Run : Mizuno vous emmène au 7ème ciel !

Oui je sais elle est facile… Mais avec un nom comme Sky, il ne fallait pas me chercher !

 

Décidément je suis vraiment en train de me réconcilier avec la marque qui avait accompagnée mes débuts de runneuse et que j’avais dû abandonner, n’étant pas du tout compatible avec leurs premiers essais de « wave », nettement trop dures pour moi. Là j’ai le sentiment qu’ils ont enfin trouvé le truc et je retrouve le confort absolu qui m’avait tant plu il y a 10 ans.

 

On retrouve le look des modèles que je connaissais, tu la vois, tu sais que c’est une mizuno. Perso j’adore la couleur où le rose n’est que par touche, histoire de mettre en valeur le bleu qui reste ma couleur préférée. Bon passons aux considérations plus terre à terre et parlons technologie… Là je vous sors la théorie de la wave sky : plaque Wave éventail en forme de L, semelle intermédiaire U4icW pour le confort, construction DynafitmotionFit et mesh structuré, talon articulé. Avec ça me direz-vous, vous êtes bien avancé !

 

 

Concrètement voilà ce que ça donne : pour moi c’est vraiment la paire parfaite pour les sorties longues en endurance. Amorti, stabilité, confort, tout y est ! Maintenant pour faire des séances sur piste, c’est clair que ça manque un peu de souplesse et cela nécessite à mon avis d’avoir une seconde paire. Je ne suis pas un foudre de guerre, tout le monde le sait alors si moi j’ai été un peu gênée à ma vitesse, je n’ose imaginer celui qui court à 15km/h, voir plus. Maintenant il est vrai que j’ai vraiment pris l’habitude d’aller sur piste quand j’en ai le courage avec des chaussures ultra-light et dès que je repars sur des running « classiques » j’ai du mal, je ne retrouve pas mes sensations. Tout le monde n’a pas ma chance de pouvoir changer de chaussures aussi facilement, j’en ai bien conscience… Mais cela en fait en tout cas une paire parfaite pour la très grande majorité des runners qui courent 2 à 3 fois par semaine en mode « footing » comme on dit mais aussi à tous ceux qui cherchent une paire confortable pour leurs sorties longues. Je ne peux pas dire que je l’ai testé au-delà de 20 km puisque mon dos ne me permet pas plus aujourd’hui sur route mais franchement, je ne vois pas ce qui interdirait de la monter sur marathon. Ah et pour parler de l’accroche, je cours sur route ou sur chemins sans grande difficulté voir sablonneux et je n’ai pas de pavés parisiens bien glissants à me mettre sous les pieds non plus ! Tout ça pour dire que je n’ai pas eu de souci mais je n’ai pas non plus testé tous les cas de figure, je préfère être claire.

 

Ps : il existe un modèle vert pour les femmes fort sympathique également !

Le + : parfaite pour les sorties longues 

Le – : le prix forcément puisqu’elle se situe dans la fourchette haute de l’offre running aujourd’hui. 

Prix : 170€