Run : Lone Peak 4.5 d’Altra, une chaussure clairement conçue pour le long !

Il m’est difficile d’attendre plus longtemps pour vous présenter une paire de trail que j’ai en test depuis plusieurs semaines. La Lone Peak 4.5 remplit clairement son contrat en améliorant encore un peu plus ce modèle emblématique de la marque.

La version officielle

Description : Les Lone Peak que vous connaissez et que vous aimez tant, avec des améliorations testées spécialement pour le trail ! Doté d’un système de laçage simplifié, ce nouveau modèle a également été aminci, pour plus de flexibilité et de confort, mais il offre les mêmes sensations et le même style que vous connaissez et que vous aimez tant. Nous avons conservé certaines caractéristiques classiques, comme la technologie StoneGuard™, qui protégera des cailloux en toute légèreté, et MaxTrac™, dont les crans multidirectionnels garantissent une adhérence optimale sur tous les terrains. Profitez des avantages de notre embout FootShape™, de l’amorti équilibré Balanced Cushioning et de l’ajustement Fit4Her™. En résumé, nous avons hissé notre modèle Lone Peak légendaire vers de nouveaux sommets.

  • Profil du coureur : neutre
  • Poids du coureur : moins de 80kg
  • Type de pied : Footshape pour mouvement naturel des orteils
  • Type de chaussure : trail entre 40 et 60km, renforcement des appuis, travaille et perfectionnement de la foulée naturelle
  • Type de terrain : montagne, technique, humide
  • Poids H / F : 298g / 247g

La version officieuse

Dans l’absolu je voulais attendre de pouvoir la tester plusieurs heures sous la pluie mais que voulez-vous que je vous dise… Je n’ai pas eu un millimètre de boue à me mettre sous le pied depuis des mois maintenant. Je ne peux donc que faire confiance à mon expérience avec les précédents modèles de la marque et plusieurs camarades de trail qui l’ont eu plus tôt et qui ont donc pu l’emmener patauger. Pour le reste, je l’ai testé en mode trail et en mode rando pendant le confinement pour me plus grand bonheur. L’expression « être comme dans des chaussons » prend tout son sens avec cette paire. J’y gagne en confort surtout parce que le modèle s’est aminci et fait quand même nettement moins le look « bozo le clown » des premiers modèles. J’ai un pied plutôt fin, mais là nickel, mon pied est parfaitement maintenu et mes orteils prennent leurs aises sans pour autant être totalement perdus dans le vide. Mais pour les non-habitués, la sensation peut surprendre. Dans l’absolu encore deux ou trois millimètres de moins et ça sera absolument parfait pour moi !

Je venais de tester une paire d’Asics (trabuco pro) alors autant dire que le changement a été quand même bien violent question rigidité de la semelle. On retrouve avec ce modèle la souplesse qui fait la caractéristique des modèles minimalistes. Là encore, attention aux premières sorties pour les non expérimentés ! Même moi qui cours avec ce type de modèle depuis des années, j’avoue que de passer aux trabuco à celles-là, je me suis fait quelques frayeurs dans les descentes. Non pas parce que les crampons ne jouent pas leur rôle (ils sont très efficaces dieu merci !) mais parce que j’avais un peu perdu ma foulée. Pas assez de km techniques pour juger de l’efficacité du pare-pierre, je préfère m’abstenir pour donner un avis précis sur le sujet.

En conclusion je peux dire que c’est un modèle vraiment parfait pour le trail long quand on a déjà fait sa transition. Je me suis dit que pour des courses comme la Traversée du Verbier St Bernard, elles seraient parfaites, 80km en sécurité et confortables à souhait. Je me suis aussi surtout dit que si un jour je repartais sur un 100 miles montagneux, cette paire m’attendrait à mi-parcours dans mon sac de transition pour le confort de mes petits pieds endoloris !

Prix : 140€ officiel – 112€ sur Irun en ce moment

Pour celles et ceux qui souhaiteraient découvrir la marque elle vient de sortir un modèle la VIHO que je vous présente ici.

Ps : j’adore le coloris rouge pour le modèle féminin, c’est une couleur tellement rare !

Running - Montres Connectées