Swiss Peaks Trail 2021 : épisode 1 – Emily Vaudan

Comme je vous l’ai annoncé dans un premier article paru courant janvier, le Swiss Peaks Trail sera mon objectif de l’année 2021. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je vais m’entourer des conseils de nombreuses personnes et je me suis dit que tenir un carnet de bord en partageant tout ça avec vous pourrait vous intéresser. Je commence avec Emily Vaudan, ultra traileuse du Valais, qui a fini 3ème de l’édition 2020.

Je sais que ce format est aujourd’hui à la mode alors je vous ai mis la version audio de mon entretien avec Emily ici.

PS : c’est une première pour moi, promis je vais m’améliorer !

Pour ceux qui veulent la version courte voici ce qu’on peut retenir de notre échange :

La prépa : idéalement faire des recos sur le parcours reste l’idéal pour bien appréhender ce qui sera notre terrain de jeu. J’ai réalisé plusieurs blocs de 3 jours en posant une journée autour du week-end puisque je reste une personne qui a un job à temps plein. La vitesse n’est pas le plus important, ce qui compte c’est vraiment d’anticiper où l’on va mettre les pieds le jour J.

Pour la prépa mentale, c’est aussi une force parce qu’on se pose des points de repaire qui permette ensuite de se motiver pendant la course. Faire certains tronçons de jour alors qu’on les passera de nuit pendant la course est aussi une super bonne idée parce qu’on sait là aussi où l’on va mettre les pieds, on appréhende plus facilement les difficultés.

Et moi ça m’a aussi permis de faire connaissance avec les personnes qui tiennent les refuges et qui étaient ravis de me revoir début septembre. Leurs petits mots d’encouragement faisaient un bien fou !

La course : le sommeil reste la grande difficulté et même si finalement ça s’est plutôt bien passé pour moi puisque je finis 3ème, je sais que je peux améliorer de ce côté là. Je ne me suis jamais douchée, peut être que ça m’aurait aidé à le trouver justement, je ne sais pas.

Avoir une assistance fait réellement la différence ! Sans mon compagnon, mes ami(e)s et toute ma famille qui ont été là à toutes les bases de vie, il est certain que je n’aurais jamais fait la même course. Bien entendu, on peut tout à fait relever ce genre de défi seul mais savoir qu’on est attendu, avoir des personnes qui veillent à votre bien être physique et mental, ça change tout. J’en profite pour leur redire merci d’avoir été là !!!

Question matériel, 3 paires de chaussures que je changeais à chaque base de vie. Les mêmes, la même pointure mais ça me permettait de repartir chaussée de frais ! Je me changeais aussi à chaque fois : court pour la journée, tenue longue pour la nuit. Et évidemment chaussettes propres à chaque fois également. Question alimentation, j’avais évidemment pas mal de choses dans mes sacs, mais je raisonne toujours en mode « ce qui me fait envie au ravito est bon pour moi », sans me prendre la tête. Et jusqu’à maintenant ça fonctionne bien.

Vous pouvez suivre Emily sur insta ici.

Running - Montres Connectées