Lecture : « Deux arbres, une forêt » de Jessica J.Lee

Les Editions Marchialy ont fait de la « creative non fiction », autrement dit, des récits des aventuriers du réel, leur cheval de bataille. Nous vous avions déjà présenté, sur ce même site, 10000 km de Noé Alvarez, la quête d’une identité, tout au long d’un ultra trail en pays amérindien. Avec Deux Arbres, Une Forêt de Jessica J. Lee, c’est cette fois la randonnée qui est le fil conducteur sportif, là encore, de la recherche d’une identité.

Un voyage qui donne envie, des idées trail à foison

Jessica J. Lee est canadienne et vit aujourd’hui en Europe. Fille d’un britannique et d’une taïwanaise dont les parents ont émigré Outre-Atlantique, c’est à la suite d’événements familiaux qu’elle décide de partir à la découverte de l’île de Taïwan et de son atavisme maternel.

Une île que l’on apprend à connaître dans ses multiples splendeurs au fil des pérégrinations de l’auteure, en marchant ou en courant. Des paysages somptueux, dominés par l’eau et les montagnes, à la végétation foisonnante, magnifiés par une langue magnifique remarquablement traduite en Français. Un voyage qui donne envie. Des idées de … trail à foison 🙂

Mais Deux Arbres, une Forêt n’est pas qu’un guide touristique. En parallèle des kilomètres parcourus se découvre une histoire, des histoires, de famille(s) sur fond historique, qui nous tiennent littéralement en haleine (je ne vous en dirai pas plus sous peine de spoiler) de la première à la dernière page alors que l’odyssée est purement personnelle.

Il est rare qu’un livre, qui plus est récit d’un réel, combine à la fois tant de qualités et génère tant d’intérêt. Je recommande vivement !

Prix : 21€10

Running - Montres Connectées