Run : UA HOVR Mega 2 Clone, le test.

Depuis plusieurs années déjà, je suis une adepte de cette marque que j’ai découvert lors de mes séjours new-yorkais. Textile comme chaussures, ils sont leaders en leur pays et ce n’est pas un hasard. J’ai pu tester la Mega 2 Clone, dernière née de la collection HOVR et je vous dis tout !

La théorie

La matière unique de l’empeigne UA Clone s’adapte à la forme et aux mouvements de votre pied pour un ajustement plus précis. Elle permet également de maintenir le pied centré, pour que vous tiriez le meilleur parti de l’amorti UA HOVR™ souple et réactif.

CONNECTÉES À UA MAPMYRUN®, qui suit et analyse vos statistiques de course pour vous aider à améliorer vos performances
Technologie UA HOVR™ offrant une sensation « zéro gravité » pour conserver un retour d’énergie qui contribue à éliminer l’impact
Mesh de compression Energy Web qui retient et donne forme à la mousse UA HOVR™ afin de restituer l’énergie produite
Empeigne respirante avec renforts synthétiques stratégiques offrant un maintien et une résistance supplémentaires là où vous en avez besoin
Bride de talon externe pour immobiliser le pied
Semelle intérieure moulée en mousse 3D pour un confort et un amorti optimaux
Semelle extérieure entièrement en caoutchouc dotée d’une texture à picots unique pour une adhérence et une résistance optimales

La pratique

Attention argument assez pitoyable je l’avoue mais j’assume : ce qui m’a plu en premier avec ces chaussures c’est leur look ! Coloris féminin mais sans tomber dans le girly, la matière du mesh légèrement gaufré rend super bien en vrai. A quoi je sais qu’un look me plait ? Quand je commence à porter les chaussures dans la vraie vie, ce qui est le cas avec celles-là ! Je retrouve ce qui m’a plu avec les précédents modèles dont le côté connecté à l’application dédiée de la marque qui reste vraiment un grand mystère pour moi mais qui m’amuse toujours autant. Certes j’ai bien mon application Coros mais c’est vraiment toujours aussi ludique d’aller voir leur application Map My Run après sa sortie. On le voit plutôt bien sur les photos ci-dessus, l’arrière de la chaussure est vraiment fait pour maintenir le talon bien en place et même si ça peut faire un peu peur, on gagne en stabilité et ce n’est pas plus mal. Le détail de la petite languette rend la chaussure très facile à enfiler quand tu as les ongles un peu longs.

Le système de laçage que l’on peut presque qualifié de double permet surtout de bien maintenir l’avant du pied dans la chaussure sans avoir à serrer tout le coup de pied. C’est loin d’être anecdotique quand tu as un coup de pied un peu fort. La chaussure s’adapte ainsi plus facilement à toutes les formes de pied. Alors que du bon me direz-vous ? Je vais quand même un peu tempéré mon enthousiasme en apportant une limite à cette paire : si je les trouve très intéressantes pour les sorties longues, je suis moins emballée quand il s’agit de passer sur sorties spécifiques. Après chacun est différent, mais clairement pour des séances sur piste par exemple, elles manquent de souplesse. Question adhérence, je ne peux pas me prononcer je ne les ai jamais utilisé sous la pluie à ce jour. Autre petite remarque pour en revenir au mesh qui fait vraiment le charme question look de ces chaussures, il est un peu épais quand même donc clairement on est sur une paire qui est idéale pour l’hiver et la mi-saison. Mes premiers essais ont commencé mi août alors que par miracle il faisait un peu beau par chez moi et je les ai trouvé un peu « épaisses ». Depuis que les températures sont revenues plus clémentes, je les apprécie vraiment plus.

Prix : 150€ pour les femmes ici / pour les hommes là

Running - Montres Connectées