Voyage : Que du bon à Besançon !

Avouez que cette destination vous ne l’avez pas venu venir ! Mais lorsque j’ai reçu les informations j’ai tout de suite tilté : après tout, si on y organise le Trail des Forts de Besançon, c’est qu’il doit bien y avoir des trucs sympas à voir non ?

Forcément, il y a les Forts mais ça vous l’aviez déjà compris. Chef-d’œuvre de Vauban, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est un incontournable. Petit truc auquel j’ai pensé pour mes amis traileurs : puisque les parcours des différentes courses sont en ligne sur le site de la course, pourquoi ne pas vous offrir un petit off en mode « rando trail photo » ? Il y a même celui de la rando de 10km, nickel pour découvrir la ville. Et ça vous fera un repérage pour le 10 et le 11 octobre, date à laquelle les courses ont été reportées. Bien entendu il y a aussi plusieurs musées dont un d’art Contemporain très intéressant et qui fera le régal des enfants. C’est un truc que j’ai appris avec les miens, c’est que s’il y a bien un lieu où ils s’éclatent et où ils ne sont pas du tout impressionnés, ce sont les musées d’art moderne. On n’y comprend souvent pas grand chose nous les adultes mais aucune importance, laissez-les se balader et réagir devant les œuvres, et contentez-vous de les écouter. Vous devriez être surpris ! Je vous mets le lien du site de l’office du Tourisme pour découvrir tout ce qu’on peut faire dans cette ville et aux alentours, ainsi que toutes les adresses logements et restauration.

Besançon, terre de sports outdoor, à seulement 3h de Paris

A quelques heures de Paris, avec ses 2 516 ha d’espaces verts, ses 7 collines boisées (Chaudanne, Rosemont, Bregille…) ses forêts (dont celle de Chailluz, poumon vert de la ville), ses 21 km de rives sur le Doubs, Besançon offre un fabuleux terrain de jeux naturel pour les amateurs de sports « nature ».
On peut pratiquer le running et le trail, le cyclisme (VTT et route), l’escalade, la randonnée, la marche nordique mais aussi les activités nautiques telles que l’aviron, le canoë, le kayak ou encore le paddle… On y trouve trois bases kayak, quatre sites d’envol de vol libre, 108 km de sentiers pédestres balisés, mais surtout 186 km de circuits dédiés au trail ! Alors ne venez pas me dire que vous ne pouvez pas vous y occuper une semaine 😉.

Destination idéale pour les « randonneurs responsables »

Le Grand Besançon est devenu une destination de randonnée et de trail de référence et le territoire est le premier de France à avoir obtenu le label de la FFA « Uni’Vert Trail », en 2018, grâce à ses 13 circuits permanents dont deux DéfiTrail qui permettent de sillonner les 13 communes traversées. L’Office de Tourisme a d’ailleurs créé une offre de court-séjour packagée autour de la randonnée à découvrir ici dont le but est d’attirer davantage de sportifs mais aussi leur famille, venant profiter des charmes de la ville à des prix attractifs. Ce label implique aux circuits proposés de mettre en valeur les trésors cachés de l’agglomération, faire découvrir le patrimoine naturel et des points de vue uniques, et cela tout au long de l’année. Pour saluer cet engagement écologique, Besançon a d’ailleurs remporté le titre de « Capitale française de la Biodiversité » en 2018.

Copyrights : Grand Besançon Métropole / Marlène Devillez à la Source de la Loue et Malate

Running - Montres Connectées