Run : j’ai testé les 10km de l’Equipe

Tout le monde le sait, le bitume et les courtes distances où ça va vite ne sont pas du tout ma tasse de thé… Mais j’étais sur Paris pour mon autre casquette, à savoir chroniqueuse running pour MCS Bien Etre, alors plutôt que d’aller à la messe à 10h je suis allée courir 10km avec ma copine Soasick qui courait sa première vraie course. Pas de récit de course parce que bon, un 10 bornes… comment dire… Même à ma vitesse, à peine partie qu’on est arrivé ! Mais un petit « j’aime, j’aime pas » pour ceux et celles qui voudraient tenter l’expérience l’année prochaine.

J’aime !

  • Ça y est ASO s’occupe de nos vessies ! Franchement question toilettes, là ils ont assuré je trouve. En tout cas moi j’ai pu y aller avant de rentrer dans les SAS sans faire la queue des plombes.
  • Et tant qu’on y est, j’ai vraiment trouvé que question orga, ça roulait bien. Même si c’est tout sauf écolo, les petites bouteilles au ravito étaient une vraie bonne idée parce qu’il faisait plus chaud que prévu et j’ai pu partir avec de l’eau pour nous hydrater jusqu’au bout. Oui je sais je pouvais prévoir mais bon, c’est comme ça, j’ai pensé au soutif, pas à la ceinture de ravito cette fois ! Pas mal d’animations musicales sur le parcours, même si j’ai trouvé que ça manquait de Bagad…
  • La médaille que je trouve très sympa pour un 10k avec le beau ruban qui claque.
  • Le système de vagues qui franchement est vraiment bien foutu. Ok je suis partie alors que le premier arrivait mais du coup ça permet aussi de courir sans être trop gênée (enfin nous on ne l’a pas été plus que ça même si on a fait « trottoir » pour doubler une ou deux fois) et surtout je trouve que cela permet une bonne fluidité à l’arrivée pour récupérer le métro. J’étais dans la vague des 55 minutes pour info.

J’aime pas !

  • Euh ils sont où les spectateurs ??? Je me demande si je n’ai pas plus d’ambiance et de soutien dans le désert moi…
  • Euh ils sont où les coureurs ??? Je veux bien que les élites devant soient concentrés mais franchement dans le fond du troupeau, en attendant le départ, on avait juste l’impression que tout le monde attendait la mort… On se faisait la réflexion avec Soasick que sur une féminine, ça serait en train de bouger et de danser, même pour un 10 bornes !
  • Le départ et l’arrivée à deux endroits différents. Ok, ce n’est pas très loin mais bon je trouve que du coup l’ambiance du départ justement pèche un peu parce que la configuration est moins sympa que Place de la République.
  • Les gens qui sont mal dès le 3ème km…
  • Les panneaux d’encouragements à connotation sexiste… « eh les filles y a de beaux mecs devant », « eh les mecs accélérez y a des filles canons devant (et pourquoi pas de jolis culs à mater ») que voulez-vous que je vous dise, moi ça me hérisse le poil. L’idée des panneaux est sympa mais pitié trouvez autre chose ! Si vous voulez, on vous file des idées !
  • Le prix même si évidemment je ne vais pas vous mentir, tout le monde s’en doute, j’étais invitée comme journaliste. 25€ c’est toujours trop à mon goût mais bon avec plus de 20 000 inscrits, ils auraient tort de se priver.