Test : PUMA IGNITE … « pas tout compris »

Lorsque ma camarade de blog publie, en mon absence pour cause de … vacances 🙂 un test chaussures, certain(e)s en profitent, sur Facebook, pour me tailler un short en écrivant que « pour une fois, on a compris ce qui était écrit » (sic). Merci les ami(e)s, c’est sympa 🙂 Donc, aujourd’hui, pour vous donner tort, avec le test de la PUMA IGNITE, j’ai décidé de faire dans le simplissime avec un compte rendu de test en 8 mots : « je n’ai rien compris à cette chaussure« . Salut et à la semaine prochaine …

IG4Plus sérieusement et comme il faut bien que je justifie mon salaire … égal à zéro, je vais quand même détailler un peu plus cette affirmation péremptoire.

Lorsque je réalise un test, je pars du Cahier des Charges porté sur la fiche technique de la marque. Dans le cas de l’Ignite, il peut se résumer (je cite) en : « La IGNITE de PUMA, portée par Usain Bolt, l’homme le plus rapide du monde, est notre chaussure avec une capacité de réaction la plus rapide. IGNITE est un matériau de haute efficacité pour l’amorti répartissant les forces agissantes et restituant des capacités de réactions optimales pour une course plus rapide. Notre formule unique PU-Foam propose une suspension de retour forte et un confort ultime là où ils sont nécessaires. ForEverFoam est intégré au talon pour la robustesse des performances les plus longues. Le design minimal de la chaussure d’entraînement te procure une flexibilité légère et une forme incroyablement confortable. »

IG5Traduction : une chaussure à la fois hyper confortable et hyper dynamique avec un rebond de type Boost(TM) …

Côté confort, on a effectivement, en statique, une chaussure particulièrement molle et douillette, notamment sous le talon. Par contre, le chaussant n’est pas très large, la chaussure n’est pas aisée à enfiler, le mesh tient chaud, évacuant mal la chaleur et surtout, défaut rédhibitoire, un mauvais pli se forme, en courant, sur la partie avant, juste sous la languette, pli qui cause d’inutiles échauffements sur le dessus du pied. Problème de conception …

Côté dynamisme, Usain Bolt et moi avons des jugements légèrement différents … Le drop élevé conduit fatalement à une attaque talon, très amortie donc dispendieuse en énergie, du fait des matériaux employés. La transition arrière->avant n’est pas intrinsèquement rapide car la semelle, bien qu’évasée, est rigide. Par contre, la partie avant est plus « intéressante » avec des axes de flexion bien placés pour une bonne prise d’appui et un matériau qui répond correctement aux sollicitations sans les atténuer.

Une chaussure un peu « bancale », si vous me permettez l’expression. A moitié confortable, à moitié inconfortable, à moitié dynamique, à moitié trop molle. Impossible d’en tirer une quelconque quintessence. Trop déséquilibrée entre l’avant et l’arrière pour en faire une bête de course, pas assez confortable pour en faire un monstre d’endurance … Sur quel pied danser ?

PUMA IGNITE

Prix : 110 €.

Running - Montres Connectées