Fun : Mes bonnes adresses sur l’île de Ré

Si vous me suivez depuis quelque temps vous savez sans doute que j’ai passé depuis toujours mes vacances sur l’Ile de Ré, bien avant que ce soit une destination à la mode… J’ai vu construire le pont (sur lequel j’ai bien failli accoucher de Thomas !), j’ai vu cette île se transformer mais je n’ai cessé de l’aimer. Comme on me demande souvent des petits conseils, voici juste un petit article qui n’a rien d’un guide complet, qui j’espère vous aidera à vivre un super séjour sur mon île.

 

Pistes cyclables, plages, et coquillages…

Pour beaucoup l’île est connue à juste titre pour ses pistes cyclables qui permettent d’en faire le tour sans grand risque. Attention tout de même, si vous venez en pleine saison, et que votre but est de préparer un ironman en enquillant des sorties de 100km, déjà vous allez faire des ronds dans l’eau, ensuite vous allez surtout faire des zigzags entre les cyclistes du dimanche qui clairement ne font du vélo qu’une fois par an… Et je ne parle même pas des enfants ! Personnellement, même pour courir je privilégie vraiment les heures matinales l’été, c’est la seule façon de pouvoir courir tranquille. Après des dizaines d’années où le jeu voulait qu’on ne pédale que sur des vieux clous tous rouillés et que la légende voulait que certains snobs plongent toute une nuit leur vélo hollandais tout neuf dans le fier d’Ars pour le patiner plus rapidement, les vélos neufs et rutilants ont fait leur apparition, les vols aussi d’ailleurs… Avec un pont qui permet aux « mauvaises gens » de quitter l’île facilement, les temps ont changé. Le cadenas est donc un outil à la mode maintenant.
Pour les plages, je vis au bout du bout de l’île où j’ai forcément mes habitudes. Aujourd’hui de nombreuses activités s’offrent aux « touristes » avec le kite surf en tête qui a conquis les sportifs de l’île toute l’année d’ailleurs. On fait aussi du catamaran parce qu’ici, c’est la voile qui prime… On n’est pas à St Trop ! Les enfants ont tous commencé à apprendre avec un optimiste avant de passer sur 4.20. On raconte toujours que Johnny est venu un été et qui a refilé fissa dans le sud ! Il existe bien des bateaux moteurs qui viennent sous le regard désespéré des vrais locaux ou de ceux qui sont proprios (à ne surtout pas confondre avec ceux qui louent et qui sont donc de passage). Autre point très important : oui il y a des « stars » qui passent leurs vacances sur l’île et plus particulièrement au bout de l’île et la règle tacite plutôt bien respectée est que personne ne doit à aucun moment les déranger. L’année où j’ai dû partager ma plage (début juin en semaine il n’y a pas foule !) avec Caroline de Monaco, Vincent Lindon et tout le barnum qui les entourait, j’ai fait comme si de rien était ! Tradition très importante à respecter pour toute personne qui vit ou qui va à la plage à la Patache dans le bois de Trousse Chemise (celui de Nougaro), se faire un Mao… Cela revient à descendre le courant à marée montante à fond les ballons en nageant en prenant le départ de la plage de Trousse Chemise. Attention tout de même à prévoir son coup parce que lorsqu’il faut en sortir, il faut savoir vraiment nager. Evidemment le grand jeu est de le faire le plus tôt possible ou le plus tard possible dans la saison, preuve déjà que vous être proprio et surtout pas frileux parce que bon l’Atlantique en avril… On ne porte pas de combi évidemment !
Les deux marchés à retenir et à faire au moins une fois quand on vient sur l’île : La Flotte en Ré et Ars en Ré. Si vous avez des enfants en bas âge, le manège de ce dernier est une vraie légende, super vieux mais avec une animation live qu’ils adorent. Et comme des générations entières sont passées par là, on voit très souvent les parents reprendre discrètement les chansons sur le côté… La « mini fête » foraine de St Martin est aussi très familiale, le propriétaire du manège et du petit train a vu grandir mes enfants, sa femme gère les churros sur le port pendant ce temps-là.

 

 

Thalasso et dodo…

 

