Voyage : se mettre au vert en Islande !

L’Islande reste une destination qui fait rêver bon nombre de français à juste titre. Quelques idées pour organiser votre prochain séjour à glaner ici…

Article réalisé en collaboration avec le site visiticeland.com

THEWESTFJORDSWAY.png

ROADTRIP SUR CE NOUVEAU CIRCUIT TOURISTIQUE ENTRE MYTHES & NATURE SAUVAGE

Après une année éprouvante rythmée par les différentes restrictions sanitaires, l’été 2021 est synonyme de renouveau, avec une envie de voguer vers d’autres horizons pour se ressourcer et recharger ses batteries. Direction les Fjords de l’Ouest, la région la plus reculée d’Islande où seuls 7 000 habitants – c’est-à-dire 2% de la population islandaise – peuplent cette péninsule baignée par la nature.
Sillonnant tantôt la côte, la lande et les cols de montagne, le nouveau circuit touristique Vestfjarðaleiðin est idéal pour explorer une nature inaltérée tout en découvrant la culture traditionnelle locale. Ouverte il y a quelques mois seulement, il relie plusieurs routes existantes de la région, créant un superbe itinéraire propice aux road-trips. Pour l’heure, cette pépite ponctuée de mystiques falaises verdoyantes où vivent les macareux, est encore peu fréquentée et offre un sentiment de solitude absolue. Zoom sur cette nouvelle aventure épique et inoubliable, qui n’attend plus que ses nouveaux voyageurs !

HORS DES SENTIERS BATTUS, À SEULEMENT 111KM DE REYKJAVÍK

111… C’est le nombre de kilomètres qui sépare le nouvel itinéraire de Reykjavík – une alternative intéressante et moins fréquentée que la célèbre route du Cercle d’Or. Avec plus de facilité pour les voyageurs, le Vestfjarðaleiðin relie des sites uniques parmi les plus préservés du pays, tels que la cascade mythique Dynjandi, la plage de sable rose Rauðasandur, le petit paradis de plein air Reykhólar ou la piscine géothermale très instagrammable de Drangsnes. Ceux qui le souhaitent peuvent également s’aventurer vers le point le plus à l’Ouest d’Islande, Látrabjarg, la falaise d’Europe abritant le plus d’oiseaux marins ; découvrir Hornstrandir, l’un des derniers écrins de nature sauvage d’Europe ou encore traverser les sites de Búðardalur et Klofningur pour admirer la vue, simplement. Les voyageurs sont aussi invités à traverser les nombreux villages traditionnels, connus pour leurs produits régionaux et activités insolites comme l’observation des baleines, le Centre du Renard Arctique, les sports d’extérieur, la randonnée, les expéditions de pêche, pour n’en citer que quelques-unes. Dernière bonne nouvelle, grâce à un nouveau tunnel situé à Dýrafjörður, la région est à présent accessible toute l’année et en toute saison !

SLOW TOURISME, SLOW FOOD, SLOW GOOD ?

Avec notre mode de vie frénétique au quotidien stressant, Vestfjarðaleiðin est le parfait remède pour recharger les batteries. Et pour cause, l’itinéraire invite à s’imprégner du mode de vie local et de l’ambiance mystique qui y règne. Véritable paradis pour les amoureux de grands espaces, on expérimente l’Islande dans sa forme la plus pure. Ici, on rencontre principalement des bergers et leurs troupeaux de centaines de moutons qui batifolent dans des prairies verdoyantes. La nature influence directement le mode de vie quotidien, qualifié d’unique au monde. À en croire un dicton local, on y trouverait même moins d’habitants que de cascades ! Un territoire de caractère donc, auquel les croyances locales ajoutent leur part de magie : ses contours en forme de main ouverte sur l’Atlantique Nord auraient été tracés par des trolls. La région est également riche par sa gastronomie, dont les saveurs reposent sur des produits locaux provenant directement de l’Atlantique et des fermes environnantes qui subliment les produits du terroir. Bref, peu importe l’âge, il y aura toujours une montagne à gravir ou un fjord à parcourir en Islande !

Running - Montres Connectées