Fun : Coney Island, New York versus maillot de bain

Comme Brooklyn je n’y étais jamais allée… Il était temps de changer tout ça et de profiter des beaux jours pour aller voir la mer !

 

Si je ne suis jamais allée à Coney Island c’est que je ne suis jamais allée à New York l’été. Croyez-le ou pas c’est une réalité. Le marathon est en novembre, le semi en mars et les super promos d’Air France en janvier 😊. Du coup pour moi New York ça a souvent été synonyme de patins à glace et d’oreilles gelées, jamais de maillot de bain et serviette mouillée… Pourtant comme souvent quand je suis là-bas, j’ai eu le sentiment de connaître l’endroit par cœur avant même d’y être déjà allé. Le cinéma que je consomme à haute dose y est pour quelque chose. Avant d’être instagrammable, Coney Island est surtout photogénique et les réalisateurs depuis que le cinéma existe ou presque se sont inspirés de l’endroit et s’en sont servis de décor naturel. Petit conseil au passage, à voir si ce n’est déjà fait le film Brooklyn, un vrai petit bijou.

 

 

Pour en revenir à ma visite, c’est toujours aussi incroyable de se rendre sur une plage pareille en prenant juste le métro. C’est bête à dire mais ça m’amusait au plus haut point ! Pas difficile à trouver la station de métro en question s’appelle Coney Island et se situe à 500m de la plage ou presque. Mais il n’y pas que la plage qui attire les foules… Il y a surtout la fête foraine qui était à ma grande surprise en pleine activité en journée de semaine et à des horaires d’école. Beaucoup de sorties scolaires s’y déroulent et j’espère pour eux qu’ils négocient un tarif de groupe parce que ce fut quand même la mauvaise surprise de la balade… Le prix des manèges et autres attractions. 7€ le tour d’une minute à peine ça fait mal… Les garçons ont fait un tour pour le fun mais pas plus. Il y a des cartes d’abonnement surement plus intéressantes mais bon on n’y était que quelques heures, pas la journée complète non plus.

 

De l’écran total gratuit en libre accès… et mon nouveau mantra sur mon maillot ! 

Il n’y a pas que Nathan et son hot-dog dans la vie… Y a Paul et son homard aussi ! 

Question alimentation, on y trouve forcément Nathan la référence Hot Dog new-yorkaise qui est devenue une franchise dans tout le pays mais qui est né là, à deux pas de la plage en 1916 de l’idée de Nathan Handwerker un immigrant juif polonais. Je ne vais pas vous dire que ce sont les meilleurs de New York, ce n’est pas vrai mais c’est un incontournable dirons-nous. Personnellement je suis plus Paul’s Daughter qui se situe sur la promenade et qui propose des produits de la mer. On peut y manger un célèbre lobster roll’s ou une assiette d’huitres. Maintenant évidemment le homard n’est pas au même prix qu’un hot dog mais il est vraiment accessible aux USA parce que ce n’est pas un homard bleu breton. Je sais que mes petits camarades considèrent surement que leur cousin américain ne mérite pas qu’on y attarde mais moi j’adore et il est souvent servi avec des frites 😊

Du côté des bonbons… 

Tout aussi peu diététique mais terrible rigolo, on trouve juste en face de la station de métro un magasin de bonbons assez délirants qui devrait réjouir les enfants mais aussi les parents. C’est bien simple quand j’y étais il y avait beaucoup plus d’adultes carrément en mode gamins qui étaient comme des dingues à acheter un maximum de trucs aux couleurs tout sauf naturelles. Moi la première vous vous en doutez et j’ai ramené un superbe plateau de sushis en plastique bien chimiques à souhait. Autre info question shopping, j’ai trouvé des t-shirts de surf vraiment sympa pour mon ado skateur. Tiens en parlant de skateurs et autres surfeurs, soyons parfaitement honnête, Coney Island n’est plus depuis longtemps un lieu branché. Si vous voulez voir moultes hipsters en short de bain c’est à Rockaway Beach qu’il faut aller ! (Ligne A direction Far Rockaway pour le nord de la presqu’île). Elle a été rebaptisée Hipster Hamptons, c’est dire…

 

Running - Montres Connectées