Run : Ton marathon est trop chou !

Evidemment ce titre peut porter à confusion… A la veille du marathon de Paris, j’avais envie de vous raconter une petite aventure qui m’est arrivée à l’époque où je débutais sur la distance. J’en ai depuis tiré quelques leçons même si je vous rassure, il m’arrive encore de faire n’importe quoi 😊

Puerto Montt, charmante petite ville au sud du Chili… J’y suis pour valider l’Amérique du Sud dans le cadre de mon défi « 7 marathons sur 7 continents en 80 jours ». Je loge dans un hôtel à quelques encablures de la ligne d’arrivée. Mon espagnol est très limité mais je réussis à expliquer que je dois partir très tôt et que s’ils pouvaient avoir la gentillesse de me préparer un petit déjeuner, je leur en serais éternellement reconnaissant. Je leur explique qu’il faut faire simple, un peu de pain, des biscottes et un thé, ce sera parfait. Le gentil monsieur de la réception me dit qu’il n’y a pas de problème et qu’il s’occupe de tout. Je pars donc me coucher l’esprit tranquille et très fière d’avoir géré ce souci à l’autre bout du monde comme une grande.

6h du matin je descends dans la salle du petit déjeuner ouverte comme prévu et là je trouve : un thermos de café au lait et des petits choux à la crème sous un joli film plastique. Grand moment de solitude… Je file à la réception mais le gardien n’a pas les clés des placards et aucune solution à m’apporter. De toute façon je dois filer pour prendre le départ de ma course et c’est donc le ventre vide que je me retrouve à attaquer mes 42km. J’avais bien quelques barres mais elles étaient prévues pour la course sur laquelle je savais que je ne trouverais que de l’eau et des boissons énergétiques. J’ai donc couru mon marathon quasi à jeun parce que j’avais délégué l’un des trucs les plus importants, le dernier repas.

Je ne vais pas en rajouter en vous racontant que j’ai planté ma course, ce ne fut pas le cas. J’ai géré et j’ai fini mais ça m’a servi de leçon pour toutes les courses importantes qui allaient suivre : toujours anticipé quitte à faire les courses la veille sur place si on est à l’étranger et qu’il est impossible d’embarquer de la nourriture avec soi. Alors oui certains pourront témoigner, il m’est arrivé de passer à la boulangerie juste avant un départ et de dévorer deux petits pains au chocolat (je ne suis pas bordelaise 😊 et c’était juste avant la Parisienne !) sans que finalement ça ne me pose de réels problèmes digestifs mais lorsque il s’agit d’une course importante, pour laquelle je me suis préparée, là j’anticipe. J’embarque mes céréales préférées dans un sachet de congélation, j’ai toujours mon thé préféré avec moi et j’essaye de m’organiser pour trouver de l’eau chaude. Oui, il m’est arrivé de trimbaler ma petite bouilloire si l’hôtel dans lequel je loge n’en fournit pas. Tout comme je choisis souvent mes lieux de résidence en fonction des restaurants, boulangeries et autres commodités aux alentours pour pouvoir trouver facilement une solution. Evidemment il m’arrive d’anticiper en préparant des gâteaux sport maison mais j’avoue, je suis souvent prise par le temps alors je me débrouille autrement. Ce que je cherche n’est pas d’être dans les meilleures conditions « diététiques » mais juste d’éviter un stress inutile au dernier moment.

Pour la course en elle-même là aussi j’essaye d’anticiper au mieux mes besoins mais là encore j’ai appris qu’on ne peut pas tout prévoir, j’ai donc toujours un plan B au cas où le plan initial ne marcherait pas. C’est comme ça que les fameux m&m’s sont arrivés dans ma vie de coureuse. Ils se contentent parfois juste d’une petite balade dans ma ceinture ou mon sac mais cela me rassure de les avoir avec moi et parfois ils me sauvent la vie ou sauvent la vie d’un(e) coureur(se) en détresse. Et vous ? Vous avez vécu des situations identiques ?

Cet article fait partie d’un “événement interblogueurs” organisé par Elodie du blog Recettes de sportif. Concrètement, il s’agit d’un événement où plusieurs blogueurs s’expriment sur un sujet imposé. Le thème de cet événement est : “Ma pire erreur d’alimentation lors d’une épreuve d’endurance“. L’objectif est de vous faire découvrir des blogueurs de différents horizons grâce à des conseils qu’ils partageront sur le thème proposé. A l’issue de cet événement, un ebook réunissant les articles de tous les participants vous sera offert.

Running - Montres Connectées