Run : débrief du Trail hivernal du Sancy Mont Dore

Comme je vais consacrer un article complet sur cette course dans le prochain Running pour ELLES, je me suis dit qu’un petit article sur mon débrief matériel pourrait vous intéresser, du concret quoi, histoire de vous aussi vous laisser tenter un jour par l’aventure du trail version reine des Neiges !
Avant toute chose, je tenais à vous rappeler que je suis frileuse et que je déteste le froid… Moi je ne suis pas vraiment la reine des Neiges, plutôt la reine de la bouillote et du plaid en pilou pilou… Oui je sais je suis allée courir 2 fois en Antarctique mais je ne suis pas à un paradoxe prêt, je suis une fille de toute façon. Vous savez le truc qui dit que la St Valentin est une fête commerciale mais qui va tirer la tronche 2 mois si elle n’a pas son cadeau le jour J (non ceci n’est pas un message d’ordre personnel !). Donc pour en revenir à la course, j’ai choisi le Trail hivernal du Sancy Mont Dore Ezyshoes (soyons précis !) c’est que déjà ce n’est pas trop loin de chez moi, qu’il y a toujours deux ou trois visages connus et que l’orga est topissime. Pour ceux qui se poseraient la question un dossard à 28€ que ce soit pour le 20 ou le 30 qui comprend des ravitos aux petits oignons, un repas à l’arrivée avec la bière qui va bien (bon ça je m’en fous je n’en bois pas mais c’est un argument qui peut intéresser certains), et des paysages qui franchement avec la neige que l’on a eu n’ont rien à envier aux Alpes. Autre avantage pour moi : on part à 9h du mat ce qui me permet un réveil à 7h, pas de frontale, le pied total !
Question matériel donc, voici ce que j’avais sur le dos et aux pieds :
Un t-shirt breath thermo Mizuno (floqué aux couleurs des Crazy runners par mon copain Thierry) parce que franchement c’est ce qui se fait de mieux à mon humble avis, après pas mal de test. Y a ça ou icebreaker.
Une veste Cimalp que je suis en train de tester pour le mag et que je n’avais pas pu emmener dans des températures un peu froides qui est juste parfaite, hyper confortable, et qui s’est révélée parfaite pour ce type d’épreuve.

IMG_20160102_105758
Un coupe-vent Icebreaker version améliorée dirons-nous (désolée je ne la trouve plus sur le site). Le souci au Sancy c’est le vent justement. Donc j’ai préféré partir prudente et finalement les 3 couches étaient franchement parfaites parce que je n’ai jamais eu froid ni même vraiment chaud en fait. Il est vrai que les conditions de neige un peu extrêmes ont eu pour conséquence directe ma vitesse moyenne… ça tenait plus de la randonnée cette histoire !
Un collant Cimalp là aussi parfait pour ce genre d’épreuve. Je l’ai testé précédemment (oui vous avez bien lu, je n’ai pas déchiré l’étiquette 5 min avant le départ !) et il était un peu chaud justement, puisque de toute façon conçu pour l’hiver. Là les parties renforcées type coupe-vent étaient vraiment protectrices, surtout au niveau des mollets qui trempaient allègrement dans la neige.
Chaussures ultra MT The North Face. Elles ont confirmé tout le grand bien que j’en pense depuis la Martinique. Surtout que j’ai eu des soucis avec mes ezyshoes que j’ai fini par dégager. J’ai acheté une nouvelle paire sur place au dernier moment. Le vendeur m’a prévenu que je devais les faire avant de partir mais bon j’avoue qu’au lieu de marcher avec, j’ai préféré regarder NCIS en mangeant une pizza dans mon lit… Ben ce n’était pas une bonne idée du tout ! Des congères se sont formées, et j’ai préféré prendre le risque de les enlever pour être plus à l’aise et enfin retrouver la sensation du sol sous mes pieds. Eh bien je confirme que même sur neige et en descente, les bichettes assurent grave !
Chaussettes trail compressport et brassière zsport comme toujours pour ne pas avoir de frottement. Pour les mains 2 paires de gants, une paire fine quechua et une paire de gants nike que l’on m’a offert un jour dans une présentation presse. Pour les oreilles, le bandeau doublé de polaire offert par l’orga avec le dossard.

IMG_20160116_193918
– Pour l’hydratation, je suis partie là-bas avec ma ceinture Raidlight pour finalement faire les soldes au retrait des dossards ! Oxsitis ma marque fétiche pour les sacs à dos fait aussi des ceintures mais croyez-le ou pas, je n’ai jamais testé ce type de modèle chez eux. Là soldée à 20€, l’un des tout premier modèle noir qui passe avec tout m’a fait de l’œil et j’ai craqué. Je ne regrette qu’un truc : ne pas l’avoir fait plus tôt ! Elle est juste parfaite ! Elle n’a pas bougé d’un millimètre pendant plus de 4 heures, j’ai même oublié que je l’avais. Je vais m’offrir le dernier modèle très vite parce qu’il a plein d’options que n’a pas ce modèle. Le système de double fixation est parfait pour nous les filles qui avons souvent la taille plus fine. Ah oui détail important : je pars toujours avec une ceinture et une gourde pour ce type d’épreuve parce que les tuyaux des camel bag gèlent la plupart du temps. Là j’ai rempli la mienne juste avant le départ de thé sucré au miel bien chaud, c’était juste parfait. Pas besoin de plus lorsque le matériel obligatoire est aussi peu important. Pensez-y !
Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas surtout !

Cécile

TRAIL_BLANC_SANCY-2015©CRESPEAU_DSC8878

Crédit photo Cyril Crespeau – Trail hivernal du Sancy Mont Dore