A tester : la corde à sauter, notre meilleure alliée !

Ça fait des années que vous n’en avez pas fait mais finalement on garde toujours une âme d’enfant… Avouez, vous vous êtes mise au trail surtout pour le plaisir d’atterrir dans les flaques sans culpabiliser, non ? Avec la corde à sauter, vous allez pouvoir vous muscler et aussi vous amuser. Et dans notre prochain numéro, place à l’élastique, autre classique des cours de récré.

« Du préau au ring »

Si les boxeurs nous l’ont piquée, ce n’est peut-être pas par hasard. Vous vous doutez bien qu’un homme ne s’amuserait pas à un jeu de petite fille pour le plaisir… Il doit bien y avoir un intérêt et contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est un vrai sport des plus complets. Elle est évidemment parfaite pour travailler la dynamique, la légèreté des appuis, ce qui est indispensable pour nous coureuses, régulières ou occasionnelles. Elle tonifie le corps et permet même de travailler le cardio de façon très efficace. Autre intérêt non négligeable : elle induit un travail de la posture qui ne peut que vous servir que ce soit dans la vraie vie ou dans votre activité sportive. Essayez et vous verrez que vous vous tenez droite spontanément parce que le mouvement ne vous laisse pas le choix. Et comble de bonheur, c’est avec le squash, l’activité physique la plus susceptible de brûler des calories en un minimum de temps. Les boxeurs l’utilisent avant tout pour ça, ils augmentent les séances et leur durée pour perdre rapidement du poids afin de rentrer dans les clous de leur catégorie. Vous êtes convaincue ? C’est parti !

« On s’équipe avant le double flip »

Vous vous en doutez, ce n’est pas parce que vous en faisiez enfant qu’il faut aller rechercher votre vieille corde qui dort au grenier… Il est nécessaire de vous équiper d’une corde avec des poignées ergonomiques qui épousent bien la forme des mains. Souvent les cordes pour débutantes sont en Nylon léger, celles pour les expérimentées sont en vinyle ou même en cuir. Quand vous aurez trouvé votre bonheur n’oubliez pas un principe très important : ce n’est pas un jeu mais bien un sport et cela nécessite de s’habiller en conséquence ! En CE1, normalement vous n’aviez pas de problème de poitrine qui ballote mais là on pense à sortir sa brassière ou son soutien-gorge de sport. De même, on ne fait pas sa séance pieds nus mais bien chaussée de baskets. Vous pouvez tout fait prendre vos runnings ou si vraiment vous êtes enragée, vous offrir pour vous motiver une jolie paire de chaussures destinées à la pratique du fitness.

« Vrai sport = vrai entraînement »

Là aussi ce n’est pas parce que c’est un jeu qu’il faut se lancer dans une séance déstructurée. Trois fois deux minutes pour commencer, tous les deux jours, cela va vous permettra de reprendre le rythme. Ne vous arrêtez pas plus de 15 secondes entre les sessions pour maintenir votre rythme cardiaque à un bon niveau. Au départ partez sur un mouvement simple qui consiste à passer d’un pied sur l’autre. Si vous avez de la chance d’avoir de la place, vous pouvez aussi vous déplacer, ce qui fera travailler de façon encore plus complète votre corps. Lorsque vous serez très à l’aise vous pourrez passer à un entraînement plus technique et forcément plus efficace. Voici quelques exercices type pour varier les plaisirs.

Exercice 1 : restez pieds joints mais surtout veillez à ne pas vous recevoir sur les talons, vous devez rester sur les pointes. C’est là qu’une paire de chaussures type fitness sera peut-être utile parce qu’elles ont souvent une semelle plus souple, ce qui facilite le mouvement du pied. Ou alors vous courez en Nike et le problème est réglé ! Au fur et à mesure que vous serez à l’aise, pensez à monter de plus en plus haut les genoux. Certains boxeurs les montent jusqu’à la poitrine…

Exercice 2 : même principe, les deux pieds restent joints mais vous veillez à ne pas faire trop décoller les pointes de pieds du sol. Là ce sont vos mollets qui vont très vite travailler, ce qui est parfait pour travailler la puissance en running.

Lorsque vous maîtriserez bien les deux exercices, vous pouvez compliquer la chose en essayant de faire faire deux tours à la corde avant de reposer les pieds par terre… Ou évidemment, vous pouvez essayer d’augmenter le rythme pour faire une séance type fractionnés comme vous la connaissez sur vos plans d’entraînement running. Eh oh, on n’a pas dit que c’était facile non plus !

La bonne taille

Pour connaître la longueur qui convient à une corde à sauter lorsque vous irez vous équiper,  il suffit de placer un pied au niveau du milieu de la corde et de relever les poignées vers le haut, le long du corps. Pour une débutante, les poignées doivent arriver au niveau de l’épaule. Pour une experte, elles peuvent aller plus bas au niveau des dernières côtes ou du nombril, par exemple.

Les + de ce sport

  • On rentre le ventre, on contracte les abdos, on sera la reine en maillot !
  • On se tient droite, on ne cambre pas ses reins, tu n’es pas Kim, tu t’en souviens ?
  • En sautant régulièrement à la corde, tu travailles ton retour veineux qui ne fera pas nœud, adieu varices, toi aussi tu seras Adriana Karembeu !