Run : « Brèves de Trail » par Serge Moro

edf

Comme je vous le disais je suis en phase lecture intensive et forcément l’ouvrage de mon ami Serge Moro était sur ma pile de livres à lire cet été.

 

Ce n’est pas un livre au sens strict du terme. Si vous cherchez un roman, passez votre chemin… Si vous cherchez un livre de coaching là aussi changez de crèmerie ! En ancien prof de philosophie Serge passe à la moulinette notre sport sans pour autant nous prendre la tête. Il aborde pleins de sujets dans des chapitres très courts qui sont avant tout là pour nous inviter à réfléchir : sur notre vie, sur notre pratique, sur l’avenir de cette discipline qui prend jour après jour un essor qu’on ne pouvait pas forcément prévoir.

 

Forcément avec un parcours comme celui de Serge qui a vu la naissance du trail ou plutôt la naissance du mot trail, parce que j’espère quand même que vous avez conscience qu’on n’a pas attendu Kiki pour enfiler des baskets et aller courir sur la montagne ou en dehors des sentiers bitumés, sa réflexion est à la fois un peu pessimiste et pleine d’espoir. Son regard sur les selfies me rappelle mon dernier coup de gueule, sa vision sur la nouvelle de courses décalées est la même que la mienne finalement, à ma grande surprise j’avoue tellement j’ai le sentiment d’être une des rares à ne pas juger alors même que j’ai essayé. Et sa réflexion sur l’ultra ne peut pas me laisser indifférente moi qui me pose de plus en plus de questions sur le sujet… Etre ou ne pas être ultra, telle est la question qui mérite vraiment réflexion.

 

Assez étonnamment cet homme qui pourtant a porté avec brio des dossards sur bons nombres de courses, qui a créé un magazine qui donne envie à de nombreux coureurs de devenir traileurs en les faisant rêver avec des courses du monde entier m’a donné encore plus envie de décrocher les miens et de partir en off, sans chrono, sans pression, juste pour retrouver le bonheur de courir et de découvrir le monde.

 

Brèves de trail, Aphorismes et billevesées par Serge Moro – Editions Séolane – 9€90