Run : 10km pour ELLES

Je vais vous éviter le récit de ma course qui en soit n’a pas grand intérêt… Entre une préparation spécifique nulle, une semaine à me remettre de mon échec et à soigner mes ampoules, faut pas rêver non plus, les RP dans ces conditions tu peux oublier… 

 
J’en étais restée à la course Nike pour les filles que franchement j’avais adoré. J’étais donc ravie de revenir dans ce quartier de Paris que j’adore surtout que le parcours vaut vraiment le détour. C’est vrai que je manque forcément d’objectivité parce que ce quartier j’y ai vécu pendant des années, chanceuse que je suis. Mais à l’époque je ne courais pas… Du coup je n’avais pas forcément conscience des faux plats ! Avec 3000 inscrites et quelques désistements dus aux conditions météo et aux grèves diverses et variées, il faut bien reconnaître que du coup c’était parfait pour courir ces fameux 10km pour ELLES. Aucun risque d’être bousculée ou gênée, un départ fluide et dès le départ tu es à ton rythme. Le seul truc c’est que très vite tu réalises douloureusement que Paris n’est pas plat… Le boulevard Arago me coupe les pattes mais je sais que je vais bientôt pouvoir faire le tour du Panthéon alors je serre les dents. Rien que pour ce passage, cette course vaut la peine qu’on s’y inscrive ! Et puis tu enchaînes avec le boulevard St Germain et l’arrivée est proche (bon le coup de cul devant Austerlitz… je l’ai maudit !). Franchement rien à voir avec le parcours de la course Nike qui n’avait pour le coup strictement aucun intérêt touristique.

 

 
Les points positifs : (attention il y en a beaucoup !)
– Le parcours !
– L’orga, rien à signaler si ce n’est quelques soucis de circulation de l’info. Dire aux filles qu’il y a plein de toilettes à côté de la ligne de départ éviterait la queue là où l’on retire les dossards.
– Le t-shirt superbe (c’est bien une des rares fois où non seulement je le récupère mais en plus je le porte !) et la médaille très belle également.
– Les ravitaillements à l’arrivée avec du sirop et des smoothies super bons et le lieu juste au pied de la Grande Bibliothèque.
– Apparemment selon les filles avec lesquelles j’ai discuté les entraînements de préparation inclus avec le dossard sont top. Il y avait quand même 3 entraînements par semaine pendant tout le mois de mai !
– La playlist sur Deezer à télécharger parce que tu as le droit de courir en musique !!!

 

PARCOURS-10kmPourElles
Les points négatifs :
– Justement en parlant de musique, très peu d’animations sur le parcours… Après, on est là pour courir et non pour danser donc personnellement cela ne m’a pas du tout dérangé.
– L’absence totale de spectateurs… J’ai presque eu le sentiment par moment de courir dans une ville morte alors qu’il était quand même 10h du mat. Tu me diras, ça renforce le sentiment d’avoir l’impression d’une ville toute à soi.

 

Mes copines de la team Vital et ma copine Jessica sur la plus haute marche du podium !

Franchement une course à noter dans ses tablettes et comme de toute façon le parcours est un peu trop atypique pour savoir ce que tu vaux vraiment sur 10k, il faut que je revienne pour améliorer mon temps !