Run : Entretenir sa poche à eau

Lorsqu’on s’équipe la première fois d’un sac avec une poche à eau, on peut se retrouver vite perdu dès qu’on parle entretien. Voici donc quelques infos pour qu’elle vous accompagne le plus longtemps possible, sur la route ou sur les chemins. On ne rappellera jamais assez l’importance d’une hydratation régulière et adaptée !

Comment nettoyer la poche à eau

Il existe un kit de nettoyage dédié à ce système. Les brosses sont le meilleur moyen de nettoyer toute zone du réservoir. Il suffit d’utiliser de l’eau et du savon et de bien sécher la poche après chaque utilisation surtout si vous y mettez une boisson énergétique. Vous ne devez pas avoir le goût de plastique… Si c’est le cas, c’est que la poche n’est pas très bonne qualité. Evidemment mais c’est toujours bien de le rappeler, il faut penser à faire un lavage complet de son sac avant de l’utiliser une première fois.

Je veux un sac sans goût ni odeurs désagréables

Le mauvais goût de l’eau est généralement dû à une poche à eau en plastique de mauvaise qualité, ainsi qu’à l’assainissement : un goût désagréable peut être le signe de produits chimiques nocifs pour l’organisme. Lorsque vous choisissez un réservoir, vous devez garder cela à l’esprit qu’il doit être exempt de bisphénols (BPA, BPS et GMP). CamelBak a carrément développé une technologie antibactérienne brevetée, Hydroguard™ incorporée dans les parois et les tuyaux de ses réservoirs, qui inhibe la croissance des bactéries qui causent l’odeur, la décoloration et la détérioration du réservoir.
Si la marque que vous possédez ne répond pas à ces caractéristiques, vous pouvez essayer de combattre l’effet plastique en remplissant le sac aux 3/4 avec de l’eau chaude et en y insérant une cuillère de bicarbonate de soude, puis en laissant reposer la solution pendant environ 45 minutes. N’oubliez donc pas de bien rincer la poche !

Mon truc en + : qui n’est pas du tout le mien, mais on sait tous qu’une nuit avec du coca dans une poche et le goût de plastique disparaît.

Y a-t-il un moyen de lutter contre la moisissure ?

La poche à eau doit être maintenue propre et sec. Certains athlètes conservent leurs réservoirs vides dans le congélateur. Si vous laissez des dépôts dans la poche pendant longtemps ou si vous l’utilisez avec des liquides autres que l’eau sans la nettoyer correctement après chaque usage, des moisissures peuvent se développer. De l’eau chaude et deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude ou d’eau de javel peuvent être utilisées pour les éliminer. Maintenez le réservoir en place et pincez la valve, en laissant la solution s’écouler dans le tuyau puis laissez le détergent reposer pendant 30 minutes. Lorsque vous avez terminé, lavez le réservoir à l’eau chaude et au savon neutre, puis rincez abondamment. Séchez à l’air pour éviter la stagnation de l’humidité.

Comment conserver la poche en fin de saison

Rangez correctement votre équipement prolongera sa durée de vie. Après l’avoir lavé et séché, suspendez le réservoir à l’envers. Il est essentiel que la poche reste ouvert et gonflée, sans que les surfaces internes se touchent, pour permettre à l’air de sécher les parois. Débranchez le tuyau : il doit respirer, lui aussi. Vous pouvez également conserver le réservoir, vide et ouvert, dans le congélateur.

Comment nettoyer le tuyau ?

L’idéal est de choisir un modèle qui comme sur les CamelBak permet de désaccoupler le tuyau de la poche à eau facilement pour le stocker à part en permettant à l’air de circuler. Il existe également des brosses conçues pour ce type de support, cela vaut le coup d’investir un peu. Pour vider le tube des gouttes restantes, vous pouvez soit y souffler de l’air dedans, soit le faire tourner au-dessus de votre tête en le tenant par une extrémité, en utilisant la force centrifuge. Si vous avez un sac sans ce système vous pouvez immerger l’extrémité du réservoir dans de l’eau chaude pendant 5 à 10 minutes : cela ramollit le plastique et facilite le détachement du tuyau. Même chose pour les rattacher : plonger les pièces dans de l’eau chaude avant de les assembler ; cela refroidit les pièces de plastique et scelle le joint.

Quels détergents utiliser ?

Il existe des détergents spécialement conçus pour le plastique des poches à eau. Mais vous pouvez utiliser évidemment de l’eau et du savon neutre. On peut aussi utiliser des pastilles de stérilisation à froid pour biberon.

Quel liquide puis-je mettre dans la poche ?

Le réservoir peut également contenir d’autres substances que de l’eau, mais il faudra alors prêter une attention particulière au nettoyage après utilisation. Une petite goutte d’alcool peut empêcher les liquides de geler si la température est extrêmement basse (on a dit une goutte, pas la bouteille de vodka !😉 ). Si vous voulez de l’eau très froide, vous pouvez ajouter de la glace dans la poche. Vous pouvez également emporter des boissons chaudes, mais il est conseillé de ne pas y faire couler de l’eau bouillante. IL existe des accessoires pour protéger la poche et le tuyau que ce soit par grand froid ou par grosse chaleur. Le traditionnel papier alu peut faire le job aussi.

Mon truc en + : j’y mets souvent de la tisane que j’ai préparé avant de la laisser légèrement refroidir avant de la mettre dans ma poche, j’ai parfois du mal à boire de l’eau quand il fait chaud. Avec un goût ça passe mieux. Je la bois froide l’été et tiède l’hiver. J’ai aussi toujours un cachet de vitamine C pour là aussi donner du goût à mon eau facilement. Et de façon plus classique, s’il fait vraiment froid, je prends ma veste la plus large pour pouvoir la mettre sur mon sac, histoire de gagner quelques degrés.

Comment éviter le glouglou de la poche à eau ?

On retourne le sac, on aspire à fond l’air restant par l’embout et… voilà ! Il suffit alors de replacer le sac dans le bon sens.

Merci à CamelBak pour les visuels qui illustrent cet article.

Running - Montres Connectées