Salomon Sense Pro : la polyvalence incarnée

Vous rêvez d’une chaussure qui vous permette de courir aussi bien sur une route au bitume lisse comme une boule de billard, que sur des sentiers forestiers défoncés ainsi qu’en moyenne montagne ? Un modèle suffisamment fluide pour être très dynamique sur le plat, suffisamment accrocheur mais sans que ses crampons ne deviennent rédhibitoires une fois sortis des chemins et suffisamment protecteur ? La Salomon Sense Pro est faite pour vous.

SP4Ne vous arrêtez surtout pas au terme CityTrail, partie intégrante du nom de la chaussure et que j’ai volontairement omis dans le titre de l’article. Il est purement marketing et a permis à Salomon, en 2014 et 2015, de conquérir de nouveaux adeptes par le biais de l’organisation de séances d’entraînement au « trail urbain » dans les grandes villes françaises. Certes, la Sense Pro est idéale pour cette « discipline » mais pas que …

SP2Son poids (250 g), son drop (6 mm), la forme enveloppante et le confort de son chaussant – pas de couture, serrage rapide et précis de type quick lace -, sa tige très basse, sa semelle flexible suivant les axes de rotation interne du pied sont des caractères archétypaux des bonnes routières performantes. Sa semelle renforcée, sans impact sur la flexibilité, et ses crampons triangulaires multidirectionnels, lorgnent plutôt du côté trail de la Force.

SP1Le tour de force de Salomon est d’avoir fait de ce patchwork mi-route mi-trail une chaussure homogène et performante sur tous les terrains ou presque (les pierriers sont à éviter …) sommant les qualités opposées au lieu de les annihiler.

SP3Sur route, les crampons ne se sentent pas, il n’y a pas d’effet « chaussure de foot sur le carrelage« . Au contraire, ils apportent même une accroche bienvenue, en virage par exemple, ou sur le mouillé (même si sur certains appuis et certaines surfaces, on peut parfois avoir des surprises). La structure du mesh, celle de la semelle et l’amorti (sec mais efficace) autorisent tant la foulée talon que la foulée médio-pied. Le maintien est parfait et comme la tige est basse, il n’induit aucune gêne. Et figurez-vous qu’on peut même fractionner avec la Sense Pro !  🙂 Si on raisonne performance, elle est peut-être un tout petit peu trop rigide pour le 10 km et pas assez amortie pour le marathon, c’est donc vers le semi qu’on pourra s’orienter.

SENSEPROSur les chemins, même les plus abîmés, son comportement mécanique est un régal pour les pieds. Elle passe partout et comme le pied est bien maintenu, se dégage une impression de sécurité absolue. Qui plus est, son dynamisme intrinsèque permet de se sortir, d’un coup d’un seul, des situations les plus scabreuses. Sa protection périphérique est raisonnablement suffisante, sauf à aller tâter d’un peu trop près de la pierre. L’accroche est excellente même si elle montre quelques limites, normales, dans la boue.

La Salomon Sense Pro est donc la chaussure idoine pour celles et ceux qui courent aussi bien sur route que sur chemins et qui n’ont pas envie de faire un double-investissement. Elle présente l’immense avantage d’être performante sur toutes les surfaces. Elle ne souffre que d’un léger défaut, son mesh tient un peu chaud.

SALOMON SENSE PRO

Prix : 130 € – En ce moment, soldée à moins de 70 € sur RunningWarehouse.fr