Run : Test Condor 2 by Veja

Comme une franchise de films américains, nous avons eu la Condor 1, voici venue la Condor 2 ! Test avec les + et les – d’une nouvelle venue dans l’univers déjà bien concurrentiel de la chaussure de running.

Avant toute chose, il est important que vous sachiez que j’ai eu la possibilité de tester la 1 à sa sortie et que j’étais tellement peu emballée par la chaussure que je ne suis même pas fatiguée à publier un article sur le blog, me contentant d’une storie sur insta… Clairement le produit était alors à des années lumière de ce que j’attendais d’une paire de running mais j’avoue que le look était plutôt réussi. Tellement réussi d’ailleurs que je continue de les porter très régulièrement en lifestyle uniquement. C’est dire si j’attendais beaucoup de la nouvelle version que je peux donc comparer avec la première.

La théorie

La Condor est née en 2019 comme la première basket de running postpétrole. Polyvalente, la Condor 2 s’adapte aux courses de courte ou longue durée ainsi qu’aux séances de récupération. Elle offre à la fois un grand confort et un excellent maintien, ce qui fait d’elle une running fiable pour profiter de sa course. La Condor 2 est fabriquée au Brésil.

  1. Upperléger : aucune couche entre l’Alveomesh et la doublure pour plus de légèreté et de technicité (100 % bouteilles plastique recyclées)
  2. Empiècements : T.P.U.
  3. V & insert talon : Pebax Rnew (100 % huile de ricin)
  4. Semelle intermédiaire expansée : remodelée, la semelle est plus lisse et étroite, la rendant
    ainsi plus légère.
  5. 62 % bio-sourcée (57 % canne à sucre, 5 % huile de banane)
  6. Semelle extérieure en caoutchouc : 61 % bio-sourcée (30 % caoutchouc d’Amazonie, 31 % déchets de riz)
  7. Semelle intérieure : 72 % bio-sourcée & recyclée (51 % canne à sucre, 21 % bouteilles plastique
    recyclées)
  8. Inserts latex : L-Foam, coussin amortissant apportant confort et protection contre les vibrations (30 % latex naturel du Brésil)
  9. Doublure : Tech 100 % bouteilles plastique recyclées
  10. Lacets & cordons : 100 % bouteilles plastique recyclées

La pratique

Clairement la version 2 a fait des progrès question légèreté mais on est encore loin de mes habitudes de course (encore 20gr de moins et ce sera parfait !). On a encore ce « claquage » au sol qui reste vraiment pénible. La semelle a légèrement gagné en souplesse mais sincèrement je ne vois toujours pas comment je peux faire des séances de vitesse avec ça aux pieds. Le laçage a changé et permet quelque chose de beaucoup plus précis, c’est vraiment un plus. Celui de la Condor 1 tenait d’un laçage lifestyle, absolument pas de ce qu’on attend d’une paire de running. Gros progrès au niveau du grip de la semelle extérieure, c’est important de le noter ! On est toujours sur un drop de 10 qui ne me convient pas, mais ça ce n’est pas la marque qui est responsable évidemment. Il correspond au drop de pas mal de modèles grand public. Question colorama, là je trouve aussi qu’il y a une offre vraiment sympa, avec des couleurs qu’on ne trouve jamais ou presque dans les modèles classiques. J’avoue que les bleu marine et les kaki sont particulièrement à mon goût.

En conclusion : continuez comme ça, vous êtes sur le bon chemin ! Ce n’est pas encore la paire parfaite pour moi mais il y a clairement un mieux. Lors de la conférence de presse on nous a surtout annoncé un modèle avec un drop de 6 et un poids vraiment plus léger, inutile de vous dire que je suis au taquet et que j’espère bien pouvoir les tester rapidement parce que là, si on a vraiment tous ces critères, plus l’argument zéro pétrole, ça commence à devenir sacrément intéressant. Suite au prochain épisode !

Prix : 140€ – à découvrir ici

PS : juste pour la blague et pour ceux qui me suivent sur insta (et qui connaissent donc mon obsession de la propreté question baskets), inutile de vous préciser qu’on m’a envoyé la paire la plus blanche en test… La brosse à dent a bien servi durant tout ce test ! 😂

Running - Montres Connectées