Fun : ma routine du matin…

Puisque c’est la mode et qu’on a le droit que ce soit sur les blogs ou dans les magazines à ce sujet devenu à la mode, je vous raconte avec plaisir mes matins !

 

Et là vous vous dites « oh non pitié pas elle ! », ne me dites pas qu’elle aussi se lève à 5h du mat pour se rouler nue dans la rosée telle Lova Moor, preuve s’il en était, que les bloggeuses actuelles n’ont rien inventé… Sérieux les enfants, j’en ai eu 4 justement. Pendant des années, mes matins ont été synonyme de biberons, de changement de couche, de rot bruyant et de régurgitations, de nuits morcelées et d’anti-cerne comme meilleur allié… Alors maintenant que je peux dormir en paix, croyez-moi sur parole j’en profite et je compte bien continuer! Et d’ailleurs c’est le seul truc que j’ai sacrifié à la mode des routines matinales, je mets aujourd’hui mon réveil 30 minutes plus tôt, rien que pour pouvoir profiter de mon lit et du silence qui règne enfin autour de moi.

 

Je voudrais bien vous dire que j’en profite pour méditer, écrire des pensées positives sur un petit cahier en papier recyclé mais non… J’ai plutôt tendance à papoter de temps en temps avec mon fils aîné qui vit à l’autre bout du monde et qui grâce au décalage horaire est lui parfaitement réveillé. J’en profite pour apprécier un maximum la chance de vivre en province et d’avoir un king size. Après des années traumatisantes dans un lit minuscule en pensionnat, croyez-moi c’est un luxe inouï ! Bon je ne fais pas que me regarder le nombril non plus. Depuis quelques semaines, suite à une discussion passionnante avec une super prof de yoga strala, 5 jours par semaine (le week-end je n’y arrive pas encore…), je mets un pied à terre pour 6 minutes de mise en route musculaire.

 

 

Après des débuts laborieux, je commence à faire un truc qui ressemble à des postures même si le runner stretch reste très compliqué pour le bâton que je suis devenue mais le guerrier s’est réveillé. Je suis enfin prête pour aller réveiller mon petit dernier, mon ado étant largement autonome depuis de nombreuses années. Il est grand temps de réveiller le système digestif et là, impossible d’y couper, j’ai besoin de mon citron pressé. Franchement le côté detox ou autre, je m’en fous un peu. J’ai toujours adoré le citron que j’ai longtemps jeté dans mon thé dès que je pouvais. Aujourd’hui, c’est devenu une drogue et oui je voyage avec mes citrons et surtout mon presse-citron. Si par le plus grand hasard, cela se révélait compliqué à gérer, pas de souci, les petites gourdes de ma ceinture de ravito font très bien l’affaire.

 

 

J’ai la chance énorme, depuis plusieurs années je travaille chez moi. Ça a bon nombre d’inconvénients mais ça a un avantage certain pour mon organisation matinale : je peux prendre mon petit déjeuner à la maison après que tous les enfants soient partis à l’école ! Et ça… ça vaut toutes les minutes de méditation du monde ! Là encore je sais que c’est juste l’expression du traumatisme d’avoir passé des années à prendre mon petit déjeuner en réfectoire, dans le bruit alors qu’il n’y a rien de plus génial de pouvoir le faire seule tranquille avec son journal. Contrairement à ce que la légende urbaine semble vouloir le faire croire, non je ne suis pas au mac do dès le matin… non, je ne dévore pas non plus 3 pains au chocolat et un paquet de chouquettes noyées dans le nutella pour digérer… Ce n’est pas parce que j’aime le gluten que je fais n’importe quoi !

 

 

D’ailleurs, le plus drôle c’est que justement en ce moment mon granola préféré est justement sans gluten. Acheté totalement par hasard dans mon supermarché, j’ai totalement craqué, au point même de l’emmener déconditionné en petits sachets pour mon Jungle Marathon ! Des fruits comme de l’ananas pour donner un peu de fraîcheur et ça fait la blague. Oui je sais, je pourrais mettre du lait d’amande ou un truc dans ce goût-là mais je ne bois pas de lait depuis ma très petite enfance, je n’ai pas le reflex d’en mettre dans mes céréales et je ne vois pas pourquoi à presque 47 ans je changerai un truc parce que c’est la mode. Des litres de thé vert et c’est parti pour la journée ! Bon le week-end le granola reste au placard parce que le pain norvégien de notre boulanger de village est juste une tuerie et qu’il va super bien avec du beurre salé et de la marmelade d’orange amère que mon beau-papa et ma maman se chargent de mettre en pot pour moi. Et il m’arrive de temps en temps d’écraser un avocat quand il me reste du pain du week-end.

 

 

Pourquoi je vous raconte ça ? Parce que je veux vous décomplexer… non tout le monde ne se lève pas à 5h du mat pour faire le poirier… Non, tout le monde n’a pas le temps ou le courage de méditer. On fait ce qu’on peut avec le temps que l’on a, son histoire, sa vie. Ne vous sentez pas coupable d’avoir envie de rester au lit le matin quand on a la chance de pouvoir le faire, parce que le sommeil, le repos c’est aussi le secret pour une bonne récupération. Prenez soin de vous, apprenez à souffler, à vous poser, à ne rien faire sans aucune culpabilité. Je préfère mille fois prendre 5 minutes pour lire un article passionnant que de passer 5 minutes à faire la photo de mon bol, de chercher un filtre, le texte qui va bien pour le poster dans la foulée. Ma culture est mille fois plus importante que le nombre de likes que récolte mon muesli… Tiens, voilà, je la tiens ma conclusion et bonne journée à toutes et à tous aussi !