Fit : un mars et ça repart !

Je ne savais pas trop où ranger ce petit retour d’expérience alors je l’ai mis dans FIT même si ça tient du FUN aussi pour moi ! Des barres chocolatées en mode ultra boostées, voilà ce qui est ici proposé… Et je les ai goûtées !

 

Pour être parfaitement honnête, je les connaissais déjà, enfin non je connaissais la barre Milky Way en réalité. Allez savoir pourquoi, j’adore ce truc-là et dès que j’arrive aux USA je m’offre mon petit retour en enfance en m’achetant Ma barre ! Et j’avais découvert qu’elle existait en format « sport » si on peut dire ça lors d’un retrait de dossard ou plutôt boostée aux protéines. Je l’avais donc testée en récup post semi-marathon l’année dernière à New York et j’avais pris un Snickers pour l’après Maxi Race en Chine pour donner un exemple plus récent.

 

Avant d’aller plus loin, petit rappel à toutes fins utile : je ne prends pas de prot en shaker ou autre après mes entraînements (si je m’entraîne… je ne suis pas un plan, c’est tout). Je réserve ce type de barres pour les situations exceptionnelles, à savoir : un pays étranger où je ne sais pas du tout ce que je vais pouvoir trouver sur place en arrivant. J’ai quelques allergies (et je dis bien allergies… pas intolérances) et parfois je me suis retrouvée à ne rien pouvoir manger après une course longue avant plusieurs heures, le temps de rentrer à mon hôtel par exemple ou de trouver un mac do. C’est une solution qui n’est pas la meilleure, je le concède aisément mais qui ne prend pas de place dans mon sac à dos de course et me permet d’attendre. Voilà j’espère que je suis parfaitement claire sur le sujet ! Pour résumer, je dois en manger 2 à 3 par an, ce qui ne doit pas avoir un impact dramatique sur ma santé… Alors autant qu’elles soient rigolotes. Donc évitez moi les commentaires du genre « mais ce serait mieux si tu mangeais une salade de quinoa avec des germes de blé et des graines de chia » je sais déjà tout ça… Mais je ne me balade pas toujours avec ma casserole, mon tupperware et mon popote pour cuisiner sain dans ma chambre d’hôtel !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je reviens donc à mon sujet, le test gustatif de cette nouvelle offre sur le marché français de barres rappelant celles que l’on trouve partout. Pour faire très rapide, ne vous attendez pas au même goût, vous serez déçu. Disons que c’est plutôt « inspiré de » plus que « imité ». Mais pour avoir testé des vraies barres protéinées que je trouve carrément la plupart du temps « étouffe chrétien » comme le disait ma grand mère, là au moins j’ai quelque chose de ludique et nettement plus agréable quand même. C’est dans l’arrière goût en réalité qu’on sait que les protéines sont là. C’est beaucoup moins sucré en goût également que les originales je trouve et franchement ça remplit son rôle : ça me cale bien après une course et me permet d’attendre la vraie nourriture ! J’ai même eu du mal à venir à bout de mon Snickers alors que les originaux ne font pas aussi long feu avec moi, non qu’il était « mauvais » mais juste que j’étais calée. Ma préférée reste quand même la traditionnelle Milky Way, j’ai testé Bounty pour l’article mais ce n’est pas le coup de cœur. Je trouve que c’est vraiment celle des 4 qui s’éloigne le plus des originales et qui perd le plus en gustatif.

 
Pour les infos pratiques, elles coûtent en moyenne 2€20 à l’unité, se trouvent sur des sites de vente en ligne (je ne mets aucun lien, si cela vous intéresse, google sera votre ami), dans des salles de sport ou magasins de sport. Entre 18 et 19 g de protéines annoncés et environ 200 kcal la barre pour ceux que ça intéresse.

Running - Montres Connectées