Run : « Vivre et Courir » par Emelie Forsberg

J’ai lu le premier livre d’Emelie Forsberg et j’ai beaucoup aimé… Un peu court me direz-vous comme argumentation et vous aurez raison, surtout quand l’auteur est comme moi, adepte des distances qui n’en finissent pas.

 
Je pense que ceux qui me suivent l’ont constaté, je ne suis pas une « people girl », le côté selfie à côté d’un ou d’une élite ce n’est pas ma tasse de thé. Et quand on m’a demandé récemment lors d’un entretien d’embauche la personne que j’admirais le plus, j’ai cité un compositeur d’opéra, pas un coureur d’ultra 😊. Et pour aller vraiment jusqu’au bout, j’ai commencé à repérer Emelie quand elle s’est mise en couple avec Kiki… Que voulez-vous, il ne faut pas le dire parce que ça fait mauvais genre mais je suis plutôt Voici que revues de trail et compagnie !

 

EmelieForsberg-VivreEtCourir-EditionsMons-Photos©JordiSaragossa_

J’adore cette photo ! (Photos©JordiSaragossa)

 

Revenons-en au fameux livre puisque c’est quand même bien le sujet du jour. Lorsque j’ai appris que derrière cette nouvelle maison d’édition se planquaient deux des frères Berg dont j’admire depuis longtemps le travail que ce soit derrière le clavier ou derrière l’objectif je savais que le résultat ne pourrait qu’être réussi et c’est le cas. Ma plus grande surprise est venue du fait que ce soit Kilian le photographe et non Alexis justement. Pour jouer les midinettes je trouve qu’il y a énormément d’amour et de tendresse derrière chaque photo. Cela donne un très bel objet qui pour moi ne se conçoit qu’en version papier, il faut pouvoir le toucher et l’exposer ! Plusieurs personnes m’ont demandé si c’était dans le genre de « Courir ou mourir », je vous rassure, absolument pas… C’est même tout l’inverse, ça respire la joie de vivre à chaque page. Il y a une volonté de transmission de savoir et de sourire dans cet ouvrage.

 

EmelieForsberg-VivreEtCourir-EditionsMons-Photos©KilianJornet_07014
Pour le contenu, assez étonnement, il est pour moi parfaitement destiné aux débutant(e)s comme aux personnes qui souhaitent avoir une idée sur la vie d’une élite, sur ses entraînements, sa façon de se nourrir. Si pour vous le trail n’est encore qu’un projet ou que vous débutez avec des petites distances, vous y trouverez votre bonheur. On y trouve des conseils d’entraînement, pour grimper et pour descendre telle une fusée. Il y a quelques recettes accessibles, simples comme elle. Pour le yoga, les postures proposées sont elles aussi totalement accessibles. On voit en ce moment sur les réseaux sociaux fleurir des photos certes très jolies mais qui rende cette discipline totalement inaccessible… Enfin à mon avis hein ! Là c’est la base, mais c’est clair et réaliste pour Madame et Monsieur tout le monde. Pour tout ce qui est relève des conseils d’entraînements pas besoin d’avoir faire coach bac +8 pour comprendre, c’est en « français » ! Le seul souci c’est que bien entendu vous n’aurez pas les conseils du genre « comment je case ma séance de dénivelé alors que l’aîné a sa compet de judo et le petit dernier une réunion parents prof que je ne dois pas rater » … Sa vie, c’est le trail et quand tu la partages avec un, pour ne pas dire le meilleur traileur du monde, forcément ça aide question organisation.

 

EmelieForsberg-VivreEtCourir-EditionsMons-Photos©KilianJornet_03736

 

Pour moi le chapitre qui m’a le plus passionnée, c’est finalement celui de la gestion de sa blessure… Une chute en ski alpinisme, une opération et plusieurs mois sans pouvoir courir et c’est tout une vie qui s’écroule, qui est mise entre parenthèses le temps que tout cela cicatrise. C’est vraiment un texte qui m’a touché parce qu’on sent son ambivalence à chaque mot : « j’ai essayé de tirer du positif de tout ça mais c’était dur… Mais j’ai essayé d’être positive… mais qu’est-ce que c’était dur » … Une vraie leçon de vie dont beaucoup devraient s’inspirer à mon avis. Et le dernier chapitre sur sa tentative au sommet du Cho Oyu m’a juste confirmé que vraiment la haute montagne n’est pas faite pour moi !

 

EmelieForsberg-VivreEtCourir-EditionsMons-Photos©KilianJornet_00267

 

Les + : accessible à tout le monde quel que soit son niveau, bien écrit, ton vif et souriant comme Emelie. Une très belle maquette, un très beau papier, c’est un très bel objet. Elle donne furieusement envie de faire son Candide et de « cultiver son jardin ».

Les – : son prix… C’est un très bel objet, une petite maison d’éditions qui n’a clairement pas lésiné sur les moyens pour offrir aux lecteurs un premier ouvrage quali à tous points de vue et ça a un coût.

Vivre et Courir  par Emelie Forsberg – Editions Mons – Prix : 29€

 

thumbnail (2)

Running - Montres Connectées