Fit : Petite biblio de la vie en mode céto

A l’occasion de la sortie de plusieurs ouvrages sur le sujet je reviens rapidement sur ce type d’alimentation qui fait de plus en plus d’émules chez les sportifs.

Qu’est-ce que le régime cétogène ?
Le régime cétogène est une alimentation pauvre en glucides et riche en lipides qui s’écarte donc des habitudes de consommation humaines et des recommandations souvent faites pour la population en générale. Habituellement on part sur 40 à 55% pour les glucides, 30 à 40% pour les graisses (lipides), et 15 à 30% pour les protéines. Avec l’alimentation cétogène, on parle de 70 à 80% de lipides, 20 à 25% de protéines et 5 à 10% de glucides (20 à 50 grammes de glucides par jour).

L’idée est simple : on restreint les glucides pour obliger le corps à utiliser les lipides comme source d’énergie, pour alors fabriquer des corps cétoniques (acétoacétate, bêta-hydroxybutyrate) et donc parvenir à la cétose (lorsque le corps utilise principalement des corps cétoniques comme source d’énergie). La cétose aurait des effets thérapeutiques : outre l’épilepsie, elle pourrait être utile contre le diabète et pour aider à traiter certains cancers ou maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer). Des résultats sont suffisamment intéressants pour que, aujourd’hui, des études cliniques soient officiellement lancées et surtout financées par des hautes autorités sanitaires sur le sujet. Attention, je n’ai pas dit que ça soignait du cancer ! Mais certaines études tendraient à prouver de l’intérêt de ce type d’alimentation pendant le traitement et surtout après, dans le suivi des récidives. Le souci, c’est que pour le moment ces fameuses études publiées portaient sur un nombre trop faible de patients pour qu’on puisse en faire une généralité. Mais avec l’augmentation des patients informés qui suivent ce type de régime, des chercheurs ont décidé de se pencher sérieusement sur le sujet. On n’en est qu’au tout début, il faudra attendre la publication des résultats dans plusieurs années je le crains.

En attendant, le fameux régime cétogène ne date absolument pas d’hier mais bien largement d’avant-hier puisque l’on trouve des traces de son existence au début du 20ème siècle. Pendant des siècles on a traité les épileptiques avec des jeûnes qui se révélaient très efficaces mais qui évidemment ne pouvaient pas être prolongés pendant la vie entière sous peine de voir mourir les patients de faim. Le Docteur Russell Wilder a fini par démontrer qu’un régime ultra gras produisait la même quantité de corps cétogèniques que le jeûne. Jusque dans les années 40 et l’apparition des médicaments spécifiques pour cette maladie, c’était la seule méthode proposée ou presque et suffisamment efficace pour que le monde médical y adhère. Avec les années 90 et un mixte entre les enfants non réceptifs aux traitements proposés et la méfiance vis-à-vis des labos, le régime cétogène redevient « à la mode ». Il est mis à toutes les sauces, que ce soit pour Alzheimer, l’arthrose, le cancer ou Parkinson. Evidemment il est aussi utilisé pour une simple perte de poids.

Mais comment ça marche ?
Comment peut-on maigrir en mangeant gras alors que cela va à l’encontre de tout ce qu’on nous apprend ? En réalité on ne le sait pas trop bien et plusieurs explications sont évoquées :

  • Déjà une cause mécanique, l’appétit diminue grâce à une satiété plus importante avec le gras
  • Le corps brûle plus de calories pour transformer le gras et les protéines en glucose (la néoglucogénèse) parce que quoiqu’il se passe, notre corps a toujours besoin de sucre. Il va juste s’adapter naturellement à ce nouveau mode de fonctionnement.
  • Le corps tape dans le gras parce qu’il n’a plus que ça à se mettre sous la dent… Même à nos réserves graisseuses naturelles, particularité hautement féminine.

En pratique, c’est facile ou pas ?
Ce régime étant très restrictif et demandant beaucoup de rigueur, et c’est bien ça le problème… Mais avec pleins d’imaginations et en maîtrisant bien les bases on peut trouver des options compatibles avec une vie de famille et une vie sociale. D’où l’intérêt de vraiment potasser son sujet avant de se lancer dans l’aventure avec pleins de recettes qui vous permettront de varier les plaisirs et de ne pas vous retrouver à ne manger que de l’avocat et du thon en boite !

Parmi ma petite sélection* il y a 4 livres :
La vie en mode céto par Mark Sisson et Brad Kearns – Editions Thierry Souccar
C’est à la fois un livre qui reprend toutes les bases avec des recettes évidemment un peu typée USA mais facilement adaptables à notre mode de cuisiner à la française mais surtout plus axé sport puisque Brad est sport de haut niveau comme Mark d’ailleurs. Et ça se ressent !
Prix : 23€95
Mon programme cétogène par Corinne Dewandre – Editions La Plage
C’est un petit livre très bien foutu qui repose sur le système de batch cooking (vous savez vous préparez tout le dimanche soir et la semaine c’est cool Raoul, juste à dégainer le tupperware pour diner) et c’est bien ce qui est intéressant quand on sait qu’il peut être compliqué de s’organiser. Là vous avez 4 semaines toutes prêtes, avec la liste des courses et j’en passe. On est pris par la main avec des recettes classées par saison mais bon aujourd’hui avec les surgelés, y a plus de saison ma brave dame !
Prix : 15€
Vive l’alimentation cétogène par le Dr Alexandra Dalu et Alex Lefief-Delcours – Editions Leducs
Là encore on retrouve pas mal d’informations pour comprendre de quoi on parle exactement avant de se lancer, des recettes plutôt simples avec un axe plus « minceur » que celui de Sisson et Kearns et pour le coup moins sportif forcément.
Prix : 18€
Low Carb solutions végétariennes – Editions La Plage
Eh oui c’est bien gentil cette façon de manger mais si tu ne manges pas de viande, tu ne te facilites pas la vie ! Ce petit ouvrage est une mine d’informations même si j’avoue, j’ai du parfois aller chercher sur google de quel ingrédient on parlait… Autre contrainte, dans mon cas particulier, c’est clairement au minimum la voiture pour aller « à la ville » chercher les ingrédients ou commande sur le net mais tout le monde ne vit pas paumé au milieu de l’Allier !
Prix : 12€
*Que les choses soient parfaitement claires entre nous, je n’ai pas adopté à 100% ce mode d’alimentation, donc en aucun cas, je peux vous dire que c’est génial et la solution à tous vos problèmes ! Personnellement j’en suis à une phase de réflexion et de tests en me contentant d’une ou deux journées par semaine pour voir si c’est jouable pour moi qui suis légèrement compliquée à nourrir pour faire simple… Mais ça avance doucement mais surement et il suffit de voir la place que ce type de livres commencent à prendre dans ma bibliothèque😉

Rejoignez-moi sur instagram sur le compte CecileBertinRunfitfun, je vous fais gagner en ce moment l’ouvrage de Sisson et Kearns.

Running - Montres Connectées