Fun : 5 idées reçues sur Hong Kong !

Hong Kong ce n’est qu’une ville ultra moderne coincée contre une montagne non ?
C’est vrai que même moi c’est ce que je pensais… Surtout que la première fois que j’y suis allée, dans une première vie pro, je n’y avais passé que 48h à peine, et je n’avais retenu que les immeubles et leurs improbables échafaudages en bambou qu’il faut voir une fois dans sa vie pour y croire, tellement l’effet est surréaliste. Et puis je suis mise à courir… En 2012 je réalise le Grand Slam organisé par Racing The Planet, société basée à HK. Le soir au coin du feu, j’entends des histoires de trail, d’escaliers, de plage et de jungle. Je réalise alors à quel point je n’ai absolument aucune idée de la réalité de ce territoire. Je vais attendre 2020 pour revenir avec un seul objectif, découvrir l’offre trail et randonnée que l’on peut faire en partant d’une station de métro ou presque !


Hong Kong est une des villes les plus chères au monde, il n’y a donc que des riches qui y vivent ?
C’est là aussi ce que j’avais eu tendance à penser la première fois que j’avais séjourné là-bas. L’immobilier est bien comme on le dit partout parmi les plus chers du monde. Mais ce qu’on oublie souvent de dire c’est que comme chez nous ils ont des HLM. 2 des 7 millions d’habitants qui vivent à Hong Kong en bénéficient. Alors oui c’est une ville où l’on trouve des mégariches, mais c’est aussi une ville où l’on mange dans la rue pour vraiment pas cher, où on peut trouver des logements abordables aussi.

Hong Kong c’est la Chine non ?
Alors oui et non… Oui déjà par la force des choses puisque ne l’oublions pas, ce sont bien des pêcheurs chinois qui sont venus s’y installer, puis des agriculteurs. Aujourd’hui, les premiers se sont d’ailleurs pour la plupart orientés vers la pisciculture mais il y a toujours des villages traditionnels à deux pas de la ville. Le territoire a donc été rétrocédé par Maggy Thatcher en 1997, mais il faudra attendre 2047 pour qu’il redevienne entièrement chinois. Il garde pour le moment son propre parlement et son propre système judiciaire. C’est d’ailleurs ce dernier et une tentative du grand voisin d’aller un peu plus vite que la machine qui a jeté les étudiants dans la rue. Pour nous touristes, la principale différence et non des moindres croyez-moi sur parole, on n’a pas besoin de visa pour se rendre là-bas, et ça change tout !

Hong Kong c’est juste une ville non ? Qu’est-ce qu’on peut bien y faire pendant une semaine ?
C’est exactement ce que je pensais moi-même donc je ne vais pas vous jeter la pierre 😊. Pourtant même si le territoire semble minuscule à l’échelle de notre planète, on peut randonner, courir évidemment, faire du vélo en toute sécurité avec une offre piste cyclable énorme. On peut aussi plonger, faire du kayak, de la voile… bref un sportif peut clairement trouver son bonheur à Hong Kong. D’ailleurs, il suffit de voir le nombre de personnes dehors le week-end pour le comprendre ! J’ai rarement vu autant de cyclistes super bien équipés roulant partout, que ce soit sur les pistes ou sur les routes. Question culturelle, là aussi il y a de quoi s’occuper et si vous venez avec des enfants, y a même Disney !

Hong Kong est une ville ultra polluée non ?
Alors forcément ça reste une ville hein ? Mais franchement moi qui suis vraiment sensible depuis que je vis paumée dans ma campagne, je n’ai pas du tout souffert. Il faut dire que depuis des années, l’offre des transports en commun a littéralement explosée pour encourager tout le monde à en profiter. On peut réellement se rendre partout que ce soit en métro, bus impérial ou pas d’ailleurs et même bateaux. On connait tous le fameux ferry qui relie Hong-Kong à Kowloon (la terre ferme 😊) mais il y a une offre énorme qui permet d’aller d’île en île, de rejoindre des circuits de randonnée. Bref ce n’est surement pas parfait mais tout est fait pour rendre l’air de la ville nettement plus fréquentable.

Crédit photo : Discover Hong Kong

Running - Montres Connectées