test : Je cours essentiellement sur tapis, je sais que ça surprend toujours mais j’ai pris cette habitude à mes débuts et j’adore ça. Mais je leur ai fait prendre l’air quand même avec le 10k de Valence et le LUT by night qui a des petites portions plus proches du trail qu’autre chose. Pas de chrono en vue pour ce dernier, juste une belle balade et donc un chrono au rendez-vous pour la première à ma grande surprise. Je porte des Boost traditionnellement et pour ce type de distance, sans test à réaliser, je serai partie avec mes Boston aux pieds. Autre chose importante à savoir pour être parfaitement honnête, mes problèmes de dos ne me permettent pas de faire des sorties sur route ou même sur tapis plus longues que 2h, donc ne venez pas pas me demander si je pense qu’elles peuvent monter sur marathon, je n’ai pas fait de sorties longues de 2h30 avec ! Mais franchement d’instinct je regrette vraiment d’avoir dû abandonner la distance parce que je les aurais choisies à n’en pas douter, histoire de voir ce qu’elles avaient dans le ventre. Pour tous ceux qui apprécient la marque américaine, c’est vraiment un modèle intéressant à tester et pour tous ceux qui ne connaissent pas, l’occasion de la découvrir. Preuve que je les apprécie vraiment, je continue de les porter depuis ma reprise pour tous mes entraînements et je n’ai même pas encore cherché à récupérer une nouvelle paire en test, tellement je suis bien dans celles-là… J’ai délégué le prochain test pour Running pour ELLES à une collègue et mes Boost font la tête dans un coin en attendant que je revienne vers elles !

 

Prix : 170 €
Les + : Le look vraiment original et pas girly ; le confort et la propulsion du pied.
Les – : L’accroche sur pavés mouillés et le prix, dans la fourchette haute du marché des runnings.

Running - Montres Connectées