Fit : Test des Furoshiki by Vibram

Je suis une fille compliquée… Figurez-vous que je déteste marcher pieds nus mais vraiment, que ce soit à l’extérieur ou même à l’intérieur. Pourtant j’adore la sensation que peuvent me procurer les chaussures dites minimalistes. J’ai donc testé avec bonheur les Furoshiki de Vibram, ou quand l’art japonais se met à mes pieds !

Je continue dans mes petites explications : évidemment quand j’ai arrivé les fameuses Five Fingers sur le marché, j’ai tout de suite eu envie d’essayer. Le comble c’est que j’ai découvert ça aux USA, et que longtemps j’ai été persuadée que la marque était américaine alors que le siège sociale international est à Albizzate, à côté de Milan. Bref revenons-en à mes pieds ! J’ai donc tout de suite voulu tester ce format si particulier mais très vite j’ai eu un souci : mes doigts de pieds ont été abimés par les pointes de danse classique. Rien de grave puisque je n’ai pas non plus fait l’Opéra de Paris mais ils sont légèrement recourbés et le fait de les contraindre dans des « emplacements » prédéterminés est tout bonnement insupportable pour moi. J’avais donc fait une croix sur le concept jusqu’à l’arrivée des Furoshiki.

La théorie

Inspirée de l’art japonais antique furoshiki, cette chaussure fournit un chaussant personnalisé et un confort exceptionnel même pour les plus petits, grâce à la capacité de s’adapter parfaitement à tous les types de pieds. Les mots clés du concept de Vibram Furoshiki The Wrapping Sole sont quatre: compactable, pratique, polyvalent, confort personnalisé et c’est un must have lorsque l’on recherche la commodité et la légèreté dans le temps libre, la vie quotidienne ou à la maison. La semelle en mélange de gomme Vibram XS City, se prolonge sur la tige et est reliée à deux bandes enveloppantes souples et élastiques en Tissu Sensitive Fabrics de Eurojersey.

La pratique

Esthétiquement, comme j’ai reçu en test un modèle couleur « sable », j’ai eu le droit à la version gentille de mon chéri : « oh on dirait que tu as des coquillages aux pieds » et la version moins sympathique de l’ado « oh le retour de la momie »… Personnellement j’avoue que l’image du coquillage me plait bien. On retrouve les mêmes sensations qu’avec les Five Fingers, les orteils libérés en plus, et pour moi ça fait toute la différence évidemment. On retrouve la légèreté évidemment de ce genre de modèle du fait de la matière même du mesh mais la structure très légère également donne pourtant une certaine forme et surtout un certain maintien. C’est à la fois flexible, souple et pourtant le pied est légèrement maintenu. J’espère que je suis claire dans mes explications 😉.

Je ne vais pas vous mentir pour l’instant je ne cours pas avec, je sors à peine d’une inflammation du pied gauche, je vais éviter de repartir en mode « minimaliste tout de suite. Mais pour la rando, le vélo, le yoga ou même le jardinage, elles ont passé le test avec brio ! Il ne faut pas hésiter à jouer avec le réglage des « scratchs » qu’on pourra modifier en fonction des activités. J’ai réalisé que pour le yoga j’avais besoin de sentir mon pied un peu plus libéré qu’en rando par exemple.

Ce modèle peut être une bonne solution pour les personnes qui comme moi n’aiment pas cette histoire d’orteils ou qui tout simplement souhaitent un modèle un peu plus discret question look et peut-être soyons honnête un peu plus « féminin » même si bien entendu cette chaussure est non genrée comme on dit aujourd’hui. Si vous souhaitez courir avec, je tiens vraiment à rappeler qu’il faut absolument respecter un protocole de transition !!! C’est un truc à se blesser au bout de quelques sorties sinon. Ce que j’apprécie aussi vraiment c’est que l’épaisseur de la semelle, ou tout du moins sa qualité rend les passages sur les cailloux nettement plus supportables. Leur côté super souple permet comme le montre la photo de les plier pour les transporter super facilement.

Conclusion : si vous avez envie de tester le confort minimaliste sans pour autant avec l’impression d’avoir des pieds de hobbits, les Vibram Furoshiki sont faites pour vous !

Prix conseillé au public: 99€ (le modèle existe aussi pour enfants à 69€)

Running - Montres Connectées