Test : PEARL IZUMI EM Road N2 v2 – légère et polyvalente

A la fois légère et protectrice, confortable et dynamique, la Pearl Izumi EM Road N2 v2 se révèle d’une rare polyvalence, en témoigne le test réalisé pendant plusieurs semaines par Elisabeth, en parallèle de celui de la Saucony Ride 8, une excellente base de comparaison.

PI4Lorsque nous vous avions présenté la Pearl Izumi EM Road N0, une pure racer, réservée aux coureurs légers et aux distances courtes, nous vous avions promis un test plus « grand public » des produits de la gamme. L’EM Road N2 v2 rentre parfaitement dans cette catégorie : une semelle relativement épaisse et amortie, des éléments de maintien et de stabilité et un drop classique auxquels elle ajoute cependant une certaine légèreté et une conception de semelle flexible et efficace.

« Si je devais comparer cette Pearl Izumi EM Road N2 v2 à la Saucony Ride 8, objet de mon test de la semaine passée, j’aurais tendance, dans un premier temps, à prononcer un verdict d’égalité, tant ces deux chaussures ont une philosophie similaire : légèreté et protection, confort et dynamisme. A y regarder de plus près, deux différences apparaissent : la Saucony, avec son avant XXL, est un peu plus stable à l’impulsion tandis que la Pearl Izumi est beaucoup plus fluide dans le mouvement. L’une tient donc son dynamisme du fait qu’elle favorise d’excellentes prises d’appui alors que l’autre le tire d’un déroulé plus naturel.

PI2Le chaussant de lEM Road N2 v2, même s’il n’est pas surdimensionné à l’avant, est très confortable. Le mesh entoure bien le pied sans le contraindre, aucun risque d’échauffement. La languette épaisse permet un serrage adapté aux désirs de tout un chacun. Le talon est bien maintenu dans l’axe du mouvement. La semelle, comme vous pouvez le voir sur les photos, est légèrement incurvée, cela ne se sent pas du tout sous le pied, pas de gêne particulière ni de sensation de déséquilibre. L’amorti est uniformément réparti sous tout le pied. Il est particulièrement moelleux sur le bord externe du talon mais laisse rapidement place à un amorti de type « dynamique » : filtration des ondes de chocs associé à un retour d’énergie.

PI3Le design graphique de la semelle extérieure mérite qu’on s’y penche quelques secondes car il symbolise parfaitement l’effet « déroulé naturel » de la N2. On voit que cette semelle respecte les axes de flexion du pied (en attaque talon déroulée) ainsi que ses degrés de liberté (zones de flexion plus ou moins denses). Et de fait, c’est là le réel plus de cette chaussure. Malgré son drop supérieur à 8 mm, la Pearl Izumi EM Road N2 v2 peut légitimement s’inscrire dans la catégorie « Courir Naturel ». Aligner les foulées devient un vrai un plaisir des sens …

Tout comme la Saucony Ride 8, l’EM Road N2 v2 sera, évidemment, plus à l’aise sur les séances à allure modérée ou les sorties longues avec des blocs à allure semi ou marathon. Ce n’est pas l’arme fatale du fractionné court ni la chaussure des records sur le 10 km. En revanche, c’est la compagne idéale des longues chevauchées sur route. »

PEARL IZUMI EM Road N2 V2

Poids : 241 g en 39 Femme

Prix : 124 €, actuellement soldée à 99 € chez notre partenaire pour ce test.