Pour loger, si vous n’avez pas la chance de pouvoir payer un terrain et faire construire, il vous reste la location ou l’hôtel. Evidemment, par la force des choses, je suis très mal placée pour parler des bonnes adresses mais j’ai tout de même testé et approuvé plusieurs lieux sur l’île :
– Le Relais Thalasso l’Atalante à St Marie de Ré. J’y vais depuis la naissance de mon 4ème puisque c’était mon cadeau de naissance ! On m’avait promis une cure maman bébé, j’ai dû attendre le 4ème pour enfin avoir le droit d’y aller… Plus sérieusement, le choix était d’abord pratique : je pouvais confier les grands à Mamy sur l’île et pouvoir ainsi en cas de problème être à 30 min de voiture. Seulement l’endroit m’a tellement plu que maintenant je m’offre souvent des journées papouillages salés dans cet endroit que j’adore. Pour la petite histoire, il a dû être refait à neuf à cause de Xinthia qui s’était invitée au rez-de-chaussée, dévastant l’hôtel qui pourtant venait d’être refait. Il faut dire que nous sommes face à la mer sans rien pour gâcher la vue et forcément l’arrêter. Pour les sportifs, c’est juste parfait parce qu’on peut pédaler en partant directement de l’hôtel et pour le running, c’est tout aussi bien. Il suffit de suivre le parcours du trail des Vignes qui passe devant l’hôtel qui est partenaire. On y mange très bien ; le massage sous affusion reste un grand moment ; il y a deux ostéopathes qui prodiguent des séances en piscine inoubliables ; Bref que dire de plus à part allez-y ! Ils font aussi des we spéciaux pour le marathon de la Rochelle.
– Le Sénéchal est devenu au fur et à mesure des agrandissements, un petit village à lui tout seul avec des chambres un peu partout autour du fameux clocher blanc et noir d’Ars en Ré (vous savez le village de Jospin et surtout de la famille Casadesus le grand chef d’orchestre ?). Aujourd’hui ils proposent même des maisons absolument superbes avec service hôtelier. N’hésitez pas vous inscrire à la newsletter parce qu’ils font des offres quand on réserve très tôt dans la saison.
– Le village Pierre et Vacances : nous l’avons testé hors saison ou presque puisque nous étions fin juin. Je ne pense pas que je puisse dire la même chose si nous étions venus en plein mois d’août avec l’établissement plein à craquer. Nous avions un appartement plutôt bien conçu et nettement plus grand que ceux que nous avions pu tester dans d’autres résidences. La piscine est petite mais pratique pour les enfants. Le service que j’ai le plus apprécié c’est la possibilité de louer des vélos directement dans la résidence et pour un tarif vraiment raisonnable pour l’île. On est à St Martin, la capitale de l’île, il est même possible d’aller faire ses courses à pied dans la « grande zone commerciale » où on trouve un picard, si ce n’est pas ça le bonheur ça y ressemble ! Autre point important à savoir, Ben & Fredde, cours Pasteur au bout du port permet grâce à ses pizzas plutôt bonnes de ravitailler les ados affamés facilement parce que bon, ce sont les vacances.

 

 

Crêpes bretonnes ou mexicaines, pas grave tant qu’on les aime !

 

Les restaurants : puisque je suis normalement dans une maison, et surtout parce que j’ai une grande famille, nous ne sommes pas tellement resto parce que les coûts feraient flamber le budget vacances. Et puis on était tellement bien chez soi dans le petit bois de Trousse Chemise comme le dit si bien la chanson… Mais nous avons tout de même quelques habitudes :
– Notre apéro nachos suprêmes (plat typiquement charentais s’il en est !) au Café du Commerce l’institution d’Ars en Ré, sur le port (on dit cafcom). On y vient après le marché qui se tient tous les jours à quelques centaines de mètres, boire un café ou un pineau… Il faut réserver l’été surtout si vous venez avec votre grande famille ! La carte ne ressemble à aucune autre avec des galettes, des plats mexicains, des hamburgers et du poisson. En fait ce restaurant a une qualité : permettre à toute une famille des grands parents au petit dernier de trouver son plat préféré. Autre institution à Ars, le Grenier à sel mais plus chic et pas forcément l’idéal avec poussette et enfant en bas âge.
– Question crêperie, la Sarrasine sur le port de St Martin est notre adresse favorite et lorsque je suis en thalasso à St Marie, je prends toujours le temps d’aller aux Tilleuls. Autre institution familiale et là ça m’embête un peu d’en parler parce que je voudrais garder ça pour nous, histoire qu’on continue à pouvoir y goûter de notre crêpe au sucre tranquille, c’est la Cabane de la Patache, la version rhétaise du cabanon du sud. L’avantage c’est que les tarifs calment quand même les ardeurs mais la vue incroyable se paye et être au bout du bout de l’île est un vrai luxe.
La Cible à St Martin semble une adresse intéressante à explorer et cette fois recommandée par ma petite sœur. Je compte bien y aller dès mon prochain séjour, je vous dis quoi après un test en condition réel !

 

 

Evidemment difficile de parler de mon île sans évoquer la fameuse Martinière, le glacier qui m’a vu grandir puisqu’il a quasiment ouvert l’année où nous avons commencé à y aller. Nous avons grandi avec eux, voyant le bar devenir Le glacier à la mode. Il y a aujourd’hui plusieurs adresses : St Martin la principale sur le port avec glaces en cornet et aujourd’hui la pâtisserie glacée dans la rue juste à côté, on y trouve aussi des « mini jarres » de caramel au beurre salé à ramener ou à déguster tout de suite ; le salon de thé glacé lui aussi de la Flotte en Ré sur le port où l’on peut composer sa propre glace et se poser pour la déguster ; le petit nouveau avec une nouvelle adresse au phare des Baleines, un des incontournable de l’île avec là aussi cornets mais la maison offre un espace de dégustation gratuit où l’on peut s’installer tranquille dans le jardin à l’arrière. Je ne connais pas encore cette adresse qui vient d’ouvrir mais le jeune patron de la maison semble croire en son concept d’espace de vie avec terrain de beach volley pour éliminer les calories tout juste avalées !

 

Si vous avez d’autres adresses, n’hésitez pas à compléter ! J’ai volontairement zappé les adresses des restos chics de l’île parce que ce n’est pas le but de cet article, on les trouve dans n’importe quel guide. Ah j’oubliais, on achète le Phare de Ré le mercredi pour tout savoir, que l’on lit en terrasse de la Bazenne ou de la Case à Vent avec son petit café après avoir fait le marché sur la place centrale des Portes en Ré. Le marchand de légumes, Sylvain, face à l’agence immobilière et le Chasse-Marée prépare les 100km de Millau. Si vous passez par-là n’hésitez pas à l’encourager, il stresse un peu…